M3 Half-track

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir M3.
M3/M3A1 Half-tracks
Image illustrative de l'article M3 Half-track
M3 Half-track
Caractéristiques de service
Type Half-track
Véhicule blindé
Véhicule de transport de troupes
Utilisateurs Voir ici
Conflits Seconde Guerre mondiale
Guerre de Corée
Guerre de Suez
Guerre des Six Jours
Guerre civile du Liban
Production
Concepteur Ordnance Department (en)
Constructeur White Motor Co.[N 1]
Autocar Co.
Diamond T
Unités produites Au cours de la Seconde Guerre mondiale : 23719[N 2]
(12499 M3[1] et 6802 M3A1[1])
Au total : environ 41000
Variantes Voir ici
Caractéristiques générales
Équipage 1 + 12
Longueur 6,16 m (M3)
6,34 m (M3A1)
Largeur 1,96 m (M3)
2,22 m (M3A1)
Hauteur 2,30 m (M3)
2,69 m (M3A1)
Garde au sol 28,4 cm
Masse au combat 9100 kg (M3)
9300 kg (M3A1)
Blindage (épaisseur/inclinaison)
Blindage 6,4 - 13 mm
Type Acier trempé
Frontal (caisse) 13 mm / 25°
Latéral (caisse) 6,4 mm / 0°
Arrière (caisse) 6,4 mm / 0°
Dessus (caisse) 6,4 mm / 83°
Armement
Armement principal 1 × Mitrailleuse M1919 A4 .30
4000 balles (M3)
7750 balles (M3A1)

1 × M2 Browning HB .50
700 balles (M3A1)
Mobilité
Moteur White 160AX 6 cylindres 4 cycles essence
Puissance 147 ch ( kW)
Transmission 4 vitesses
Suspension Ressorts à lames horizontaux semi-elliptiques (roues)
Vertical volute spring suspension (en)(chenilles)
Vitesse sur route 72 km/h
Puissance massique 16,15 ch/tonne
Réservoir 230 l
Autonomie 320 km

Le M3 Half-track est une autochenille blindée transport de troupes des forces armées des États-Unis principalement utilisée lors de la Seconde Guerre mondiale et pendant la guerre froide.

Histoire[modifier | modifier le code]

Variantes[modifier | modifier le code]

  • M21 MMC, canon automoteur

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Pays[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La White n'a pas produit de M3A1.
  2. Au total 21510 véhicules furent produits car 2209 M3 ont été convertis en M3A1.
  3. La Wehrmacht a utilisé des véhicules capturés sur le front nord-africain et sur le front de l'Ouest au cours de la Seconde Guerre mondiale.
  4. a et b Véhicules fournis par Israël.
  5. a et b Véhicules capturés à l'ALS.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « M3/M3A1 sur la data base des véhicules militaires américains de la Seconde Guerre mondiale »
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o et p Zaloga (1994), pp. 21–22.
  3. a, b, c, d, e, f et g Zaloga (1994), p. 42.
  4. Zaloga (1994), p. 13.
  5. Zaloga (1994), pp. 36–37
  6. Zaloga (1994), p. 23.
  7. (en) « Trade Registers », Stockholm International Peace Research Institute, (consulté le 20 novembre 2014)
  8. https://www.facebook.com/moroccanFAR/photos/a.850789308307656.1073741874.301539789899280/850789694974284/?type=3&theater
  9. Zaloga (1994), pp. 3–5
  10. Bishop, p. 81.
  11. Kassis, 30 Years of Military Vehicles in Lebanon (2003), pp. 41-47.
  12. Kassis, 30 Years of Military Vehicles in Lebanon (2003), pp. 85-89.
  13. El-Assad, Blue Steel: M-3 Halftracks in South Lebanon (2006), p. 58.
  14. Kassis, 30 Years of Military Vehicles in Lebanon (2003), p. 63.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Thomas Berndt, American Tanks of World War II, Minneapolis, MN, MBI Publishing Company, (ISBN 0-87938-930-3, lire en ligne).
  • (en) Chris Bishop, The Encyclopedia of Weapons of WWII, London, UK, Orbis Publishing and Aerospace Publishing, (ISBN 0-7607-1022-8).
  • (en) Terry Gander, The Bofors Gun, Barnsley, UK, Pen and Sword, (ISBN 1-4738-3680-8).
  • (en) R.P. Hunnicutt, Half-tracks: A History of American Semi-Tracked Vehicles, Santa Barbara, CA, Presidio Press, (ISBN 0-89141-742-7).
  • (en) Steven J. Zaloga, M3 Infantry Half-Track 1940–73, Oxford, UK, Osprey Publishing, (ISBN 1-85532-467-9).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]