Maître de Spencer 6

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Maître de Spencer 6
Période d'activité
Pseudonyme
Maître de Spencer 6Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
EnlumineurVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail
Influencé par

Le Maître de Spencer 6 désigne par convention un enlumineur actif à Bourges entre 1490 et 1510. Il doit son nom à un livre d'heures conservé dans la collection Spencer de la New York Public Library.

Éléments biographiques et stylistiques[modifier | modifier le code]

Annonciation, Heures Spencer 6 de la New York Public Library.

Son style a été isolé pour la première fois par l'historien de l'art américain John Plummer à partir d'un livre d'heures richement décoré et conservé dans la collection Spencer donnée à la New York Public Library. Il tient donc son nom de la cote de ce manuscrit. Dès cet ouvrage, il parvient à localiser son activité à Bourges, le manuscrit possédant des textes en usage dans la liturgie propre à cette ville (notamment dans la prière Obsecro te) ainsi que la présence du saint berruyer Ursin dans les litanies. Les autres manuscrits qui lui ont été attribués confirment cette origine : ils ont été commandés fréquemment par des personnalités venant de Bourges ou sont à l'usage liturgique de cette ville. Cet ancrage territorial est confirmé enfin par la présence d'une représentation très précise du château de Mehun-sur-Yèvre dans le livre d'heures de New York. Au début de sa carrière, dans les années 1490, il montre une influence du plus célèbre peintre berruyer de cette époque, Jean Colombe[1]. Il collabore aussi sans doute avec l'atelier de celui-ci après sa disparition, ainsi qu'avec Jean de Montluçon, actif lui aussi dans cette ville à cette même époque[2].

Son activité ne se limite pourtant pas à une clientèle de la ville de Bourges. La renommée de l'enluminure berruyère fait qu'il est amené à travailler pour des commanditaires venant de Troyes, comme l'avait fait Colombe avant lui. C'est aussi le cas pour une clientèle de Tours et à cette occasion, il collabore avec Jean Poyer. Il travaille enfin pour une clientèle parisienne et il est cette fois-ci en relation avec le Maître de Philippe de Gueldre dont il a été le sous-traitant mais qu'il contribue à influencer. Rien ne permet de dire si l'artiste s'est déplacé à ces différentes occasions ou s'il s'est contenté de travailler à distance. Son activité cesse totalement après 1508. Jean-Yves Ribault a repéré dans les archives de la ville de Bourges un artiste du nom de Laurent Boiron actif pendant cette période, entre 1480 et 1510 et qualifié de libraire à la fin de sa vie[1].

Dans son style, il emprunte à Jean Colombe ses décors architecturaux et ses types féminins, au Maître de Monypenny ses types de vieillards et enfin à Jean de Montluçon ses encadrements architecturaux de style Renaissance[3].

Œuvres attribuées[modifier | modifier le code]

Une trentaine de manuscrits lui sont attribués au total selon la liste établie en 2015 par Katja Airaksinen-Monier[4].

Manuscrits attribués
Titre Date Lieu de conservation Description Exemple d'enluminure
Livre d'heures à l'usage de Troyes 1488 Collection particulière, passé en vente chez Drouot le (lot 29) et chez Sotheby's à Londres, le (lot 47) 12 grandes et 92 petites miniatures
Livre d'heures à l'usage de Langres 1485-1490 Morgan Library and Museum, New York (M.271)[5] 129 folios, 23,1 × 16,2 cm, 13 grandes et 33 petites miniatures. Attribuées à un suiveur du maître. Annonciation, f.19r.
Livre d'heures à l'usage de Troyes 1485-1490 Bibliothèque Marciana, Venise (Lat. I, 70) 11 grandes miniatures et une lettrine historiée L'Adoration des mages, f.76r.
Fragments d'un livre d'heures 1485-1490 Getty Center, Getty Research Institute (Special Collections, 920003*) (4 feuillets) et collection particulière (1 feuillet, passé en vente chez Sotheby’s, Londres, le , lot 32) 5 grandes miniatures
Livre d'heures à l'usage de Bourges 1490-1500 Bibliothèque nationale de Russie, Saint-Pétersbourg (ms. f. 183, n° 1912) 12 grandes miniatures
Histoire de la destruction de Troie la grant 1493-1500 Bibliothèque nationale de France, Paris (N.a.Fr. 24920)[6] 11 grandes et 65 petites miniatures. Manuscrit destiné à Aimar de Poitiers, réalisé en collaboration avec l'atelier de Jean Colombe, dont 1 grandes et 6 petites de la main du maître. Le Siège de Troie, f.41v.
Fleur des histoires de Jean Mansel 1493-1500 Bibliothèque nationale de France, Paris (Fr.53)[7] Manuscrit destiné à l'amiral Louis Malet de Graville. Peint en collaboration avec l'atelier de Colombe. 2 grandes miniatures et 31 bordures historiées de la main du maître. Siège de Carthage par les Romains, f.142r.
Premier livre des Chroniques d'Enguerrand de Monstrelet 1493-1500 Musée Condé, Chantilly (Ms.875)[8] 343 folios, 41,2 × 29,7, 1 grande miniature La Folie de Charles VI.
Livre d'heures à l'usage de Rome 1490-1500 Bibliothèque nationale de France, Paris (Lat.10560)[9] 117 folios, 16 × 10,5 cm, 13 grandes et 2 petites miniatures
De mulieribus claris de Boccace 1490-1500 Bibliothèque d'État et universitaire de Saxe, Dresde (ms. F. 171b) 98 petites miniatures. Manuscrit destiné à Étienne Lallemant. Europe et le taureau, f.15v.
La danse aux aveugles de Pierre Michault 1490-1500 Localisation inconnue Plusieurs grandes miniatures. Manuscrit destiné à Jean Lallemant
Heures de Philippe de Bouer, à l'usage de Bourges, 1490-1500 Bibliothèque de l'Université de Leeds, Leeds, Brotherton Collection (MS 8)[10] 141 folios. En collaboration avec l'atelier de Jean de Montluçon, 15 grandes et 32 petites miniatures de la main du maître. La Pentecôte, f.69r.
Livre d'heures à l'usage de Bourges 1490-1500 Bibliothèque bodléienne, Oxford (Rawl. liturg. e. 37)[11] 120 folios, 20 × 13 cm. En collaboration avec l'atelier de Jean de Montluçon, 1 grande miniature de la main du maître.
Heures de Bérenger Bollioud 1490-1500 Bibliothèque municipale de Lyon, Lyon (Ms.5141)[12] 137 folios, 22 × 15 cm. En collaboration avec l'atelier de Jean de Montluçon, 6 grandes et 4 petites miniatures de la main du maître. L'Annonciation, f.25r.
Livre d'heures Boisrouvray, à l'usage de Rome, 1495-1500 Bibliothèque nationale de France (N. a. Lat. 3116)[13] 139 folios, 19 × 12,5 cm. En collaboration avec l'atelier de Jean de Montluçon, 11 grandes et 16 petites miniatures de la main du maître. Nativité, f.36v.
Horloge de dévotion de Jean Quentin, imprimé à Paris par Étienne Jehannot 1496 Bibliothèque Huntington, San Marino (Californie) (Rare Books 88375) En collaboration avec le Maître des Entrées parisiennes, 1 grande et 2 petites miniatures de la main du maître.
Livre d'heures imprimé à Paris par Thielman Kerver pour Guillaume Eustace 1500 Bibliothèque Huntington, San Marino (Californie) (Mead 4683 - Rare Books 88370) 14 grandes miniatures
Heures dites della Porta ou encore du cardinal Charles de Bourbon, à l'usage de Bourges ou de Tours 1500 Bibliothèque royale (Danemark), Copenhague, GkS 1610 4°[14],[15],[16] 76 folios, 17,4 × 12 cm. 7 grandes et 4 petites miniatures du maître complétant des lettrines provenant de l'atelier de Jean Fouquet datée vers 1450. Nativité, f.5r.
Fragment d'un livre d'heures 1500 Collection particulière (1 folio passé par la librairie Sam Fogg de Londres, lot 14024) et coll. part. à New York (1 folio) 2 miniatures : la Pentecôte et le massacre des Innocents.
Livre d'heures à l'usage de Bourges 1500 (vers) British Library, Londres, Harley 2919[17] 158 folios, 17 × 10,5 cm. Une miniature du maître complétant des miniatures de la mains d'autres enlumineurs berruyers anonymes, Christ en gloire, f.19r.
Les Heures versifiés, Les Psaumes de la pénitence traduits en vers, Les Sept Vers de saint Bernard 1500-1505 Bibliothèque nationale de France, Paris (Fr.2224)[18] 43 folios. 15 grandes et 1 petite miniatures Annonciation, f4r.
Heures de la croix 1500-1505 Bibliothèque nationale de France, Paris (Fr.1869)[19] 18 folios, 19,5 × 12,5 cm, 11 grandes miniatures Crucifixion, f.3v.
Livre d'heures à l'usage de Troyes 1500-1505 Bibliothèque de l'Arsenal, Paris, ms. 651[20] 129 folios, 18,5 × 12,8 cm. 13 grandes et 39 petites miniatures Saint Jean, f.13r.
Heures de G et H 1500-1510 Coll. part., anc. coll. Robert Beauvillain, passé en vente chez Binoche et Giquello, Drouot, le 5 juin 2020 (lot 23)[21] 156 folios, 4 diptyques, 28 grandes miniatures et 35 petites, en collaboration avec le Maître de Romuléon. Adam et Eve
Épître de saint Jérôme à Furia sur la chasteté dans le veuvage 1500-1510 Coll. part., passé en vente chez Hoepli, Milan, en 1953 (lot 16), puis à Paris chez Larchandet cat. no 55 en 1962 (lot 140) et à la librairie Les Enluminures à New York en (Collection Ferrell)[22]. Traduite dans le monastère de Saint-Sulpice de Bourges, une miniature. Saint Jérôme transmettant sa lettre à Furia, f.5r.
Missel de Guillaume Lallemant, à l'usage de Tours 1500-1504 Morgan Library and Museum, M. 495[23] 179 folios, 34,2 × 22,8 cm. En collaboration avec Jean Poyer, 18 petites miniatures de la main du maître. L'Annonce au berger, f.5r.
Heures de Tanneguy Madeuc et Anne du Fou à l'usage de Rome 1500-1505 Collection part., passé en vent à la librairie Heribert Tenschert en 2000 En collaboration avec le Maître d'Antoine de Roche. Une miniature de la main du maître. Messe de saint Grégoire.
Fragments d'un livre d'heures 1500-1505 Musée du Louvre, Paris (inv.20695)[24] 4 feuillets (Annonciation, nativité, adoration des mages, portement de croix), 17,4 × 12,5 cm. Portement de croix
Fragment d'un livre d'heures 1500-1505 Coll. part., passé en vente chez Drouot le (salle 1, no 8) 5 feuillets avec miniatures
Livre d'heures à l'usage de Rome, 1500-1505 New York Public Library, New York (Spencer 6) 2 double-pages, 33 grandes et 40 petites miniatures Adam et Ève chassés du paradis
Anabase de Xénophon traduit par Claude de Seyssel 1506-1508 British Library, Royal 19 C VI[25] 182 folios, 32 × 22,5 cm. Exemplaire destiné à Henri VII, 11 grandes miniatures Henri VII recevant l'ouvrage, f.17r.
Anabase de Xénophon traduit par Claude de Seyssel 1508-1509 Bibliothèque nationale de France, Paris (Fr.701)[26] 170 folios. Exemplaire destiné à Charles III de Savoie, 11 grandes miniatures Présentation à Louis XII, f.12r.
Heures de Guillaume de Seigne et Claudine Fortier à l'usage de Rome 1508 British Library, Harley 2969[27] 161 folios, 21 × 12,5 cm. 14 grandes miniatures et 7 petites Annonciation, f.38r.
Les sept articles de la foi 1508-1510 British Library, Egerton 940[28] 41 folios, 28 × 18,5 cm. 8 miniatures en pleine page La Trinité, f.2v.
Heures de Jean de La Rue et Perrine Le Fuzelier à l'usage de Tours 1508-1510 Coll. part. à Paris 6 grandes et une petite miniatures.
Livre d'heures à l'usage de Rome 1508-1510 Manoir de Tyntesfield (en), Wraxall (Somerset) En collaboration avec le Maître de Claude de France (1 miniature), 20 miniatures de la main du maître.
Livre d'heures à l'usage de Bourges 1505-1510 Bibliothèque nationale de France, Paris (Lat.1375)[29] 155 folios, 16,5 × 10,5 cm. 11 grandes miniatures. Annonciation, f.35
Livre d'heures 1508-1510 Bibliothèque de Genève, Genève (Lat.147)[30] 197 folios, 11,5 × 7,1 cm, 34 grandes miniatures et une autre miniature par un collaborateur insérée en fin d'ouvrage.
Psautier à l'usage de Tours 1511 coll. part., passé en vente par la librairie l'Œil de Mercure à Paris[31] 257 folios, 21,5 × 13,5 cm. 12 petites miniatures Calendrier des mois d'avril et mai


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) John Plummer et Gregory Clark, The last flowering : French Painting in Manuscripts 1420-1530 from American collections, New York, Pierpont Morgan Library / Oxford University Press, , 123 p. (ISBN 0-19-503262-4), p. 87
  • François Avril et Nicole Reynaud, Les manuscrits à peintures en France, 1440-1520, BNF/Flammarion, , 439 p. (ISBN 978-2-08-012176-9), p. 343-345
  • François Avril, Nicole Reynaud et Dominique Cordellier (dir.), Les Enluminures du Louvre, Moyen Âge et Renaissance, Paris, Hazan - Louvre éditions, , 196 (Notice de Mara Hofmann) p. (ISBN 978-2-7541-0569-9)
  • (en) Katja Airaksinen-Monier, Vision and Devotion in Bourges around 1500: An Illuminator and His World, Thèse de PhD, Université d'Edimbourg, 2014
  • (en) Katja Airaksinen-Monier, « The Master of Spencer 6 : Collaborators, Patrons, Artistic Achievement », dans Christine Seidel and Nicholas Herman, French Painting ca. 1500 : New Discoveries, New Approaches (actes du colloque de la Renaissance Society of America à Montréal le 26 mars 2011), Turnhout, Brepols, coll. « Ars Nova », , p. 140-158.
  • Katja Airaksinen-Monier, «Le Maître de Spencer 6 et ses commanditaires voyageurs», in Frédéric Elsig, Peindre à Bourges aux XVe-XVIe siècles, éd. Silvana, 2018, pp. 127-141.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Avril et Reynaud 1993, p. 343
  2. Avril, Reynaud et Cordellier 2011, p. 196
  3. Avril et Reynaud 1993, p. 344
  4. Airaksinen-Monier 2016
  5. « Notice de la base corsair », sur Morgan Library (consulté le 23 janvier 2016)
  6. « Notice », sur Catalogue des manuscrits de la BNF (consulté le 23 janvier 2016)
  7. « Notice », sur Catalogue des manuscrits de la BNF (consulté le 23 janvier 2016)
  8. « Notice », sur Base Calames (consulté le 23 janvier 2016)
  9. « Notice », sur Catalogue des manuscrits de la BNF (consulté le 23 janvier 2016)
  10. (en) Notice sur le site de la bibliothèque de l'université de Leeds
  11. (en) « Catalogue des manuscrit liturgique de la collection Rawlinson », sur Bodleian Library (consulté le 23 janvier 2016)
  12. « Notice », sur Catalogue des manuscrits de la bibliothèque de Lyon (consulté le 23 janvier 2016)
  13. « Notice », sur Catalogue des manuscrits de la BNF (consulté le 23 janvier 2016)
  14. (en) « Notice », sur kb.dk (consulté le 23 janvier 2016)
  15. (en) « Notice », sur CHD (consulté le 23 janvier 2016)
  16. François Avril (dir.), Jean Fouquet, peintre et enlumineur du XVe siècle, catalogue de l'exposition, Paris, Bibliothèque nationale de France / Hazan, , 432 p. (ISBN 2-7177-2257-2), p. 182-184 (notice 22)
  17. (en) « Notice », sur BL (consulté le 23 janvier 2016)
  18. « Notice », sur Catalogue des manuscrits de la BNF (consulté le 23 janvier 2016)
  19. « Notice », sur Catalogue des manuscrits de la BNF (consulté le 23 janvier 2016)
  20. « Notice », sur Catalogue des manuscrits de la BNF (consulté le 23 janvier 2016)
  21. « «HEURES DE G ET H» Livre d'heures à l'usage de Rome », sur Binoche et Giquello (consulté le 11 juillet 2020)
  22. (en) Catalogue de la librairie Les Enluminures (lot 13, p.10)
  23. (en) « Notice Corsair », sur Morgan Library (consulté le 23 janvier 2016)
  24. « Notices des feuillets », sur Base Joconde (consulté le 23 janvier 2016)
  25. « Notice », sur BL (consulté le 23 janvier 2016)
  26. « Notice », sur Catalogue des manuscrits de la BNF (consulté le 23 janvier 2016)
  27. (en) « Notice », sur BL (consulté le 23 janvier 2016)
  28. (en) « Notice », sur BL (consulté le 23 janvier 2016)
  29. « Notice », sur Catalogue des manuscrits de la BNF (consulté le 23 janvier 2016)
  30. « Catalogue des manuscrits latins », sur Bibliothèque de Genève (consulté le 23 janvier 2016), p. 696-697
  31. « Notice du catalogue de la librairie l'Œil de Mercure » (consulté le 23 janvier 2016)