Mac Harald

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mac Harald
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Famille
Père
Aralt mac Sitric (en) ou Hagrold (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Maccus ou Mac Harald (gaélique: Maccus mac Arailt vieux norrois Maccus Haraldsson ) fut un roi des Hébrides et de l’île de Man, vers 962-976.

Origine[modifier | modifier le code]

Maccus ou nommé le plus souvent par les annalistes « Mac Harald » (i.e: fils d'Harald) et son frère et successeur Godred Haraldsson (vieux norrois: Guðrøðr Haraldsson) sont identifiés comme des fis de Harald Sitricson mort en 940 roi des vikings de Limerick[1] ce qui ferait d’eux des petits-fils possible de Sigtryggr Caoch roi de Dublin et du Royaume viking d'York en Northumbrie et des membres de la dynastie des Uí Ímair[2].Les Annales des quatre maîtres transcrivent par erreur son nom de Maccus en Magnus (un nom qui n'a pas été attesté avant le XIe siècle)[3].

Selon les Annales d'Innisfallen, Gilla Patraic mac Donnchad roi d'Ossory avait épousé une certaine Malmuire elle aussi « fille d'Harald » qui devait être une sœur de Maccus et de Godfred[4].

Activité[modifier | modifier le code]

La première mention de Maccus émane du Brut y Tywysogion qui le nomme « Mark fils d'Harald » lorsqu'il pille Penmon[5]

Le texte « B » des Annales Cambriae indique qu'en 971 Môn est dévasté par « le fils d'Harald »[6]. Les Annales des quatre maîtres, précitées relèvent en 972 le pillage de l'Île Scattery[7] par Maccus le fils d'Aralt et le fait qu'Imar roi des Gaill de Limerick fut emmené hors de l'île et la violation de Seanan[8]. L'année suivante les Annales d'Innisfallen notent le même événement en relevant que « Le fils d'Aralt effectue une expédition en Irlande avec une grande armée, qu'il pille l'Île Scattery et emmène Imar en captivité  »[9].

Lorsqu'en 973 le roi Edgar d'Angleterre avait réuni à Chester lors d'une grande cérémonie de couronnement, huit rois vassaux de Grande-Bretagne[10] qui reconnurent symboliquement sa suprématie en ramant dans la barque dont Edgard Ier tenait le gouvernail, Le chroniqueur Florence de Worcester mentionne parmi eux[11] Maccus roi des îles, Cináed mac Máel Coluim roi des Scots, Mael Coluim mac Domnall roi des Cumbriens et son père Dufnal ainsi deux princes gallois « Jacob » et son neveu et concurrent « Huwal »[12].

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Aralt fils d'Uí Ímair i.e de Sitriuc Chronicon Scotorum :SC 940
  2. (en) Mike Ashley The Mammoth Book of British Kings & Queens : Table 25 p. 420 et p. 424
  3. Alex Woolf, From Pictland to Alba. 789~1070, Édimbourg, 2007, (ISBN 9780748612345), p. 207.
  4. Annales d'Innisfallen: AI 984.2 Alex Woolf Op.cit p. 216
  5. Brut y Tywysogion: ByT: 969
  6. Alex Woolf Op.cit p. 206
  7. Scattery Island est une petite île située dans l'embouchure du Shannon et son sanctuaire était dédié à Saint Seanan
  8. Annales des quatre maîtres AFM: 972.13 (recte 974)
  9. Annales d'Innisfallen AI 974.12
  10. Six seulement selon la Chronique anglo-saxonne AS 972 qui ne cite pas leurs noms
  11. The Chronicle of Florence de Worcester: AD 973 p. 104-105
  12. (en) Ann Williams, Alfred P. Smyth, D.P Kirby A Biographical Dictionary of Dark Age Britain Seaby (London 1991) (ISBN 1852640472) p. 158

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Renaud Les Vikings et les Celtes Éditions Ouest-France Université Rennes (1992) (ISBN 2737309018).
  • (en) Mike Ashley The Mammoth Book of British Kings & Queens (England, Scotland and Wales), Robinson Londres, 1998 (ISBN 1841190969) « Magnus ou Maccus Haraldsson & Godred Haraldsson  » p. 424
  • (en) K.L Maund Ireland, Wales, and England in the Eleventh Century Boydell Press (Woodbridge 1993) (ISBN 9780851155333) p. 157-158