Mademoiselle Dumesnil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dumesnil.
Mademoiselle Dumesnil
DumesnilAthalie.jpg
Fonction
Sociétaire de la Comédie-Française
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Marie-Françoise MarchandVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Mademoiselle DumesnilVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Marie-Françoise Marchand, dite Mademoiselle Dumesnil, née à Paris le et morte à Paris le , est une actrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle débuta au Théâtre-Français le et fut reçue le de la même année. Elle remplit dans la tragédie, les rôles de reines et de princesses et fut la rivale de Mlles Lecouvreur et Clairon. Elle excellait surtout dans les rôles de Mérope, de Clytemnestre, d'Athalie et d'Agrippine.

Interrogé après avoir vu jouer Mlle Dumesnil, l'acteur britannique David Garrick, en visite à Paris, répondit : « En la voyant, je n'ai pu songer à l'actrice ; c'est Agrippine, c'est Sémiramis, c'est Athalie que j'ai vues ! »

Elle quitta le théâtre en 1775.

On a publié sous son nom, en 1800 et 1823, des Mémoires[1] rédigés sur ses notes, qui renferment des conseils utiles sur la déclamation.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Carrière à la Comédie-Française[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Base documentaire La Grange sur le site de la Comédie-Française (pièces et rôles joués)
  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Édition de 1823 disponible sur Gallica.
  2. Représentation sur le site César.
  3. « Andromaque sur le site de la Comédie-Française » (version du 20 décembre 2016 sur l'Internet Archive).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :