Madame de Beaumer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mme de Beaumer
Titre de noblesse
Madame
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activités
Écrivaine, journaliste, éditriceVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Journal des Dames ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Religion

Madame de Beaumer (env. 1720 - 1766) est une femme de lettres française. Elle défendit les droits des femmes notamment dans Journal des Dames, dont elle est l'une des éditrices[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

On ne connait guère de la vie Madame de Beaumer, selon certains parce qu'étant de religion calviniste, elle était censée baptiser ses enfants en cachette[2].

Elle dirige le Journal des Dames entre octobre 1761 et avril 1763. Elle se fait reconnaitre par sa signature à la main de tous les copies du Journal des Dames, sauf les tout derniers, en même temps que Pierre-Barnabé Farmin de Rozoi en devient le redacteur principal[3]. Ces événements ont probablement joué un rôle dans ses positions féministes de plus en plus critiques au fil des années[4].

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1759 : Journal des Dames, fondé en 1759, elle est devenue rédactrice en 1761.
  • 1760 : Œuvres mêlées. Dialogue entre Charles XII, roi de Suède, et Mandrin, contrebandier.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Amandine Gorse, « Introduction », in Anne Lafont (dir.), Plumes et Pinceaux. Discours de femmes sur l’art en Europe (1750-1850) — Anthologie, Dijon, Presses du réel/INHA (« Sources »), 2012 », sur Institut national d'histoire de l'art, (consulté le ).
  2. a et b (en) « MLiberty, Equallity, Fraternity exploring the French revolution », sur h-gmu.edu (consulté le ).
  3. Biographie universelle et portative des contemporains; ou, Dictionnaire historique des hommes vivants et des hommes morts depuis 1788 jusqu'à nos jours, Chez l'Éditeur, (lire en ligne).
  4. Suzanna Van Dijk, Traces de femmes. Présence féminine dans le journalisme français du XVIIIe siècle (Thèse de Doctorat), Amsterdam & Maarsen, APA Holland University Press, (lire en ligne), p. 142.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Caroline Rimbault, « BEAUMER », Dictionnaire des journalistes (1600-1789), en ligne

Liens externes[modifier | modifier le code]