Madeleine Roch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Madeleine Roch
Madeleine Roch 1909.jpg

Madeleine Roch en 1909

Fonction
Sociétaire de la Comédie-Française
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Plaque commémorative, théâtre de la nature, jardin des Marronniers à Lectoure (Gers)

Madeleine Roch, née en 1883 aux Mureaux (Yvelines), morte le , est une comédienne et tragédienne française, 352e sociétaire de la Comédie-Française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève au Conservatoire de Paris, elle obtient un premier prix de tragédie en 1902 dans le rôle de Roxane dans Bajazet de Racine.

Entrée à la Comédie-Française en 1903, à vingt ans, sociétaire en 1912, Madeleine Roch a été une des grandes interprètes de Victor Hugo. En 1914, elle est invitée à Guernesey pour l'inauguration d'un monument dédié à Victor Hugo, œuvre de Jean Boucher. Elle tourne aussi dans des films muets, notamment avec Louis Feuillade (Esther, court-métrage, 1910), Henri Andréani (Messaline, 1910), Henri Andréani et Ferdinand Zecca (Cléopâtre, 1910).

La Comédie-Française conserve son buste, également sculpté par Jean Boucher.

À sa mort, son nom fut donné à une rue de sa ville natale, où elle repose au cimetière communal. La rue du théâtre d'Orange porte son nom. Une plaque commémorative est apposée promenade des Marronniers, ancien théâtre de la nature à Lectoure, où elle joua pour la dernière fois le 3 août 1930.

René Berton écrivit La Voix du mur, poème dialogue à la mémoire de Madeleine Roch, Librairie théâtrale, 1931.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Carrière à la Comédie-Française[modifier | modifier le code]

Entrée à la Comédie-Française en 1903
Sociétaire de 1912 à 1930
352e sociétaire

Hors Comédie-Française[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. L'Éclair du 31 août 1908 : "Carnet méridional - La première du Premier Glaive aux Arènes de Béziers".
  2. Le Gaulois du 30 août 1909, "Les premières - Arènes de Béziers" disponible sur Gallica ; L'Écho de Paris du 30 août 1909, "Aux Arènes de Béziers - La Fille du Soleil" disponible sur Gallica.