Maîtrise de la cathédrale Saint-Étienne de Toulouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maîtrise de la cathédrale Saint-Étienne de Toulouse
Pays de résidence Drapeau de la France France
Ville de résidence Toulouse
Lieux d'activité Cathédrale Saint-Étienne de Toulouse
Type de formation chœur d'enfants
Style Musique religieuse
Direction Laetitia Toulouse
Fondateur abbé Rey
Création 1936
Site internet Site officiel

La Maîtrise de la cathédrale Saint-Étienne de Toulouse (ultérieurement connu sous le nom des Petits chanteurs à la croix potencée de Toulouse), est un chœur d'enfants (ou encore une « manécanterie », pour employer un mot vieilli aujourd'hui). Ce chœur avait été (re)fondé en 1936 à Toulouse par l'abbé Rey, ami de l'abbé Maillet, sur la volonté du cardinal Saliège ; les petits chanteurs ( devenu maitrise en 2009) reprenaient ainsi une tradition ancienne de plus de cinq siècles, au moins. Ils n'étaient au départ qu'une troupe de scouts qui pratiquaient le chant avec leur aumônier. Actuellement, l'organisation est proche de celle d'autres chœurs d'enfants : la maîtrise de la cathédrale se compose d'un chœur de garçons (petits chanteurs de 1936 à 2009), d'un chœur de filles (2009), d'une pré-maîtrise (2010) -pour les plus jeunes- et de huit chœurs partenaires dans l'école Saint-Joseph.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Petits Chanteurs à la croix potencée ont accueilli leurs homologues parisiens des Petits Chanteurs à la croix de bois dans les premiers mois de leur exode. En souvenir, ils auront l'honneur de porter le drapeau français sur leur insigne. Le chœur connaît son apogée dans les années 1970, après des tournées à l'étranger (États-Unis, messe de minuit en Terre sainte) et compte alors une centaine d'enfants.

Plus récemment, les petits chanteurs ont officié à la cathédrale en présence du Président de la République Jacques Chirac, lors de la cérémonie de deuil organisée en septembre 2001, après l'explosion de l'usine AZF de Toulouse ; ils ont chanté pour les obsèques du chanteur de variétés toulousain Claude Nougaro à la basilique Saint-Sernin de Toulouse en mars 2004 ; et pour l'accueil de la reine Élisabeth II d'Angleterre, en avril 2004, dans la cour Henri IV de l'Hôtel de Ville, pendant que le carillon de l'Église Notre-Dame du Taur sonnait le God Save the Queen, selon la tradition.

En novembre 2006, le choeur a fêté son 70e anniversaire par un concert à l'église Saint-Pierre des Cuisines. Un CD a été enregistré à cette occasion.

En perte de vitesse et avec un effectif très réduit ( une dizaine de garçons), en 2009 l'archevêque de Toulouse Monseigneur Le Galle favorise la création d'un chœur de filles en aide aux garçons et nomme les petits chanteurs "maitrise de la cathédrale saint Etienne de Toulouse", composée donc d'une maitrise fille et d'une maitrise garçon qui se réunissent et se produisent fréquemment ensemble. Monseigneur Le Galle en profite pour donner une "mission" à l'ensemble qui est de transmettre et de rapporter par le chant et la voix la parole de Dieu. Une hausse de niveau remarquable est dû à l'arrivé de Luciano Bibiloni la même année en tant que directeur et chef de chœur de la maitrise jusqu'en 2013 . Le point culminant de cette époque a été le Messie de Haendel interprété avec un orchestre et plusieurs chœurs invités à la cathédrale Saint Etienne en Novembre 2012.

Le chœur répète 2 à 3 fois par semaine dans une salle se situant à la court saint Anne de la cathédrale. Il propose des stages et des weekends de formation, se produit en concert, dans des messes et des tournées internationales.

Liste des chefs de chœur[modifier | modifier le code]

  • Abbé Georges Rey (1936-1976)
  • Denis Dupays (1977-1979)
  • Michel Rivière des Borderies (1980-1987)
  • Yves Lequin (1987-1989)
  • François Terrieux (1989-1990)
  • David Godfroid (1990-1998)
  • Wilfried Busaall (1999-2003)
  • Bertrand Ollé (2003-2004)
  • Victoria Digon (2004-2007)
  • Peggy Pehau (2007-2009)
  • Luciano Bibiloni (2009-2013)
  • Tobias Sebastian Dreher (2013-2014)
  • Laetitia Toulouse ( depuis 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]