Macroéconomie keynésienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La macroéconomie keynésienne est l'interprétation de la macroéconomie lancée par John Maynard Keynes, basée sur des agrégats statistiques censés représenter des paramètres de l'économie d'un pays.

Concept[modifier | modifier le code]

On appelle macroéconomie keynésienne la conception de la macroéconomie exposée par Keynes dans ses divers ouvrages, au premier rang desquels la Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie de 1936. Elle a eu une influence prépondérante sur le développement de la macroéconomie, notamment à travers les successeurs de Keynes, les théoriciens de la synthèse néoclassique.

La macroéconomie keynésienne est fondée sur l'identification de trois grands types d'agents économiques : les ménages, les entreprises et les banques. Les banques financent les entreprises par le crédit ; les entreprises investissent en elles-mêmes et génèrent du profit, qu'elles reversent en partie aux ménages. Les ménages vendent leur force de travail aux entreprises, et gagnent un salaire. Les agents dépensent en vertu de leur propension à consommer, et épargnent la partie de leur revenu qui n'est pas dépensé (propension à épargner)[1].

La macroéconomie keynésienne a permis de justifier l'intervention de l'État et de la banque centrale dans l'économie.

Identités fondamentales[modifier | modifier le code]

Voici quelques lois développées par Keynes et ses émules.

Celles-ci sont des égalités comptables dans son modèle.

C + I = X
C + S = Y
X = Y
I = S

X: le produit national
Y: le revenu national
C: la consommation
I: l'investissement
S: l'épargne

C + I + EX - IM = PN

PN: Produit national
EX: Exportation
IM: Importation

RM + RE = RN

RN: le Revenu National
RM: le Revenu des ménages
RE: le Revenu des entreprises

C + I + EX - IM = PN = RN = RM + RE
C = RM + KM - SM

KM: le crédit des ménages
SM: l'épargne des ménages

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yoann Brun, Lou Dumez, Matthias Knol et Fabrice Tricou, Monnaie et financement de l'économie, dl 2019 (ISBN 978-2-35030-634-6 et 2-35030-634-8, OCLC 1134989408, lire en ligne)