Maître de la Légende dorée de Munich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maître de la Légende dorée de Munich
Période d’activité
Noms de naissance
Conrad de Toul (?)
Conradus Toliensis (?)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
EnlumineurVoir et modifier les données sur Wikidata
Maître
Lieu de travail

Le Maître de la Légende dorée de Munich est un maître anonyme enlumineur actif à Paris et peut-être à Rouen entre 1420 et 1460. Il doit son nom à un manuscrit de la Légende dorée conservé à la Bibliothèque d'État de Bavière à Munich.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Constitution du corpus[modifier | modifier le code]

Le style de ce maître a été identifié pour la première fois dans le courant des années 1970 par l'historienne de l'art américaine Eleanor Spencer d'après le manuscrit de la Légende dorée de Jacques de Voragine traduite en français et conservée à Munich. Elle a hésité à le baptiser d'après les Heures Sobieski, où 19 miniatures sur 60 peuvent lui être attribuées[1]. D'autres auteurs contribuent à attribuer à cet artiste plusieurs manuscrits parmi lesquels : Otto Pächt et Dagmar Thoss[2], puis John Plummer[3]. Laurent Ungeheuer, après une étude systématique de son style dans sa thèse consacrée à ce maître anonyme, propose une mise à jour du corpus en 2015[4]. Une nouvelle liste d'attribution est proposée par l'historien de l'art Gregory Clark dans un ouvrage paru en 2016[5].

Lieux d'activité et commanditaires[modifier | modifier le code]

Il est difficile de déterminer son origine, mais ce style possèderait des liens avec l'Allemagne selon Spencer. Il est actif dans un premier temps à Paris comme le montre l'origine de ses premiers manuscrits et collabore très régulièrement avec le Maître de Bedford. Il est peut-être actif au sein de son atelier avec le Maître de Fastolf et le Maître de Talbot, contribuant à des manuscrits prestigieux comme les Heures de Bedford et les Heures Sobieski. Après 1427, il semble se déplacer dans une autre ville sous domination anglaise, peut-être Rouen comme semble l'indiquer l'origine de quelques livres d'heures à l'usage de la ville (coll. Collegeville et Naples). Pourtant, son influence perdure à Paris comme semble l'indiquer le portrait de la Famille Jouvenel des Ursins de la Cathédrale Notre-Dame de Paris (actuellement musée de Cluny). Au cours des années 1440 et 1450, sa carrière pourrait avoir été itinérante : il produit des livres pour des notables de Reims, d'Angers et peut-être de Poitiers à la fin de sa carrière, collaborant avec un artiste présent dans cette ville à cette époque, le Maître d'Adélaïde de Savoie[6]. Il pourrait être resté en réalité à Paris tout en ayant des clients venus de toute la France[7].

Tentatives d'identification[modifier | modifier le code]

Saint Marc, miniature de la Légende dorée de Munich, f.75v b.

À la miniature du folio 75v de la Légende dorée de Munich figure une inscription placée sur le livre déposé devant saint Marc y serait écrit « domi(nu)s con(radu)s tolien(sis) ». Selon l'historien de l'art allemand Eberhard König, il s'agirait du nom de l'artiste, proposant de l'identifier à un certain Conrad de Toul[8]. Cependant, en latin, Toul se dit Tullum Luscorum et Tolensis renvoie plus vraisemblablement à la ville de Dôle. Cette identification est donc remise en cause. Le nom inscrit pourrait être aussi une anagramme, ce qui complexifie grandement les possibilités d'identification. Il peut également s'agir d'une fantaisie du scribe chargé de la copie des textes inclus dans les miniatures, comme en témoigne la graphie « arboise », au milieu de nombreux simulacres d'écriture, sur la feuille de parchemin placée devant le saint Ambroise du folio 71 du même manuscrit[9].

Caractéristiques de son style[modifier | modifier le code]

Plusieurs éléments permettent d'isoler les miniatures de sa main. Son style se caractérise tout d'abord par l'utilisation en générale du trait noir pour mettre en valeur de grands aplats de couleurs et des visages ou des carnations caractéristiques. Ses personnages possèdent le plus souvent des bouches aux commissures des lèvres tombantes, des paupières marquées voire gonflées et des orbites creusées[10].

Plusieurs motifs sont aussi caractéristiques de son style. Il prend soin par exemple de représenter avec beaucoup de détails des objets de décors dans ses miniatures, tels que des portes, des serrures, mais aussi des paysages de villes en arrière-plan. Les voûtes des décors architecturaux sont à de nombreuses reprises décorée de nervures colorées et festonnées. Chez les personnages, les auréoles des saints sont constituées le plus souvent de traits partant de la tête reliés entre-eux par une ligne ourlée entourée elle-même d'un cercle entourant parfois des points ou de petits cercles. La Vierge possède le plus souvent une chaîne lâche autour de la taille ponctuée de deux anneaux au milieu desquels pend une chaînette verticale. Enfin, autre élément caractéristique et original, les scènes de la Nativité sont fréquemment décorées d'épis de blés disposés sur le sol de la crèche. Il pourrait s'agir dans ce dernier cas d'un élément symbolique qui préfigure l'Eucharistie, faisant écho aux nouveautés iconographiques provenant du nord de l'Europe, inspirées de la Devotio moderna[11].

L'usage des couleurs fait aussi partie des éléments de son style. De manière générale, comme pour les autres artistes de l'atelier du Maître de Bedford, sa tendance est à l'usage de coloris de plus en plus sombre au cours du temps, entre les années 1420 et 1460[12].

Principaux Manuscrits attribués[modifier | modifier le code]

Un total de 48 manuscrits lui sont attribués selon Laurent Ungeheuer, auteur d'une thèse sur le maître, dont 41 livres d'heures[13]. Le corpus peut fluctuer au gré des attributions de manuscrits qui apparaissent continuellement sur le marché de l'art.

Manuscrits attribués
Titre Date Lieu de conservation Description Exemple d'enluminure
Heures à l'usage de Paris 1440-1450 Amsterdam, Rijksmuseum, SK-A-3043[14] 19,2 × 13,5 cm, 14 grandes miniatures, dont une attribuée au Maître de Talbot
Heures à l'usage de Paris 1430-1440 Baltimore, Walters Art Museum, W.247 19 × 14,4 cm, 12 grandes miniatures dont 2 attribuées au maître (f.17 et 39)
Heures à l'usage de Paris 1420-1430 Baltimore, Walters Art Museum, W.288[15] 23,5 × 17,6 cm, 177 folios, 12 grandes miniatures en collaboration avec le Maître de Talbot pour certains détails. Heures à l'usage de Paris - Walters W288 f41r (Visitation).jpg
Livre d'heures 1430-1450 Berlin, Bibliothèque d'État de Berlin, Lat.Oct.439 19,2 × 11 cm, 154 folios, 12 grandes miniatures Heures - Berlin SB LatOct439 f54v (anonce aux bergers).jpg
Livre de prières 1430-1440 Boston, collection particulière 24,5 × 18,7 cm, 263 folios, 70 grandes miniatures, en collaboration avec le Maître du Hannibal de Harvard
Heures à l'usage de Paris 1425-1435 Cambridge, Fitzwilliam Museum, Ms.Founders 63 19,7 × 14 cm, 214 folios, 21 grandes miniatures dont 5 du maître, les autres étant de la main du Maître de Guy de Laval, le Maître de Jean Rolin et le Maître de Bedford
Heures à l'usage de Rouen 1440-1450 Cambridge, Fitzwilliam Museum, Ms.McClean 82 22,1 × 16,3 cm, 187 folios, 10 grandes miniatures
Livre d'heures 1430-1440 Cambridge, Bibliothèque de l'Université de Cambridge, ms.li.VI.23 101 folios, 11 grandes miniatures dont 2 du maître Hours - Cambridge Univ Lib li.6.23 (Virgin nursing the Christ child).jpg
Heures à l'usage de Rouen 1430-1440 Collegeville, Minnesota (en), Hill Museum & Manuscript Library (en), ms.Bean 2 12 × 9 cm, 217 folios, 9 grandes miniatures Heures à l'usage de Rouen - Hill Museum & Ms Lib Ms Bean2 f52 (Visitation).jpg
Livre d'heures 1430-1450 Dresde, Bibliothèque d'État de Saxe (de), Ms. A.167 21,5 × 15,5 cm, 217 folios, 14 grandes miniatures Livre d'heures - SLUB Dresden A167 f137r (Pentecôte).jpg
Heures à l'usage de Paris 1430-1440 Einsiedeln, Bibliothèque de l'Abbaye d'Einsiedeln, Einsiedeln 291 21,5 × 15,5 cm, 164 folios, 12 grandes miniatures
Heures à l'usage de Paris 1420-1430 Londres, British Library, Add.18192 18,7 × 13,4 cm, 244 folios, 15 grandes miniatures et 4 petites Livre d'heures - British Lib Add18192 f52 - Nativity.jpg
Heures de Bedford 1420-1430 Londres, British Library, Add.18850 26,3 × 18,4 cm, 289 folios, 43 grandes miniatures dont 4 à pleine page ajoutées a posteriori de la main du maître ((f. 15v, 16v, 17v, f. 288v), les autres étant attribuées au Maître de Bedford. Il a aussi pu exécuter les médaillons marginaux qui illustrent le Credo typologique (ff. 160-165v). Legend of the Fleurs de Lys - Bedford Hours (1414-1423), f.288v - BL Add MS 18850.jpg
Heures à l'usage de Paris 1440-1450 Londres, British Library, Add.31834 24,5 × 17 cm, 171 folios, 4 grandes miniatures et 13 petites Heures à l'usage de Paris - BL Add31834 f157v (jugement dernier).jpg
Heures à l'usage de Paris 1440-1450 Londres, British Library, Egerton 2019[16] 19,5 × 14 cm, 235 folios, 40 grandes miniatures dont 4 en collaboration avec le Maître de Dunois Book of hours, use of Paris - BL Egerton 2019 f30 (Annunciation).jpg
Heures à l'usage de Paris 1450-1460 Londres, British Library, Harley 5762[17] 17,5 × 13,5 cm, 235 folios, 14 grandes miniatures attribuées au maître ou à un suiveur Books of hours, use of Paris - BL Harley 5762 f116 (Burial).jpg
Livre de Shrewsbury ou Roman d'Alexandre et autres textes 1443-1450 Londres, British Library, Royal 15 E VI[18] 47,5 × 33,5 cm, 440 folios, 7 miniatures attribuées au maître, les autres étant de la main du Maître de Talbot et d'un suiveur au moins. Shrewsbury Book - BL Royal 15 E VI f4v (Babylon).jpg
Heures à l'usage de Rome 1440-1450 Lyon, Bibliothèque municipale de Lyon, Ms.5145 23 × 15 cm, 170 folios, 16 grandes miniatures en collaboration avec le Maître de Dunois et un autre enlumineur anonyme. Livre d'heures - BM Lyon Ms5145 f061v (Annonce aux bergers).jpg
Heures à l'usage de Rome 1430-1440 Madrid, Musée Lázaro Galdiano, Ms.15452 19,8 × 14,2 cm, 178 folios, 15 grandes miniatures attribuées au maître et à un collaborateur Livre d'heures à l'usage de Rome - Museo Lazaro Galdiano madrid Ms 15452 f27 (Annonciation).jpg
Heures à l'usage de Paris 1420-1430 Milan, Biblioteca Trivulziana, Cod.2164 17,6 × 12 cm, 200 folios, 32 grandes miniatures Livre d'heures - Biblioteca Trivulziana Triv.2164 f77r (Adoration des mages).JPG
Légende dorée, traduite en français 1420-1430 Munich, Bibliothèque d'État de Bavière, cod.gall.3[19] 40 × 32 cm, 321 folios, 227 miniatures Légende dorée de Munich - BSB CodGall.3 f11v nativité.jpg
Heures à l'usage de Rouen 1420-1430 Naples, Biblioteca nazionale Vittorio Emanuele III, I.B.27[20] 25,8 × 18,2 cm, 214 folios, 40 grandes miniatures en collaboration avec le Maître de Bedford (1 miniature) et un suiveur de ce dernier (le Maître de Talbot ?) Livre d'heures BN Napoli IB27 f85 (Annonce aux bergers).jpg
Livre d'heures 1440-1450 Naples, Biblioteca nazionale Vittorio Emanuele III, I.B.30 20 × 14 cm, 181 folios, 8 grandes miniatures en collaboration avec le Maître de Jean Rolin
Heures d'Arthur III de Bretagne 1430-1440 New York, Morgan Library and Museum, M.241[21] 9,3 × 6,9 cm, 188 folios, 22 grandes miniatures. Livre à l'usage d'Angers ou du Mans (Calendrier), d'Orléans (HV), et d'Angers (litanies et OM), destiné à Arthur ou à Jeanne II d'Albret, qui épousa Arthur III le 29 août 1442. Hours of Duke Arthur III of Brittany - MorganLib m241 f40v (Mass of saint Gregory).jpg
Heures à l'usage de Rome 1450-1460 New York, Morgan Library and Museum, M.282[22] 22,3 × 15,8 cm, 253 folios, 30 grandes miniatures, 5 de la mains du maître, les autres étant attribuées au Maître de Jean Rolin. Book of hours for the use of Rome - Morgan Lib m282 f77r (Flight into Egypt).jpg
Heures à l'usage de Paris 1450-1460 Orange (Texas), Stark Foundation Library & Archive, Stark Museum of Art (en), 11.900.7 19,7 × 12,7 cm, 192 folios, 9 grandes miniatures dont 5 du maître et une autre du Maître de Dunois.
Bréviaire à l’usage franciscain 1450-1460 Paris, Bibliothèque de l'Arsenal, Ms.596 (partie été)[23] - 597 (partie hiver)[24] 31 × 23 cm, 518+413 folios, 5 miniatures et 17 lettrines historiées dans le premier tome, 7 miniatures et 17 lettrines dans le second. Les miniatures sont de la main du maître. Bréviaire franciscain, partie hiver - Bib Arsenal Ms597 f102 (Isaïe en prière).jpg
Missel à l'usage de Paris 1420-1430 Paris, Bibliothèque de l'Arsenal, Ms.620[25] 39,5 × 29,8 cm, 576 folios, 20 lettrines historiées attribuées au maître. Missel - Bib Arsenal Ms620 f7 (messe).jpg
Heures à l'usage de Reims 1430-1440 Paris, Bibliothèque de l'Arsenal, Ms.1189[26] 24,2 × 17 cm, 112 folios, 15 grandes miniatures Heures à l'usage de Reims - Bib Arsenal Ms1189 f43 (couronnement de la Vierge).jpg
Songe de la voie d'enfer et du chemin du paradis de Pierre de l'Hôpital 1450-1460 Paris, Bibliothèque nationale de France, Fr.1051[27] 32,2 × 23,1 cm, 67 folios, 13 miniatures dont 8 de la main du maître et les autres d'un collaborateur du Maître de Bedford. Songe de la voie d'enfer et du chemin de paradis - BNF Fr1051 f1 (L'auteur enseignant).jpg
Heures de Ralph Neville à l'usage de Paris 1427-1432 Paris, Bibliothèque nationale de France, Lat.1158[28] 18,5 × 13 cm, 187 folios, 13 grandes miniatures dont 2 ajoutées a posteriori par le Maître pour Ralph Neville représentant le commanditaire, sa femme et ses enfants. Heures de Neville - BNF Lat1158 f27v-28r (Prière devant la Trinité).jpg
Heures à l'usage de Paris 1440-1450 Paris, Bibliothèque nationale de France, Lat.13288 19,2 × 13 cm, 168 folios, 4 grandes miniatures dont 3 du maître
Heures à l'usage de Paris 1430-1440 Paris, Bibliothèque nationale de France, NAL3111[29] 25 × 17,5 cm, 163 folios, 16 grandes miniatures dont 6 de la main du maître, les autres étant d'un suiveur du Maître de Bedford et du Maître de Dunois. Heures à l'usage de Rome - BNF NAL3111 f13 (Saint Luc).jpg
Heures à l'usage de Paris 1450-1460 Paris, Bibliothèque nationale de France, Rothschild 2534[30] 22,7 × 16,3 cm, 225 folios, 22 grandes miniatures dont 3 du maître, les autres étant attribuées notamment au Maître d'Adélaïde de Savoie Livre d'heures à l'usage de Paris - BNF Rothschild 2534 f13 (Saint Jean).jpg
Heures à l'usage de Paris 1420-1430 Paris, Bibliothèque nationale de France, Rothschild 2535[31] 21,2 × 14,8 cm, 171 folios, 16 grandes miniatures du maître Heures à l'usage de Paris - BNF Rothschild 2535 f14v (Adam et Ève).jpg
Heures Hachette 1430-1440 Collection particulière, ancienne propriété d'André Hachette. Passé en vente à Drouot, vente Millon, le 27 avril 2012 (lot 147)[32] 20,5 × 14,5 cm, 266 folios, 22 grandes miniatures de la main du maître, en collaboration avec le Maître de Dunois Heures Hachette - f157 (Vierge à l'Enfant).jpg
Heures Gaptière 1430-1440 Collection particulière, passé en vente chez le libraire Heribert Tenschert, Ramsen, cat.Leuchtendes Mittelalters V, no 15, 1993 21,6 × 16 cm, 168 folios, 20 grandes miniatures attribuée au maître sauf une du Maître de Dunois. Ancienne propriété de Jean Troussier, seigneur de la Gabetière
Heures Eales 1430-1440 Reading, Bibliothèque de l'Université de Reading, Ms.2087[33] 20,3 × 15 cm, 185 folios, 6 grandes miniatures et 21 petites attribuées au maître Eales Hours - Reading Uni Ms2087 f57v (Annunciation to sheperds).jpg
Heures de Paris 1430-1440 Turin, Archivio di Stato Torino (it), Cod.Bb II 21bis 30,4 × 28,5 cm, 304 folios, 35 grandes miniatures attribuées au maître. Heures à l'usage de Paris - Archivio di Stato Torino Jb II 21bis f7 (janvier).jpg
Heures d'Alexandre VII 1430-1440 Vatican, Bibliothèque apostolique vaticane, Cod. Chigi C IV 109 18,6 × 13,5 cm, 243 folios, 17 grandes miniatures attribuées au maître, sauf une du Maître de Dunois. Libro d Ore di Alessandro VII - Bib Apost Vaticana Cod.Chigi C IV 109 f38 (visitation).jpg
Heures à l'usage de Paris 1430-1440 Vienne, Bibliothèque nationale autrichienne, Cod. s. n. 2614[34] 21,8 × 15,7 cm, 210 folios, 15 grandes miniatures et une petite, dont 12 du maître, et les autres à un suiveur du Maître de Bedford Livre d'heures - ONB Cod sn 2614 f133 (jugement dernier).jpg
Heures Sobieski 1420-1430 Windsor, Royal Collection, RCIN1142248[35] 26,7 × 19 cm, 234 folios, 60 grandes miniatures dont 19 attribuées maître, les autres au Maître de Bedford, le Maître de Fastolf. Sobieski Book of Hours.jpg
Heures à l'usage de Rome 1430-1440 Collection particulière, ancienne vente Chrétien, Drouot du 26 février 1975 (lot 16) 22 × 15 cm, 191 folios, 11 grandes miniatures
Livre d'heures 1430-1440 Collection particulière, passé en vente chez Christie's le 7 décembre 1988 (lot 21) 17,5 × 11,8 cm, 197 folios, 16 grandes miniatures et 26 petites
Heures à l'usage de Paris 1430-1450 Collection particulière, ancienne collection L.-A. Mayer, Ms. Mayer 2-70 23 × 15,4 cm, 179 folios, 16 grandes miniatures
Heures à l'usage de Salisbury 1430-1450 Collection particulière, passé en vente chez Christie's le 11 juillet 2002 (lot 41)[36] 19,2 × 14 cm, 260 folios, 15 grandes miniatures
Heures à l'usage de Paris 1430-1440 Stuttgart, collection particulière 19,5 × 14 cm, 168 folios, 18 grandes miniatures
Heures à l'usage de Reims 1440 Collection particulière, ancienne coll. Florence Foerderer Tonner, passé en vente chez Sotheby's à Londres le 3 décembre 2013 (lot 54)[37]. 18 × 12,5 cm, 164 folios, 16 grandes miniatures attribuées par le catalogue de vente. Heures à l'usage de Reims - Sotheby's 3 déc 2013 lot 54 (Sainte Marguerite).jpg

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Colum Hourihane (dir.), The Grove Encyclopedia of Medieval Art and Architecture, t. 3, (ISBN 9780195395365, lire en ligne), p. 385 (notice par Catherine Reynolds)
  • (en) Eleanor Patterson Spencer, The Sobieski Hours: a manuscript in the Royal Library at Windsor Castle, Academic Press, , 69 p. (ISBN 9780126566505)
  • Catherine Reynolds, "English Patrons and French Artists in fifteenth-Century Normandy", dans England and Normandy in the Middle Ages, Londres - Rio Grande, The Hambledon Press, 1994.
  • Catherine Reynolds, "The Workshop of the Master of the Duke of Bedford : Definitions and Identities", dans Patrons, Authors and Workshops : Books and Book Production in Paris around 1400, Croenen, G., Ainsworth, P. (Dir.), Louvain, Peeters, 2006. 
  • Laurent Ungeheuer, Le Maître de la Légende dorée de Munich : un enlumineur parisien du milieu du XVe siècle, formation, production, influences et collaborations, Paris, École Pratique des hautes Études (thèse de doctorat d'histoire de l'art sous la direction de Michel Pastoureau), , 760 p. (lire en ligne) 
  • (en) Gregory Clark, Art in a Time of War : The Master of Morgan 453 and Manuscript Illumination in Paris during the English Occupation (1419-1435), Toronto, Pontifical Institute of Medieval Studies, , 388 p. (ISBN 978-0-88844-197-3), p. 298-304

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Patterson Spencer 1977
  2. (de) Otto Pacht, Dagmar Thoss, Französische Schule, coll. « Die illuminierten Handschriften und Inkunabeln der Österreichischen Nationalbibliothek », 1, Vienne, Österreichische Akademie der Wissenschaften, 1974, p. 139-141
  3. (en) John Plummer et Gregory Clark, The last flowering: French Painting in Manuscripts 1420-1530 from American collections, New York, Pierpont Morgan Library / Oxford University Press, , 123 p. (ISBN 0195032624), p. 6-8 (notice 9-10).
  4. Ungeheuer 2015, p. 7-11
  5. Clark 2016
  6. Hourihane 2012, p. 385
  7. Notice de la British Library
  8. E. König, Das Pariser Stundenbuch an der Schwelle zum 15. Jahrhundert, 2011, Antiquariat Bibermühle AG , p. 139-48
  9. Ungeheuer 2015, p. 506-507
  10. Ungeheuer 2015, p. 553-557
  11. Ungeheuer 2015, p. 528-552
  12. Ungeheuer 2015, p. 558-564
  13. Ungeheuer 2015
  14. Notice du Rijksmuseum
  15. Notice d'un feuillet du W288 sur le site du WAM
  16. Notice de la BL
  17. (en) Notice de la BL
  18. (en) Notice de la BL
  19. Notice du ms. sur le site de la BEB
  20. Notice de la BNVE
  21. Notice de la Morgan Lib.
  22. Notice de la Morgan
  23. Notice du ms sur le site de la BNF
  24. Notice du ms sur le site de la BNF
  25. Notice du ms sur le site de la BNF
  26. Notice du ms sur le site de la BNF
  27. Notice du ms sur le site de la BNF
  28. Notice du ms. sur le site de la BNF
  29. Notice du ms. sur le site de la BNF
  30. Notice du ms. sur le site de la BNF
  31. Notice du ms. sur le site de la BNF
  32. description du ms sur le site LiberLibri
  33. Description du ms sur le site de l'Université de Reading
  34. Notice du ms. sur le site de l'ÖNB
  35. (en) Notice sur le site de la Royal Collection
  36. Notice du ms. sur le site de Christie's
  37. Notice de la vente Sotheby's