Mafhûm al-mukhâlafah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mafhûm al-mukhâlafah (arabe : مفهوم المخالفة) est un concept controversé de Usûl al-Fiqh (principes fondamentaux de la jurisprudence islamique). Il consiste à déduire d'un jugement s'appliquant à une chose mentionnée explicitement (mantûq : explicite), le contraire de ce jugement pour ce qui n'est pas mentionné (maskût : non-dit).

En termes de logique, on pourrait rapprocher ce concept du fait de déduire la proposition « non A implique non B » de « A implique B » (cette déduction est fausse en logique booléenne).

Exemples d'application[modifier | modifier le code]

  • Des oulémas tirent du verset 49:6 (« Si un pervers vous apporte une nouvelle, vérifiez-la bien »), que si le rapporteur est un 'adl (digne de confiance), il n'est pas utile de vérifier.
  • On déduit du hadith prophétique selon lequel il est permis au pèlerin en état de ihrâm de tuer cinq types de bêtes nuisibles, qu'il lui est interdit d'en tuer d'autres.

Contre-exemples[modifier | modifier le code]

  • On ne peut déduire du verset 17:31 (« Et ne tuez pas vos enfants par crainte de pauvreté ») qu'il est permis de les tuer pour une autre raison.
  • Les exégètes n'acceptent de tirer du verset 3:130 (« Ne pratiquez pas l'usure en multipliant démesurément votre capital »), qu'il est permis de pratiquer l'usure modérément.

Pertinence[modifier | modifier le code]

Les oulémas de usûl al-fiqh sont divisés sur la pertinence et l'étendue d'application de mafhûm al-mukhâlafah. Ce concept se subdivise en plusieurs sous-cas, selon que le jugement porte sur un attribut, une condition, un nombre, etc. Certains cas de ce concept sont généralement acceptés, d'autres discutés et d'autres unanimement rejetés.