Maître Honoré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maître Honoré
Naissance
Amiens (?)Voir et modifier les données sur Wikidata
Période d’activité
Activités
Enlumineur, peintreVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail
Œuvres réputées

Maître Honoré est un peintre enlumineur actif dans le dernier quart du XIIIe siècle à Paris. Enlumineur le plus célèbre de son temps, cinq manuscrits lui sont attribués et de nombreux autres proviennent de son atelier ou sont inspirés de son art.

Biographie[modifier | modifier le code]

Plusieurs documents permettent de connaître certains éléments de sa vie. On sait qu'il réside rue Boutebrie, dans l'actuel 5e arrondissement de Paris où se trouve son atelier. C'est le cœur du quartier des artisans du livre, dans le Quartier latin. En 1288, un manuscrit des Décrétales de Gatien est acquis en 1288 dans sa boutique. En 1292, il est mentionné dans le rôle de Taille ainsi qu'en 1293, 1299 et 1300[1]. Le montant payé dans ces rôles est très important, ce qui indique un personnage de haut rang. Il est signalé aussi dans les comptes royaux de Philippe le Bel en 1296.

Son gendre, Richard de Verdun, actif entre 1288 et 1318[2], lui succède sans doute à la tête de son atelier où il est signalé en 1317. La fille de maître Honoré est elle-même une artiste-peintre enlumineur. Il a réalisé, entre 1310 et 1315, un Bréviaire royal de Saint-Louis de Poissy à la demande du roi Philippe le Bel. Son atelier est alors voisin de celui de son beau-père[3]. Richard de Verdun est probablement l'enlumineur de la Bible de Jean de Papeleu[4].

Œuvres attribuées[modifier | modifier le code]

Manuscrits attribués[modifier | modifier le code]

La Somme Le Roy, Fitzwilliam Museum

œuvres attribuées à l'atelier de Maître Honoré[modifier | modifier le code]

  • Heures de Nuremberg, avant 1295, Bibliothèque de la ville de Nuremberg, Solger 4.4°
  • Somme le Roi, 1295, attribué à Richard de Verdun, gendre d'Honoré (?), Bibliothèque Mazarine, Paris, Ms.870[8]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Eric George Millar, The Parisian Miniaturist Honoré, Londres, Faber and Faber, , 30 p. (ISBN 978-0571050253)
  • Ingo Walther et Norbert Wolf, Chefs-d'œuvre de l'enluminure, Paris, Taschen, (ISBN 382285963X), p. 465-466 et 477
  • Kouky Fianu, « Familles et solidarités dans les métiers du livre parisiens au XIVe siècle », Médiévales, vol. 9, no 19,‎ , p. 83-90 (lire en ligne)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fianu Kouky, « Les professionnels du livre à la fin du XIIIe siècle : l'enseignement des registres fiscaux parisiens », Bibliothèque de l'école des chartes, 1992, tome 150. pp. 185-222 [lire en ligne]
  2. Eléonore Fournié, Les manuscrits de la Bible historiale. Présentation et catalogue raisonné d’une œuvre médiévale, L'Atelier du Centre de recherches historiques, 2009 (Voir note 147)
  3. Fianu 1990, p. 86
  4. Bible historiale complétée (1320-1340), Français 157 disponible sur Gallica
  5. Reproduction des enluminures du manuscrit sur enluminures.culture.fr
  6. Notice du ms sur le site de la BL
  7. Description sur le site du Fitzwilliam Museum
  8. Présentation du ms sur le site de la Mazarine