Madeleine Malonga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Madeleine Malonga
Image illustrative de l’article Madeleine Malonga
Madeleine Malonga au Grand Slam de Paris 2018
Contexte général
Sport pratiqué Judo
Période active En activité
Biographie
Nationalité sportive Française
Naissance (28 ans)
Lieu de naissance Soisy-sous-Montmorency
Taille 1,82 m
Catégorie -78 kg (mi-lourds)
Palmarès
Jeux olympiques 1 1 0
Championnats du monde 1 1 0
Ch. du monde par équipes 0 1 0
Ch. d'Europe-Jeux européens 2 0 2
Ch. d'Europe par équipes 1 0 2
Championnat de France 2 0 0
Ch. de France par équipes 1 0 2
Dernière mise à jour : 11 juin 2021

Madeleine Malonga, née le à Soisy-sous-Montmorency, est une judokate française licenciée à l’Étoile sportive du Blanc-Mesnil depuis 2016. Après un titre de championne d'Europe lors de l'édition de 2018, elle remporte l'année suivante une médaille de bronze lors des Jeux européens, puis remporte la méme année son premier titre mondial lors de l'édition 2019 de Tokyo. Elle est à nouveau sacrée championne d'Europe en 2020. Le 29 juillet 2021, elle obtient la médaille d'argent aux Jeux olympiques de Tokyo, battue en finale par Shori Hamada.

Carrière[modifier | modifier le code]

Madeleine Malonga, qui pratique alors la danse, commence le judo à l’âge de huit ans en accompagnant une copine au club de Chambly où ses parents se sont installés, imitant alors sans le savoir son grand-père, judoka au Congo [1]. Vers 13-14 ans, elle rejoint le pôle espoirs d'Amiens. En 2010, elle intègre l'INSEP[2].

Elle est championne de France en 2014[3] et 2017 en individuelle, puis par équipe en 2018 avec l'Étoile sportive du Blanc-Mesnil Judo.

Avec l'équipe de France, elle remporte la médaille d'or par équipes aux Jeux européens de 2015[4] et la médaille de bronze au championnat d'Europe par équipes 2016.

Ippon de Madeleine Malonga sur Karen Stevenson au Grand Slam de Paris 2018.

Aux Championnats d'Europe de judo 2018, elle obtient son premier titre européen face à sa compatriote Audrey Tcheuméo, privant cette dernière d'un quatrième titre européen[5]. Lors de ses premiers mondiaux, lors de l'édition de Bakou, elle termine à la septième place[6].

En 2019, elle remporte le Grand Slam de Paris face à l'Allemande Luise Malzahn[7]. Lors des Jeux européens de Minsk, elle s'incline en quarts de finale face à cette dernière, puis passe par les repêchages pour remporter une méfaille de bronze en battant Marhinde Verkerk[8]. Elle figure dans le groupe qui participe à la compétition par équipes, l'équipe de France s'inclinant en quart de finale face au Portugal pour remporter ensuite la médaille de bronze[9].

Le , lors des championnats du monde de judo 2019 à Tokyo, Madeleine Malonga est sacrée championne du monde dans la catégorie de moins de 78 kg pour la première fois, en battant la Japonaise Shori Hamada, tenante du titre, par ippon en finale[6]. Elle fait partie de l'équipe de France qui remporte la médaille d'argent, où la France est battue par le Japon[10].

Elle est médaillée d'or lors des championnats d'Europe de judo 2020 à Prague, en battant en finale l'Allemande Luise Malzahn[11].

Aux Championnats du monde de judo 2021 à Budapest, elle s'incline en finale contre l'Allemande Anna-Maria Wagner[12].

Elle s'incline en finale du tournoi de la catégorie des moins de 78 kg des Jeux olympiques d'été de 2020 à Tokyo, contre la Japonaise Shori Hamada[13].

Elle remporte ensuite la médaille de bronze dans la catégorie des moins de 78 kg lors des Championnats d'Europe de judo 2022 à Sofia[14].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétitions internationales[modifier | modifier le code]

Compétitions individuelles
Année Compétition Lieu Résultat Catégorie
2018 Championnats d'Europe Tel Aviv 1re moins de 78 kg
2019 Jeux européens Minsk 3e moins de 78 kg
Championnats du monde Tokyo 1re Moins de 78 kg
2020 Championnats d'Europe Prague 1re moins de 78 kg
2021 Championnats du monde Budapest 2e moins de 78 kg
Jeux olympiques Tokyo 2e moins de 78 kg
2022 Championnats d'Europe Sofia 3e moins de 78 kg
Compétitions par équipes
Année Compétition Lieu Résultat
2015 Jeux européens Bakou 1re
2016 Championnat d'Europe Kazan 3e
2019 Jeux européens Minsk 3e
Championnats du monde (mixte) Tokyo 2e
2021 Jeux olympiques Tokyo 1re

Elle obtient également des podiums lors de compétitions de club

Année Compétition Lieu Résultat Club
2018 Europa League[15]. Bucarest 2e ESBM Blanc-Mesnil

Tournois Grand Chelem et Grand Prix[modifier | modifier le code]

Année Compétition Lieu Résultat Catégorie
2014 Grand Slam de Paris Paris 2e moins de 78 kg
Grand Slam de Bakou Bakou 1re moins de 78 kg
2015 Grand Prix Samsun Samsun 1re moins de 78 kg
Grand Prix de Tashkent Tashkent 2e moins de 78 kg
Grand Slam de Paris Paris 3e moins de 78 kg
2016 Grand Prix Samsun Samsun 1re moins de 78 kg
2017 Grand Prix Düsseldorf Düsseldorf 2e moins de 78 kg
Grand Prix Tbilissi Tbilissi 3e moins de 78 kg
Masters mondial Saint-Pétersbourg 2e moins de 78 kg
2018 Grand Slam de Paris Paris 3e moins de 78 kg
Grand Prix Tbilissi Tbilissi 3e moins de 78 kg
Grand Prix Zagreb Zagreb 1re Moins de 78 kg
2019 Grand Slam de Paris Paris 1re Moins de 78 kg
Grand Slam Bakou Bakou 3e Moins de 78 kg
Grand Slam Abou Dabi Abou Dabi 3e Moins de 78 kg
2020 Grand Slam de Paris Paris 1re Moins de 78 kg
2021 Masters mondial Doha 1re Moins de 78 kg

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Et si c'était la future Tcheuméoâ? », sur leparisien.fr, .
  2. « Madeleine Malonga : «Ce qui m’a fait tenir, c’est que j’ai cru en moi» », sur lefigaro.fr, .
  3. « Profil de Madeleine Malonga] », sur franceolympique.com.
  4. « Jeux Européens : Les Bleues remportent la médaille d'or du tournoi par équipes », sur lequipe.fr, .
  5. « Madeleine Malonga surprend Audrey Tcheuméo et remporte son premier titre européen s », sur lequipe.fr, .
  6. a et b « Judo : la Française Madeleine Malonga sacrée championne du monde des moins de 78 kg pour la première fois », sur lemonde.fr, .
  7. « Paris Grand Slam : Madeleine Malonga s'impose chez les -78 kilos », sur lequipe.fr, .
  8. « Jeux Européens : Madeleine Malonga décroche la médaille de bronze en -78 kg », sur lequipe.fr, .
  9. urélie Sacchelli, « Judo – Championnats d’Europe : La France médaillée de bronze par équipes mixtes », sur sport365.fr, .
  10. « Mondiaux de Judo : la France vice-championne du monde par équipe », sur lequipe.fr, .
  11. « Madeleine Malonga sacrée championne d'Europe des -78 kg », sur lequipe.fr, .
  12. « Madeleine Malonga battue en finale mondiale en -78 kg », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  13. « Madeleine Malonga médaillée d'argent en -78 kg aux JO de Tokyo », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  14. Anouk Corge, « Euro : Madeleine Malonga décroche la médaille de bronze par forfait en -78 kg », sur lequipe.fr, (consulté le )
  15. « Bucarest - Europa League (Roumanie) European Club Championships Seniors DE JUDO 2018 », sur alljudo.net, .
  16. « Décret portant nomination », sur legifrance.gouv.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]