Madjid Khorsand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Madjid Khorsand
Pr Madjid KHORSAND.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 96 ans)
NiceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
مجید خورسندVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Université des Sciences médicales de Téhéran (en), Institute of Standards and Industrial Research of Iran (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Domaines
Pharmacologie, standardisation (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Madjid Khorsand (en persan مجید خورسند), né à Téhéran le et mort à Nice le , est un scientifique, chercheur, écrivain et professeur agrégé de l'université des Sciences médicales de Téhéran (en).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est l'aîné d'une fratrie de sept enfants, issu d'une famille de pharmaciens. Son grand-père était apothicaire herboriste à Téhéran et préparait des plantes médicinales dans son officine. Son père Ali Khorsand ainsi que son oncle étaient tous deux pharmaciens et son père possédait la pharmacie Khorsand située autrefois dans la rue Bouzarjomehri à Téhéran, ce fut l'une des premières pharmacies de Téhéran[réf. nécessaire][1].

Il fut diplômé de l'enseignement secondaire de l'école industrielle Iran-Allemagne de Téhéran[2] (Iranisch-Deutsche Gewerbeschule), lycée scientifique et technique doté de nombreux laboratoires fondé en 1907 par des professeurs allemands de chimie et physique[3] qui dispensaient les cours en allemand.

Par la suite c'est tout naturellement qu'il s'orienta vers des études de pharmacie et prépara un doctorat en pharmacie qu'il obtint en 1945 à l'Université de Téhéran. Afin de compléter son cursus scientifique il ira d'abord à New York en 1947 pour perfectionner son anglais, puis en février 1948 il ira à Norwich (New York) pour étudier les Méthodes de Laboratoire (pharmaceutical section of the Specifications and Control Laboratory). En automne 1948, il fut admis à l'Université du Minnesota Graduate School of Pharmacy où il obtint un diplôme d'études supérieures de pharmacologie spécialisée en normalisation et standardisation des produits chimiques et pharmaceutiques.

Après son cursus aux USA il continua ses études supérieures en France pour préparer un diplôme d'Ingénieur Chimiste qu'il obtint en 1950 à l'Université de Caen, puis il soutint en 1951 une thèse de Doctorat ès sciences à l'Université de Paris dans le laboratoire du Pr Jean-Émile Courtois de la Faculté des Sciences de Paris.

Après validation de ses études supérieures en France et aux USA il retourna en Iran et contribua au développement de la pharmacologie et des industries pharmaceutiques et chimiques iraniennes dès le début des années 1950 et jusqu'aux années 1990. Ses travaux de recherche et contributions scientifiques lui valurent le titre de professeur agrégé des Universités dans les facultés de pharmacie et de médecine de Téhéran où il enseigna de 1955 à 1970 la pharmacologie et la méthodologie de recherche[4] aux étudiants ainsi qu'à l'école nationale des sages-femmes et infirmières de Téhéran[5].

Dès le début des années 1950, il promut la notion de norme et de standardisation des médicaments et des denrées alimentaires en Iran et la mise en place de contrôles sanitaires et des normes de qualité[6]. Avec une approche scientifique il fut à l'origine de ce projet original qu'on appela alors Standard Organization of Iran[7],[8] qu'il développa sous forme de laboratoires[9] employant des ingénieurs et chimistes iraniens qui furent formés dans les universités occidentales sur son initiative. Il fut ainsi le fondateur et premier président directeur général de Standard Organization of Iran (en) de 1953 à 1963[10], devenu par la suite ISIRI (Institute of Standards and Industrial Research of Iran)[7]. Cet organisme ministériel fut inauguré officiellement en 1959 par Mohammed Reza Pahlavi, le Shah d'Iran[11].

Pr. Madjid KHORSAND, en toge et toque officielles de Professeur Agrégé de l'Université des Sciences Médicales de Téhéran

Au début des années 1960 et jusqu'en 1971, il devint le directeur général de l'entreprise pharmaceutique familiale GOL[12] (située autrefois au 494 avenue Molavi à Téhéran), l'une des premières usines pharmaceutiques d'Iran[13] fondée par son père Ali Khorsand à la fin des années 1930, qui fabriquait à l'époque des teintures officinales, des émulsions, des lotions et des sirops.

Dans les années 1970 il fonda le syndicat patronal des industries et laboratoires pharmaceutiques, d'hygiène et de cosmétologie d'Iran[14],[15] à Téhéran et fut son président de 1970 au 1979. Il fut aussi le fondateur et directeur des laboratoires de référence DAFAR situé à Téhéran, qui était spécialisés en expertise et contrôle en chimie, en pharmacologie et en cosmétologie, de 1971 à 1979.

Il fut nommé de 1972 à 1980 directeur scientifique de l'entreprise pharmaceutique allemande Hoechst Industrial Company implantée à Téhéran (devenue Chemi Darou Industrial Company en 1980)[16].

Travaux de recherche[modifier | modifier le code]

À l'origine de nombreuses publications scientifiques et de travaux de recherche[17],[18],[19],[20]

  • Recherches sur les Phosphatases des plantes[21], Dr Madjid Khorsand[22], avec le Pr Jean-Émile Courtois[23], Biochimica et Biophysica Acta[24], 6, p. 175-182, Laboratoire de Chimie Biologique, Faculté de Pharmacie de Paris, 1950
  • Recherches sur les phosphatages végétales, Le Bulletin de la Société de Chimie Biologique[25],[26], Faculté des Sciences, Paris, 1950[27]
  • Recherches sur les phosphatases des feuilles, Lons-Le-Saunier, Maurice Declume, 1951[28],[29]
  • Recherches sur les phosphatages des feuilles de Belladone : XIIth International Congress of Pure and Applied Chemistry[30],[31], New York, 1951
  • Recherches sur les phosphatases des feuilles de Belladone et leur extraction et purification[32], Acta Medica Iranica[33], Vol. 1, No. 1.p. 95. 1956[34], and Vol.1. No. 2, p. 125, 1957[35]
  • Principes de la chromatographie sur papier pour la quantification des alcaloïdes, des sulfamides et les acides aminés, Journal de Pharmacologie, N° 2, 1956
  • Recherches sur les phosphatases du lait maternel et du lait de vache, et leur utilisation pour le contrôle de la pasteurisation[36], Journal de la Faculté de Médecine de Téhéran[37], Université de Téhéran, N° 4, p. 292, 1963
  • Recherches sur les fruits et l'huile d'olive d'Iran, Journal de Pharmacologie, N° 15, 16, 17 et 18. 1963 et 1964.
  • Recherches sur les effets pharmacologiques de certaines plantes médicinales persanes, avec la collaboration des laboratoires National Drug[38]de Philadelphie, Journal of National Drug[39], Philadelphia, 1964
  • Les Vitamines, Journal de la Faculté de Pharmacie de l'Université de Téhéran, 1963
  • Les enzymes, Faculté de Pharmacie de l'Université de Téhéran, 1965
  • Recherches sur les atteintes par la chlorose de certains arbres, dont l'épicéa et tabrizi, Symposium de biochimie alimentaire, Téhéran, 1969

Ouvrages et publications[modifier | modifier le code]

  • Inorganic Pharmaceutical Chemistry, Tehran, Tehran University, 1967[40]
  • General Pharmacology, Tehran, Mihan printing Co, 1968
  • Organic Pharmaceutical Chemistry, Tehran, vol. 1, Mihan printing Co. 1974, 2nd edition: 1978[41]
  • Methodology of Research,Tehran, Tehran University, 1974
  • Adverse reactions to Pyrazole compounds (5th Congress of Pharmacology of IRAN),Tehran, Tehran University, May 1981
  • La Femme, La Beauté et Les Plantes, Téhéran, Khajeh press, 1er éd. 1990[42],[43]
  • La Femme, La Beauté et Les Plantes, Téhéran, Khajeh Press, 2e éd. 1991[44],[45]
  • La Femme, La Beauté et Les Plantes[46], Téhéran, Khajeh Press, 3e éd. 1994[47],[48]
  • La Femme, La Beauté et Les Plantes, Téhéran, Khajeh Press, 4e éd. 2000[49],[50]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fa) دکتر ابوالفضل مصطفوی, « مقدمه ای بر داروسازی », مقدمه ای بر داروسازی عمومی : (یک دوره داروسازی به زبان ساده),‎ , p. 27 (lire en ligne)
  2. (de) « Eine lange Deutsch-Iranische Bildungstradition »
  3. (fa) « مادرِ دانشگاه «علم و صنعت» را ثبت ملی کنید »
  4. « Méthodologie de Recherche, Concepts clés de la méthode scientifique »
  5. (fa) « فهرست کتابهای چاپی فارسی »
  6. (fa) « از بازگشت نادرشاه افشار به ایران تا اعلام انزلی به عنوان منطقه آزاد تجاری », sur tabnak.ir
  7. a et b « ISIRI », sur ISO
  8. (fa) « آزمایشگاه‌های‌ استاندارد در ایران دهه۴۰ », sur donya-e-eqtesad.com
  9. (fa) « آزمايشگاه هاي استاندارد در ايران دهه40 », sur magiran.com
  10. (fa) « Khabarone », sur khabarone.ir
  11. (fa + en) مهرداد یگانه, نگاهی به تاریخ تحولات سازمان ملی استاندارد ایران پیش از انقلاب اسلامی, ISIRI's evolution at a glance, Part 1, before the Islamic Revolution of 1979,‎ , 612 p. (lire en ligne), p. 605
  12. (fa) خاک و خون شماره ۹۶, « خاک و خون شماره ۹۶ », N° 96,‎ ۱۳۴۵, p. 2 (lire en ligne)
  13. (fa) دکتر ابوالفضل مصطفوی, « مقدمه ای بر داروسازی », دانشگاه علوم پزشکی اصفهان,‎ , p. 27, 203 (lire en ligne)
  14. (fa + en) « مجموعه‌ سخنرانیها‌ی نخستین‌ کنگره‌ صنا‌یع‌ داروسا‌زی، آرایشی‌ و بهداشتی‌ ایران‌. زیر نظر سندیکا‌ی کا‌رفرما‌یا‌ن‌ کا‌رخا‌نه‌ها‌ و لابراتوارها‌ی داروسا‌زی، آرایشی‌ و بهداشتی‌ ایران‌، تهران‌ - هتل‌ اوین‌، ۱۰ تا‌ ۱۳ آبا‌ن‌ ۱۳۵۰ ] تنظیم‌ مجید خورسند[ت نظیم‌ مجید خورسند »
  15. (fa) « برنامه و مجموعه سخنرانیهای نخستین کنگره صنایع داروسازی، آرایشی و بهداشتی ایران/ / زیرنظر سندیکای کارفرمایان کارخانه‌ها و لابراتوآرهای داروسازی، آرایشی و بهداشتی ایران ؛ ؛ تنظیم مجید خورسند »,‎
  16. (en) « Brief history of company », sur chemidarou.com
  17. (fa) « FIPAC », sur fipak.areeo.ac.ir
  18. « Madjid Khorsand, WorldCat », sur WorldCat.org
  19. (en) « M KHORSAND », sur semanticscholar.org
  20. (en) « PubMed, M. KHORSAND », sur PubMed.org, 1950, 1951, 1956, 1957
  21. « Sur quelques propriétés des phosphatases de feuilles », sur science direct.com,
  22. « Pr Madjid KHORSAND »
  23. « Pr Jean Emile Courtois »
  24. « Biochimica et Biophysica Acta »
  25. « Bulletin de la Société de Chimie Biologique »
  26. « BULLETIN DE LA SOCIETÉ DE CHIMIE BIOLOGIQUE »
  27. « Le Bulletin de la Société de Chimie Biologique »
  28. « Recherches sur les Phosphatases des feuilles, Pr M. Khorsand, Thesis (doctoral), Faculté des sciences de Paris, 1951 », sur researchgate.net,
  29. « Thèses présentées à la Faculté des sciences de l'Université de Paris, pour obtenir le titre de docteur de l'Université de Paris mention sciences, par Madjid Khorsand, 1re thèse : Recherches sur les phosphatases des feuilles », sur worldcat.org
  30. (en) « International Union of Pure and Applied Chemistry », sur iupac.org
  31. (en) « International Union of Pure and Applied Chemistry »
  32. (en) « Research on Phosphatases of Belladona Leaves and Their Purification, Pr M. Khorsand »
  33. (en) « Acta Medica Iranica »
  34. (en) Pr Madjid KHORSAND, « Research on Phosphatases of Belladona Leaves and their Purification, Part 1 », Acta Medica Iranica 1956. 1(0):88-95. , Research on Phosphatases of Belladona Leaves and their Purification, Part 1,‎ (lire en ligne)
  35. (en) Pr Madjid KHORSAND, « Research on Phosphatases of Belladona Leaves and Their Purification », Acta Medica Iranica 1957. 1(2):125-131., Research on Phosphatases of Belladona Leaves and Their Purification, Pr M. KHORSAND,‎ (lire en ligne)
  36. (fa) Madjid KHORSAND, « نتیجه تحقیقات درباره فسفاتازهای شیر زن و شیر گاو: نقش فیزیولوژیکی و چگونگی استفاده از آنها برای کنترل پاستوریزاسیون شیر و فرآورده های آن », دوره ۲۱، شماره ۴ - ( ۱-۱۳۴۲,‎ , http://tumj.tums.ac.ir/article-1-2782-fa.html (lire en ligne)
  37. (en) « Tehran University Medical Journal », sur Tehran University Medical Journal
  38. (en) « The National Drug Co. », sur herbmuseum.ca
  39. (en) « RESEARCH LABORATORIES THE NATIONAL DRUG COMPANY »
  40. (fa) « " شیمی داروئی " مجید خورسند »
  41. (fa) « لیست كتب فرسوده و مستعمل دانشکده/ مرکز داروسازی - کتابخانه مرکزی », sur lib.mui.ac.ir
  42. (fa) « مجید خورسند : زن‌، زیبائی‌ و گیاه », sur faraketab.ir
  43. (fa) « زن، زیبایی و گیاه روش آرایش چهره و اندام با استفاده از گیاهان », sur gisoom.com/book
  44. (fa) « کتاب زن . زیبایی و گیاه – مجید خورسند », sur shop-civil.ir
  45. (fa) « لیست کتاب ها, » : « /زن، زیبایی و گیاه/مجید خورسند/مؤلف »
  46. (fa) « نوشته مجید خورسند : زن، زیبایی و گیاه », sur fipak.areeo.ac.ir
  47. « WorldCat, livre Madjid Khorsand »
  48. (en) « Los Angeles Public Library », sur ls2pac.lapl.org
  49. (fa) « كتاب زن، زیبایی و گیاه : نویسنده مجيد خورسند », sur 123book.org
  50. (fa) « زن، زیبائی و گیاه : مؤلف: مجید خورسند », sur gisoom.com/book
  51. (fa) « اصول و راهنمای خوددرمانی با گیاه, مجید خورسند », sur adinehbook.com
  52. « Automédication Par les Plantes, Pr Madjid KHORSAND »
  53. A’hed Assaly, Sophie Dürr, Schneiter Deborah, Triolet Jeanne Tuteurs : Max Klohn, Isabelle Villommet, « AUTOMEDICATION », Immersion en communauté 2008, L'AUTOMEDICATION,‎ , p. 19 et 20 (lire en ligne)
  54. (en) « KHADJEH PRINTING »
  55. (fa) « کتاب اصول و راهنمای خود درمانی با گیاه نوشته ای از مجید خورسند », sur karaketab.com/health
  56. (fa) Pr Madjid KHORSAND, Principes et Guide de l'Automédication par les Plantes, KHAJEH PRESS, (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]