Macroprotodon brevis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les serpents
Cet article est une ébauche concernant les serpents.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Macroprotodon brevis
Description de l'image Benny Trapp Macroprotodon brevis.jpg.
Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Colubridae
Sous-famille Colubrinae
Genre Macroprotodon

Nom binominal

Macroprotodon brevis
(Günther, 1862)

Synonymes

  • Coronella brevis Günther, 1862
  • Macroprotodon maroccanus Peters, 1882
  • Macroprotodon cucullatus brevis (Günther, 1862)
  • Macroprotodon cucullatus ibericus Busack & Mccoy, 1990

Statut de conservation UICN

( NT )
NT  : Quasi menacé

Macroprotodon brevis est une espèce de serpent de la famille des Colubridae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Macroprotodon brevis range Map.png

Cette espèce se rencontre[1] au Maroc, à Gibraltar en Espagne et au Portugal.

Description[modifier | modifier le code]

Dans sa description[2] Günther indique que ce serpent a le dos brun olive et présente un collier. Sa tête est ornée d'une tache sombre de chaque coté. Sa face ventrale est uniformément blanche.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (17 février 2014)[3] :

  • Macroprotodon brevis brevis (Günther, 1862) - Maroc
  • Macroprotodon brevis ibericus Busack & McCoy, 1990 - Gibraltar, Espagne, Portugal

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Busack & Mccoy, 1990 : Distribution variation and biology of Macroprotodon cucullatus (Reptilia: Colubridae: Boiginae). Annals Of Carnegie Museum, vol. 59, no 4, p. 261-286.
  • Günther, 1862 : On new species of snakes in the collection of the British Museum. Annals and Magazine of Natural History, sér. 3, vol. 9, p. 52-67 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Günther, 1862 : On new species of snakes in the collection of the British Museum. Annals and Magazine of Natural History, sér. 3, vol. 9, p. 52-67 (texte intégral).
  3. Reptarium Reptile Database, consulté le 17 février 2014