Made Out of Babies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Made Out of Babies
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Noise rock, sludge metal, post-metal, post-hardcore
Années actives 20042012
Labels Neurot Recordings, The End Records
Site officiel www.madeoutofbabies.com
Composition du groupe
Anciens membres Matthew Egan
Bunny
Julie Christmas
Cooper

Made Out of Babies est un groupe de rock américain. le groupe est formé en 2004 et dissous en 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

La formation, originaire de New York, de Brooklyn plus précisément, tire entre le noise rock à la Jesus Lizard et le post-metal à la Isis. Le groupe a connu un rapide succès sur la scène post-rock à la suite de la sortie de son premier album, Trophy. Le groupe sort ses deux premiers albums sur Neurot Recordings et est ensuite signé sur The End Records. Il côtoie sur scène des groupes reconnus du milieu comme Isis, Neurosis et Red Sparowes. La chanteuse, Julie Christmas, est également membre de Battle of Mice.

En début 2008, The End Records annonce la sortie de leur album The Ruiner, le 24 juin en Amérique du Nord[1]. L'album est cité par la presse spécialisée[2].

Julie Christmas annonce la fin du groupe, via sa page Facebook, le 13 mars 2012[3].

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2005 : We Reach: The Music of the Melvins (morceau: Bar X and The Rocking M) (Fractured Transmitter Recording)
  • 2010 : NYC Sucks, Volume 1 (compilation des groupes de New York par MetalSucks.net)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « MADE OUT OF BABIES To Release 'The Ruiner' In June », sur Blabbermouth.net, (consulté le 12 octobre 2017).
  2. « Made out of babies - "The Ruiner" - chronique », sur coreandco.fr (consulté le 12 octobre 2017).
  3. (en) « MADE OUT OF BABIES: NOW MADE OUT OF NOTHING », sur metalsucks.net (consulté le 12 octobre 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]