Mademoiselle Victoire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Melle Victoire
Description de l'image Ducasse04-278.JPG.
Données de base
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Ville/Commune Ath
Date de sortie traditionnelle 4e dimanche d'août
Nom de la fête Ducasse d'Ath
Date de naissance 1793
Représentation La Ville d'Ath
Taille 4,07 m
Matériaux osier, bois
Système de portage système de sangles revenant sur les épaules et un coussin sur la tête
Nombre de porteurs 1
Conjoint -
Enfants -
Musique Mam'zelle
Groupe musical La fanfare de Lorette
Site web http://mamzelle-victoire.skynetblogs.be

Mademoiselle Victoire est un géant du Cortége de la Ducasse d'Ath

Elle a été créée en 1793, à l'initiative du bourgmestre de l'époque, pour célébrer une victoire des Autrichiens sur les Français. Son existence fut éphémère, elle ne participa qu'à une seule Ducasse avant d'être détruite en 1794 avec les autres géants.

Elle fut recréée en 1860, sous le nom « La Ville d'Ath » avant de (re)devenir Melle Victoire. La tête est l'œuvre d'Ernest Ouverleaux, d'après un dessin d'Henri Hanneton, directeur de l'Académie de dessin d'Ath. La presse catholique, « bien-pensante », de l'époque fut particulièrement virulente sur le soutien-gorge de Melle Victoire.

Elle symbolise la Ville d'Ath dont elle porte les couleurs : violet, blanc et jaune.

C'est la fanfare de Lorette, fondée en 1851, qui la fait danser. Ses valses sont particulièrement spectaculaires et appréciées du public.

Description[modifier | modifier le code]

Couronne dorée, cheveux noirs crêpés, manteau mauve bordé d'une bande mauve, jaune et blanche (couleurs de la ville), blouse blanche avec ceinture mauve, aigles bicéphales mauves sur la basque de la blouse, soutien-gorge argenté avec représentation des armes de la ville, sceptre et couronne dans la main droite cerclant un plat jaune doré avec, peintes en noir, les armes de la ville, la jupe est jaune avec en dessous, un jupon blanc.

Melle Victoire danse lors de la Ducasse d'Ath 2007

Référence[modifier | modifier le code]

  • JP Ducastelle, L. Dubuisson, La Ducasse d'Ath, passé & présent, La Maison des Géants, Ath, 2014

Lien externe[modifier | modifier le code]