MAXXI - Musée national des arts du XXIe siècle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
MAXXI - Museo nazionale delle arti del XXI secolo
MAXXI ingresso 04.jpg
Informations générale
Ouverture
Surface
27 000 m2
Site web
Collections
Collections
Nombre d'objets
300
Bâtiment
Architecte
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Via Guido Reni, 4A - 00196 Rome
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Italie
voir sur la carte d’Italie
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Rome
voir sur la carte de Rome
Red pog.svg

Le MAXXI - Museo nazionale delle arti del XXI secolo, ou MAXXI, est une fondation italienne, la Fondazione MAXXI, à vocation de musée national ouvert en 2010 et consacré à toutes les formes de création de l'art contemporain. Il est situé via Guido Reni dans le quartier de Flaminio à Rome.

Historique[modifier | modifier le code]

La ville de Rome possède depuis 2002 le musée d'art contemporain de Rome ou MACRo, un musée entièrement consacré à l'art contemporain, mais cette institution est relativement restreinte en surface et reste de gestion municipale. Sous l'impulsion du maire de Rome Francesco Rutelli, très actif dans le projet[1], le Ministère italien de la culture décide de lancer en 1998 un projet pour un vaste musée national et ouvre un concours d'architecture pour sa réalisation. Le nom de MAXXI est choisi partiellement en référence au MACRo. Parmi les 15 dossiers retenus en seconde phase en 1999, c'est le projet architectural de l'architecte anglo-irakienne Zaha Hadid qui est sélectionné pour la construction de l'édifice.

La construction des bâtiments d'une surface de 27 000 m2 s'effectue de 2002 à 2007 pour un coût de 150 millions d'euros[2]. L'aménagement intérieur est effectué de 2007 à 2009 avec l'élaboration des collections. L'inauguration a lieu le avec une rétrospective consacrée à Gino de Dominicis et 25 000 personnes visitent le musée durant les trois jours de portes ouvertes[1].

L'architecte Zaha Hadid a été récompensée en 2010 par le prix Stirling pour la réalisation du MAXXI[3].

En 2012, le musée est confronté à de graves difficultés financières, car le Ministère de la Culture, dont le budget a été fortement diminué, ne lui verse que deux millions d'euros par an. Le directeur de la fondation Pio Baldi et son adjoint démissionnent de la direction du musée ; ils sont remplacés par la secrétaire générale du ministère Antonia Pasqua Recchia[4].

Il est dirigé par l’ancienne ministre de la Culture Giovanna Melandri.

Bâtiments[modifier | modifier le code]

Ce complexe muséal de 27 000 m² a pris place dans d'anciens baraquements militaires du Prati, non loin du Parco della Musica de Renzo Piano. Le projet de Zaha Hadid comprend un campus urbain de 10 000 m² voué à l'art et à la culture, partagé en deux grandes sections : MAXXI Arts (5 700 m²) et MAXXI Architecture (3 400 m²). En plus des espaces d'exposition, le MAXXI abrite un auditorium, une bibliothèque, une cafétéria et des espaces intérieurs et extérieurs voués aux expositions temporaires.

Collections et expositions[modifier | modifier le code]

icône image Image externe
Vue intérieure du musée sur Flickr.

Les collections du MAXXI sont divisées en deux parties : celle réservée aux plasticiens et celle affectée aux architectes. La collection permanente d'art est constituée d'œuvres d'artistes italiens de renommée internationale comme Francesco Clemente, Giuseppe Penone, Gino De Dominicis, Alighiero Boetti, Mario Merz, Maurizio Mochetti, Manfredi Beninati, Vanessa Beecroft, Maurizio Cattelan, Stefano Arienti mais aussi internationaux comme Gerhard Richter, Anish Kapoor, William Kentridge, Kara Walker, Ed Ruscha, Gilbert & George, Michael Raedecker, Marlene Dumas, Kiki Smith, Thomas Ruff, Francis Alÿs, Ugo Rondinone, Thomas Schutte, Yayoi Kusama. La collection de Gian Ferrari est notamment hébergée dans le musée. La collection permanente des documents architecturaux regroupe notamment les modèles, maquettes, archives de Alessandro Anselmi, Giancarlo De Carlo, Paolo Soleri, Rem Koolhaas, Vittorio Gregotti, Francesco Cellini, Luigi Moretti, et Jean Nouvel.

Enfin le MAXXI présente ses collections photographiques constituées des œuvres de Olivo Barbieri, Gabriele Basilico, Mimmo Jodice, Guido Guidi, Armin Linke, et Massimo Vitali, Luigi Ghirri, Ugo Mulas notamment.

La cour extérieure offre un lieu de grandes œuvres d'art.

Controverse sur l'architecture[modifier | modifier le code]

Dès son inauguration, où le ministre de la Culture Sandro Bondi a été hué, la conception du bâtiment a fait l'objet d'une controverse[1]. Il a été reproché à Zaha Hadid d'avoir privilégié les effets architecturaux et le gigantisme par rapport aux possibilités de mise en valeur des œuvres. L'originalité du musée tient à l'utilisation de murs penchés et d'un plancher ondulé ainsi que la création de trouées, rubans, angles rompus. Depuis l'atrium, un escalier de fer et de verre se déroule dans les halls qui l'absorbent.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]