Métrodore (grammairien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Métrodore.

Métrodore ou Metrodorus en latin (en grec, Μητρόδωρος), floruit circa VIe siècle, est un grammairien et mathématicien grec. Il a recueilli des épigrammes qui se trouvent dans l’Anthologie grecque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les historiens ne savent rien de sa vie. Il peut avoir vécu au IIIe siècle, mais il est plus certain qu'il a vécu à l'époque des empereurs byzantins Anastase Ier et Justin Ier, au début du VIe siècle[1],[2].

Son nom est connu par les 45 épigrammes comprises dans le livre 14 de l’Anthologie grecque[3]. Il a peut-être rédigé quelques épigrammes, mais il a surtout recueilli la plupart des énigmes mathématiques, certaines étant déjà connues avant le Ve siècle av. J.-C.[1] Plusieurs peuvent être résolues grâce à des équations simples (selon les connaissances modernes) ; ils ressemblent aux épigrammes contenus dans le papyrus Rhind (XVIIe siècle av. J.-C.)[4].

Métrodore a rapporté ces énigmes mathématiques[4] :

  • 23 équations à une seule inconnue, dont l'un révèle l'âge de Diophante[5],[6],[7]
  • 12 sont des systèmes d'équations linéaires à deux inconnues
  • 1 seul mène à un système d'équations linéaires à trois inconnues[8]
  • 6 concernent le vidage et le remplissage de vaisseaux à l'aide de tuyaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Metrodorus (grammarian) » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b Henrietta O. Midonick (dir.), The Treasury of Mathematics, vol. 2, Penguin Books, 1965, p. 51-52.
  2. Edward Gibbon (trad. François Guizot), Histoire de la décadence et de la chute de l'Empire romain, t. 7, Paris, Lefèvre, (lire en ligne), p. 266
  3. Anthologie grecque, xiv, 1-4, 6-7, 11-13, 48-51, 116-147
  4. a et b Sir Thomas Little Heath, A History of Greek mathematics, volume II : From Aristarchus to Diophantus, Oxford : Clarendon Press, 1921, p. 441–443.
  5. Anthologie grecque, xiv, 126
  6. Charles-É. Jean, Diophante (v. 325 - v. 410), Dictionnaire de mathématiques récréatives, 2016
  7. Bulletin d'histoire, de biographie et de bibliographie mathématiques, vol. 6, 1860, p. 71-72, aperçu sur Google Livres.
  8. Anthologie grecque, xiv, 51