MB Électronique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

MB Électronique

Création 1972
Fondateurs Michel Brunswick
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Buc
Drapeau de France France
Direction Pascal Demonchy
SIREN 722 045 226
Site web http://www.mbelectronique.fr

MB Électronique, société par actions simplifiée[1], est une entreprise commerciale française créée en . Son fondateur Michel Brunswick a dirigé la société jusqu'en 1991, puis a été membre du conseil de surveillance jusqu'à fin 2005. Société indépendante, elle se présente comme « l’un des leaders français pour la distribution en : instrumentation de mesure, test électronique, solutions de fiabilité, systèmes d'inspection par imagerie[2]. » Elle est également citée comme « un des tout premiers acteurs sur le marché français du test et de la mesure (principalement électronique) […][3] »

Histoire[modifier | modifier le code]

À l’origine, société importatrice d'instruments électroniques en provenance principalement des États-Unis, elle a rapidement occupé une position reconnue dans cette spécialité en France dans les années 1980. Elle fut introduite sur le second marché de la Bourse de Paris en 1984 puis retirée en 2007[4],[5],[6],[7]. Des fonds d'investissement détiennent alors la majorité de son capital social[8].

En 2003, la société est dirigée par un directoire[9] de deux membres : Pierre Roux (président)[10] et Pascal Demonchy.

En 2016, les salariés de l'entreprise détiennent la majorité qualifiée, via un holding[11] qui contrôle 100 % du capital de MB Électronique, aux côtés du CM-CIC Capital Privé[12]. L'entreprise est dirigée par Pascal Demonchy[13].

Activités[modifier | modifier le code]

Filtre actif de laboratoire – KROHN-HITE model 3500 filter, 1974, pourvu de l'étiquette de maintenance « MB Électronique ».

Entreprise de taille moyenne[14],[1] à capitaux privés, MB Électronique est une société dont l'activité est fondée sur :

  • la commercialisation de systèmes et équipements électroniques de test et de mesure ;
  • la fourniture de services (assistance, formation, essai, maintenance) associés aux systèmes et aux équipements.

Elle assiste et conseille les entreprises[15],[16], dans la définition, l'achat et le maintien de solutions professionnelles. Son activité et ses compétences couvrent les secteurs de l'avionique, l'instrumentation RF, les composants radiofréquences et hyperfréquences[17], la conversion d'énergie, l'instrumentation générale[18],[19], les télécommunications, l'intégration/validation, la mesure de précision[20],[21], le test électrique et physique, la production et la qualification[22].

MB Électronique est distributeur, depuis sa création, et centre de support agréé de la marque américaine d'appareils électroniques de test et de mesure Fluke Corporation (en)[23],[24],[25] et sa filiale DH Instruments.

L'entreprise représente également, la plupart en exclusivité, une vingtaine de fournisseurs (américains, japonais[26] ou européens) dont la firme japonaise Yokogawa Electric Corporation[27].

Depuis 2010, MB Électronique est distributeur agréé[28] de la marque Keysight Technologies[29] (issue de Agilent Technologies).

En outre, elle organise régulièrement, en collaboration avec divers laboratoires et universités, des journées techniques, conférences portant sur des applications mettant en œuvre de l'instrumentation scientifique[16].

Après avoir participé à Minatec, pôle d'innovation en micro et nanotechnologies[30],[31], elle participe à Mov'eo, pôle de compétitivité en automobile et transports collectifs[32],[31].

Elle est domiciliée à Buc dans les Yvelines et possède deux centres de service clients : un à Buc et un à Grenoble[33].

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « MB Électronique », sur societe.com.
  2. Fiche sur Mb Électronique, sur l'Expo permanente, espace de communication du magazine L'Usine nouvelle.
  3. « MB Électronique ouvre un pôle régional à Grenoble » :
    « MB Électronique, un des tout premiers acteurs sur le marché français du test et de la mesure (principalement électronique) […
     »], sur le site du magazine Mesures, mesures.com, consulté le 25 août 2008.
  4. « MB Électronique valorisé 600 francs par action », Les Échos, no 15900, 3 juin 1991], sur le site lesechos.fr, consulté le 22 août 2008.
  5. « MB Électronique », sur le site boursier.com, consulté le 25 août 2008.
  6. « Offre publique de retrait, MB Électronique », Euronext Notice, 22 février 2007 [PDF].
  7. « MB Électronique », sur le site boursorama.com, consulté le 18 août 2008.
  8. Zonebourse, « MB Électronique : Polly SA détient 99,23 % du capital », 9 mars 2007, sur le site zonebourse.com, consulté le 22 août 2008.
  9. Élisabeth Genaivre, L’investissement en gouvernement d'entreprise en France, éd. Publibook, 2003 (ISBN 2748301994), p. 209 [lire en ligne (page consultée le 18 février 2016)].
  10. Groupements professionnels de la filière électronique, Assise de la filière électronique, 11 juillet 2003, (Pierre Roux p. 32) [PDF].
  11. « Stamina actionnaire unique de MB Electronique », sur Verif.com (consulté le 18 février 2016).
  12. « MB Électronique, une participation du CM-CIC Capital Privé », sur CM-CIC Capital Privé (consulté le 18 février 2016).
  13. « Dirigeant – Pascal Demonchy », sur Societe.com (consulté le 18 février 2016).
  14. « Fiche société : MB Électronique SAS », sur Verif.com (consulté le 18 février 2016).
  15. [PDF] Cédris Lardière, « Boundary scan et test in situ s’unissent pour contrôler les autoradios et les navigateurs GPS », Mesures, no 752, février 2003.
  16. a et b Conférence : « Caractérisation paramétrique et microonde », université Pierre-et-Marie-Curie, Paris, 11 juin 2008, sur le site upmc.fr, consulté le 22 juin 2008 [PDF].
  17. [PDF] (en) Advanced Power Technology RF, MB Électronique, p. 16 [PDF].
  18. Cédric Lardière, « Instrumentation électronique – Les oscilloscopes à mémoire numérique », Mesures, no 748, octobre 2002 [PDF].
  19. Jean-François Peyrucat, « « Mesure électrique – Les analyseurs de la qualité du réseau électrique », Mesures, no 770, décembre 2004], sur le site cndp.fr, consulté le 22 août 2008.
  20. R. A. Desgroppes, « Mise en œuvre des systèmes d'étalonnage automatiques pour oscilloscopes », Contrôle industriel no 211, éd. CEPP, Paris, 1998 (ISSN 1285-4042), p. 20-26 [Présentation en ligne sur le site du CNRS].
  21. « Oscilloscope à signaux mixtes », Electronic Product News, avril 2007, sur le site epn-online.fr, consulté le 22 août 2008
  22. « MB Électronique », sur le site de L'Usine nouvelle, consulté le 18 août 2008.
  23. Le site officiel de Fluke.
  24. (en) « Service and Support », sur le site officiel de Fluke.
  25. (en)« MB Électronique », sur le site officiel de Fluke.
  26. Cédric Lardière, « MB Électronique distribue Anritsu et Hanwa Electronic », Electronique International, 28 mars 2008.
  27. Peter Bush Communications, « Yokogawa », sur le site peterbush.info, consulté le 22 août 2008.
  28. (en) « MB Électronique », sur Keysight.com (consulté le 18 février 2016).
  29. (en) « Keysight Technologies », sur Keysight (consulté le 18 février 2016).
  30. Le site du Minatec.
  31. a et b « MB Électronique : participation aux Pôles de Compétitivité MOV’EO et Minatec », 12 juin 2008, sur actutem.com.
  32. Site du pôle Mov'eo, consulté le 18 février 2016.
  33. Site de la Chambre de commerce et d'industrie de Grenoble, consulté le 22 août 2008.

Lien externe[modifier | modifier le code]