Madeleine Clervanne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Madeleine Clervanne
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activité

Madeleine Clervanne, pseudonyme de Zoé Jeanne Cretot, née le à Hanoï (Tonkin) et morte le à Paris 12e, est une actrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

De son vrai nom Zoé Jeanne Cretot, elle est l'élève de Paul Mounet et sort du Conservatoire avec deux premiers prix. Elle débute au Théâtre de l'Odéon à la fin des années 1910 et participe à la création de la tragédie de Tristan et Yseult et fait de nombreuses tournées théâtrales à travers le monde.

En 1943, son ami René Simon lui demande de venir le seconder pour ses cours, il avait alors 300 élèves, dont une partie était inscrite pour échapper au Service du travail obligatoire. Elle y enseignera pendant de nombreuses années, ayant pour élèves Philippe Nicaud, Danièle Delorme, Robert Hirsch, Claude Gensac, Jean-Claude Pascal, Jean Le Poulain, Jacqueline Maillan, Pierre Mondy, Simone Valère, Françoise Christophe, Jean-Pierre Cassel, Maria Casarès, etc[1].

Son visage ingrat et dur lui impose principalement des rôles de vieilles filles, de dames sèches ou de voisines curieuses.

Le 25 décembre 1961 et le 1er janvier 1962, elle apparaît à la télévision dans le rôle de la méchante et cupide Mère Mac Miche dans Un bon petit diable et se fait alors connaître du grand public[2].

Sa vie personnelle prendra le dessus sur sa carrière artistique. Elle entretint une correspondance avec André Foulon de Vaulx.

Sans descendance, elle est inhumée au cimetière de Gentilly.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Télé 7 Jours no 95, semaine du 13 au 19 janvier 1962, page 52 : "Les confidences de la Mac Miche".
  2. Télé 7 Jours no 95, semaine du 13 au 19 janvier 1962, page 51 : "Les confidences de la Mac Miche".

Liens externes[modifier | modifier le code]