Macrotis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Macrotis
Description de cette image, également commentée ci-après
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Metatheria
Ordre Peramelemorphia
Famille Thylacomyidae

Genre

Macrotis
Reid, 1837

Synonymes

  • Macrotis Dejean, 1833[1]
  • Paragalia Gray, 1841[2]
  • Peragale Lydekker, 1887[2]
  • Peragalea Gould, 1845[2]
  • Phalacomys Anon., 1854[2]
  • Thalacomys Blyth, 1840[2]
  • Thalaconus Richardson, Dallas, Cobbold, Baird & White, 1862[2]
  • Thylacomys Blyth, 1840[2]

Macrotis est un genre de marsupiaux omnivores de l'ordre des Peramelemorphia qui sont communément appelés Bilbis et qui sont considérés comme les plus grands des bandicoots. Avant l'arrivée des Européens en Australie, il en existait encore deux espèces. L'une (le Petit bilbi) est considérée comme éteinte depuis 1950, l'autre (le Bilbi ou Grand bilbi) est considérée comme en danger.

Le nom de bilbi vient du langage aborigène Yuwaalaraay, au Nord de la Nouvelle-Galles du Sud et signifie « rat à long nez ». On l'appelle aussi dalgite en Australie Occidentale et on le surnomme quelquefois pinkie en Australie-Méridionale.

Les bilbis ont les caractéristiques des bandicoots avec un long museau et de très grandes oreilles mais ils ont une queue plus longue et un pelage plus doux, plus soyeux.

Ce sont des animaux nocturnes, omnivores qui n'ont pas besoin d'eau pour vivre, l'eau contenue dans leur alimentation leur suffisant. Ils se nourrissent d'insectes, de larves, de graines, d'araignées, de bulbes, de fruits, de champignons et de petits animaux. Ils trouvent la plupart de leur nourriture en grattant et en creusant le sol et en utilisant leur très longue langue.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon BioLib (18 mars 2019)[2] :

Publication originale[modifier | modifier le code]

(en) James Reid, « Description of a new species of the genus Perameles (P. lagotis) », Proceedings of the Zoological Society of London, Londres, vol. 1836-1840,‎ , p. 129-131 (lire en ligne, consulté le 18 mars 2019).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Moseby K. E. and O'Donnell E. O. (2003) Reintroduction of the greater bilby, Macrotis lagotis (Reid) (Marsupialia: Thylacomyidae), to northern South Australia: survival, ecology and notes on reintroduction protocols Wildlife Research 30, 15-27.
  • Groves, Colin (16 November 2005). in Wilson, D. E., and Reeder, D. M. (eds): Mammal Species of the World, 3rd edition, Johns Hopkins University Press, 38. (ISBN 0-8018-8221-4).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :