macOS Big Sur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

macOS Big Sur 11
Logo

Famille macOS (type UNIX)
Langues Multilingue
Type de noyau Noyau hybride (XNU)
État du projet Distribué
Plates-formes x86-64, ARMv8
Entreprise /
Développeur
Apple
Licence Apple Public Source License et CLUF d'Apple
États des sources Sources fermées (plusieurs composants sont open source)
Première version
Dernière version stable 11.1 (20C69) ()
Méthode de mise à jour Préférences Système
Site web www.apple.com/fr/macos/big-sur/

macOS Big Sur (version 11)[1] est la dix-septième version et la dernière mise à jour majeure de macOS, le système d'exploitation d'Apple pour les Macintosh. Il succède à macOS Catalina et a été annoncé à la WWDC 2020 le [2],[3] avec une sortie publique le [4]. Le système d'exploitation porte le nom d'une zone côtière située en Californie.

macOS Big Sur présente une refonte de l'interface utilisateur[5] ainsi qu'une prise en charge des Mac équipés des processeurs Apple Silicon[6]. Pour marquer cette transition, Apple a décidé de changer le numéro de version en l'incrémentant de un[7], une première depuis la sortie de Mac OS X en 2001[8].

Cette version est disponible depuis le jeudi [9].

Configuration requise[modifier | modifier le code]

Contrairement à macOS Catalina qui prenait en charge tous les appareils que son prédécesseur prenait également en charge, Big Sur abandonne le support de divers Mac sortis en 2012 et 2013. Big Sur est donc compatible avec[10] :

  • iMac : fin 2014 et plus récents ;
  • iMac Pro : fin 2017 et plus récents ;
  • Mac Pro : fin 2013 et plus récents ;
  • Mac mini : fin 2014 et plus récents ;
  • MacBook : fin 2015 et plus récents ;
  • MacBook Air : fin 2013 et plus récents ;
  • MacBook Pro : fin 2013 et plus récents ;
  • Developer Transition Kit (2020).

Nouveautés majeures[modifier | modifier le code]

Design[modifier | modifier le code]

macOS Big Sur introduit une refonte complète de l'interface utilisateur, décrite par Apple comme la plus importante mise à jour de l'interface graphique depuis la sortie de Mac OS X en 2001. Le système d'exploitation propose des ajustements sur cette interface comme la transparence et une nouvelle palette de couleurs. Toutes les applications par défaut, ainsi que le Dock et la barre des menus ont été repensés et épurés. Les icônes ont également été revues, pour être en harmonie avec les autres systèmes d'exploitation d'Apple. macOS tend vers iOS et inaugure un nouveau style entre le skeuomorphisme et le flat design : le neumorphisme[11].

Centre de contrôle[modifier | modifier le code]

Une version du centre de contrôle ressemblant à celle présente sur iOS a fait son apparition.

Centre de notification[modifier | modifier le code]

Le centre de notification a également été revu, les notifications interactives sont désormais présentes.

Système[modifier | modifier le code]

Prise en charge des processeurs conçus par Apple[modifier | modifier le code]

macOS Big Sur marque le début de la transition des ordinateurs Apple des processeurs Intel x86-64 vers des processeurs ARM, appelés « Apple Silicon ». La puce mentionnée dans les vidéos de démonstration et utilisée dans le Developer Transition Kit est la puce A12Z Bionic, qui est la même puce utilisée dans les iPad Pro de 2020. C'est la première version de macOS à prendre en charge les Mac Apple Silicon, bien qu'Apple ait indiqué qu'il prendrait aussi en charge les Mac équipés de processeurs Intel « pendant les années à venir ». Néanmoins, aucun Mac Apple Silicon n'est disponible à la vente à la date du .

Prise en charge des applications iOS et iPadOS[modifier | modifier le code]

Sur les Mac Apple Silicon, macOS Big Sur fera tourner les applications iOS et iPadOS nativement. Apple affirme que la plupart des applications tourneront sans soucis.

Extensions système[modifier | modifier le code]

macOS Big Sur met un terme aux extensions de noyau utilisées par les applications pour modifier des paramètres bas niveau du système. Désormais, ces programmes s'exécutent séparément du système d’exploitation, comme n'importe quelle autre application. DriverKit, la solution de remplacement proposée par Apple depuis macOS Catalina, permet à ces programmes de passer de l'espace noyau à l'espace utilisateur.

Volume système signé[modifier | modifier le code]

Le volume système sera dorénavant signé cryptographiquement pour empêcher la falsification des données.

Mises à jour logicielles[modifier | modifier le code]

Sur macOS Big Sur, les mises à jour logicielles peuvent désormais se faire en arrière-plan.

Fonctionnalités des applications intégrées[modifier | modifier le code]

Safari[modifier | modifier le code]

Big Sur inclut Safari 14, qui a également été rendu disponible sur macOS Catalina et macOS Mojave le [12]. Safari 14 inclut :

  • une nouvelle page d'accueil personnalisable ;
  • un design d'onglets amélioré ;
  • des traductions intégrées directement dans les pages web, disponibles en anglais, espagnol, allemand, français, russe, chinois et portugais. Cette fonctionnalité est actuellement en bêta et n'est pas disponible dans la version destinée à macOS Catalina et macOS Mojave.

Fonctionnalités supprimées[modifier | modifier le code]

  • Utilitaire de réseau[13].

Historique des versions[modifier | modifier le code]

Version antérieure Version actuelle Version bêta
Version Build Date de sortie Darwin
11.0 20A2411 N/A (Version préinstallé) 20.2.0
11.0.1 20B29 20.1.0
20B50
11.1 20C69 20.2.0
11.2 bêta 2 20D5042d 20.3.0

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Big Sur, première version de macOS 11 », sur MacGeneration (consulté le 23 juin 2020)
  2. Julien Cadot, « macOS Big Sur à la WWDC : les nouveautés annoncées pour les MacBook, iMac et Mac Pro », sur Numerama, (consulté le 23 juin 2020)
  3. vincent@nextinpact.com, « WWDC 2020 : iOS/iPadOS 14, macOS Big Sur, watchOS 7, transition vers ARM », sur www.nextinpact.com, (consulté le 23 juin 2020)
  4. Guillaume Belfiore, « Apple publiera macOS Big Sur ce jeudi 12 novembre », sur Clubic.com, (consulté le 10 novembre 2020)
  5. Mickaël Bazoge, « macOS Big Sur : la nouvelle interface comparée à celle de macOS Catalina », sur MacGeneration, (consulté le 10 novembre 2020)
  6. « macOS Big Sur : Apple enrichit l’OS des Mac et prépare le terrain pour les modèles sous ARM », sur Lense, (consulté le 10 novembre 2020)
  7. Stéphane Moussie, « Les nouvelles versions de macOS adoptent la nomenclature d'iOS », sur MacGeneration, (consulté le 20 novembre 2020)
  8. Christophe Laporte, « Mac Apple Silicon : comment Apple prépare le grand saut avec macOS Big Sur ! », sur MacGeneration, (consulté le 10 novembre 2020)
  9. Mickaël Bazoge, « Une deuxième release candidate pour macOS Big Sur 11.0.1 », sur MacGeneration, (consulté le 10 novembre 2020)
  10. « macOS Big Sur : liste des Mac compatibles », sur iPhoneAddict.fr (consulté le 23 juin 2020)
  11. Medhi Naitmazi, « MacOS 11 passe du skeuomorphisme au neumorphisme », sur iPhoneSoft, (consulté le 28 juin 2020)
  12. Mickaël Bazoge, « Safari 14 disponible pour macOS Catalina et Mojave », sur MacGeneration, (consulté le 10 novembre 2020)
  13. « macOS Big Sur met l’Utilitaire de réseau à la retraite », sur MacGeneration (consulté le 12 novembre 2020)