Machinerie (cinéma)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Machinerie.
image illustrant une technique cinématographique
Cet article est une ébauche concernant une technique cinématographique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Au cinéma et à la télévision, la machinerie est le domaine relatif aux installations et accroches de caméra, à l'exécution des travellings, aux constructions temporaires nécessaires au travail de l'équipe électrique pour installer l'éclairage, et à la sécurité de toutes les personnes présentes sur le plateau.

La plupart du temps, les supports de caméra conventionnels comme les pieds ou les dollies permettent une installation rapide. Mais la machinerie demande de bonnes compétences en mécanique, et en transformation du bois et du métal, pour construire à chaque tournage des installations temporaires adaptées aux contraintes de certains plans inhabituels.

Métier[modifier | modifier le code]

Les métiers de la machinerie sont :

  • Chef machiniste, chargé de la direction de toute l'équipe.
  • Machiniste. Généralement une équipe comprend un ou deux machinistes.
  • Renfort machiniste. Ce sont des machinistes qui travaillent en amont du tournage, pour préparer le plateau qui servira plus tard, en installant les infrastructures les plus lourdes (échafaudages, borniol...).

L'équipe machinerie est placée sous la supervision du chef opérateur, et collabore très étroitement avec le cadreur et le chef électro.

Équipement[modifier | modifier le code]

Un travelling à 360°

Le chef machiniste amène sur le plateau sa bijoute, c'est-à-dire son propre matériel de travail, ce qui peut aller jusqu'à remplir un camion. Dans sa bijoute on trouve du borniol, des cubes de différentes hauteurs (des cubes en bois pour surélever des éléments de décor), des cales pour mettre à niveau les travellings, des presses, des pinces... et tout ce qu'il faut pour accrocher ou protéger le matériel.

Il est amené à manipuler les dollies et les rails de travelling. Il doit s'assurer du bon calage des rails (de leur mise à niveau) pour que le travelling soit fluide et facile à pousser. Il met aussi en œuvre les grues, et s'assure de la sécurité de l'opérateur qui monte sur la plateforme. Les grues peuvent être combinées à un travelling, dans ce cas le chef machiniste doit être assisté d'un machiniste pour séparer les tâches.

Il peut aussi utiliser des systèmes d'accroche variés (tel que le speedgrip) et des sangles pour placer la caméra dans des positions inhabituelles où les pieds ne peuvent être utilisées (accroches sur des voitures, au ras du sol...).

Il peut aussi avoir à construire des tours d'échafaudage pour mettre des projecteurs d'éclairage en hauteur ou pour tendre des borniols afin d'occulter la lumière.

Bibliographie[modifier | modifier le code]