Maître des Clères Femmes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maître des Clères Femmes
Période d'activité
Activité
EnlumineurVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail
Mécène

Le Maître des Clères Femmes désigne par convention un enlumineur ou un atelier originaire des Pays-Bas et actif entre 1403 et 1415 à Paris. Il doit son nom à un manuscrit du Boccace traduit en Français, Des Cleres et Nobles Femmes, peint pour le duc Jean Ier de Berry.

Éléments biographiques et stylistiques[modifier | modifier le code]

Cammiola payant la rançon de Roland, Des Femmes nobles et renommées, BNF, Fr.598.

Le nom de convention a été forgé par Millard Meiss en reprenant les œuvres regroupées par Bella Martens sous le nom de Maître de 1402 et dont il a distingué les miniatures de la main du Maître du Couronnement de la Vierge. Ce nom de convention provient d'un manuscrit traduit du texte de Boccace Des Cleres et Nobles Femmes et plus précisément intitulé dans ce manuscrit Des Femmes nobles et renommées (BNF, Fr.598) et enluminé à l'attention du bibliophile Jean Ier de Berry. Le Maître du Couronnement de la Vierga quant à lui illustré un manuscrit jumeau destiné au frère du duc, Philippe II de Bourgogne (BNf, Fr.12420). Il est actif dans le milieu des enlumineurs souvent originaires d'Allemagne ou des Pays-Bas méridionaux installés à Paris et répondant à des commandes du libraires et marchand italien Jacopo Rapondi, frère de Dino Rapondi[1]. Une indication en néerlandais dans un phylactère d'une miniature de Cassandre et Agamemnon (f.48v.), dans le manuscrit du Boccace confirme cette origine du nord de l'Europe[2].

Au moins trois mains peuvent être distinguées au sein de cet atelier. Son style se caractérise par des personnages trapus et animés, ainsi que par des scènes à la perspective sans profondeur[1].

Œuvres attribuées[modifier | modifier le code]

La Table ronde, miniature extraite de Lancelot du Lac, BNF Fr.120, f.524v.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) B. Martens, Meister Francke, Hamburg, 1929
  • (en) Millard Meiss, French Painting in the Time of Jean de Berry: The Late XIV Century and the Patronage of the Duke, 2 vols, London, 1967, rev. 1969, p. 252-253
  • (en) Millard Meiss, French Painting in the Time of Jean de Berry: The Limbourgs and their Contemporaries, 2 vols, New York, 1974, p. 287-290, 339-342, 373-375, 378-9, 380, 394
  • Elisabeth Taburet-Delahaye (dir.), Paris 1400 : Les arts sous Charles VI, Fayard/RMN, , 413 p. (ISBN 2213620229), p. 264-265 (n° 160-161)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Notice du Grove Art Online
  2. a et b Notice de la BNF
  3. Notice du ms sur le site du Musée de Cleveland
  4. Notice de la BNF
  5. Notice et reproduction sur Gallica
  6. Notice sur e-codices
  7. Notice de la BNF
  8. Notice de l'ÖNB
  9. Notice du ms sur le site de la BL