Madeleine Collinson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Madeleine Collinson
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
MsidaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Madeleine Collinson, née le et morte le à Msida, est un modèle et une actrice brittanico-maltaise. Elle a été choisie avec sa sœur jumelle Marie Collinson par Playboy comme playmate d'octobre 1970. Elles ont été les deux premières playmates jumelles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Madeleine Collinson s'est mariée à un officier britannique de la Royal Air Force avec lequel elle a eu trois enfants. Plus tard, elle a déménagé à Malte où elle s'est impliquée dans des activités culturelles et éducatives. Durant ses dernières années de vie, Madeleine Collinson a vécu à San Ġwann. Elle est morte à l'Hôpital Mater Dei à Msida le 14 août 2014, après plusieurs mois de maladie, aux côtés de sa sœur jumelle Mary [1],[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Les jumelles Collinson sont arrivées au Royaume-Uni en avril 1969[3]. Avant leur apparition dans Playboy, l'une des premières personnes à les repérer est le photographe et réalisateur érotique Harrison Marques qui leur a donné le rôle de femme de ménage dans son court-métrage érotique À mi-chemin d'Inn. Le film, tourné pour le marché du 8mm, a été réalisé entre avril 1969, date de leur arrivée au Royaume-Uni, et juillet 1970. C'est à cette date qu'une photo du film a été utilisée dans une annonce parue dans le numéro de juillet 1970 du magazine Continental Film Review[4].

Les deux sœurs ont alors débuté une carrière d'actrice, principalement dans des films de série B.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1969 : Certains l'aiment sexy
  • 1970 : Permissive
  • 1970 : La Groupie
  • 1971 : Elle va vous suivre partout
  • 1971 : La Machine de l'amour
  • 1971 : Les Sévices de Dracula

Apparitions télévisuelles notables[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Martin Unsworth, « Madeleine Collinson, R.I.P. », Starburst,‎ (lire en ligne)
  2. Simon Farquhar, « Madeleine Collinson: Playboy centrefold model who also appeared with her sister Mary in the horror film Twins of Evil », The Independent,‎ (lire en ligne)
  3. Simon Sheridan, Keeping the British End Up: Four Decades of Saucy Cinema, Reynolds & Hearn Books, (ISBN 978-0-9529260-7-8)
  4. « Halfway Inn », Continental Film Review,‎ , p. 26

Liens externes[modifier | modifier le code]