Méthode de Bertrand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La méthode de Bertrand est une méthode de dosage des sucres réducteurs.

Principe[modifier | modifier le code]

Le glucose réduit partiellement la liqueur de Fehling en excès l’oxyde cuivreux formé (précipité rouge) est dosé par manganimétrie. Une table donne la correspondance entre la masse de cuivre et la masse de glucose. La réaction doit se dérouler à chaud et pendant trois minutes à partir de l'ébullition pour respecter la correspondance des tables.

Une quantité de glucose réagit avec les ions cuivre(II) en excès pour former un précipité rouge brique. L'excès d'ions cuivre(II) est éliminé. Le précipité réagit avec un excès d'ions fer(III) pour le dissoudre. On obtient des ions fer(II)dosés par une solution de permanganate de potassium.

Protocole[modifier | modifier le code]

Matériel[modifier | modifier le code]

solutions[modifier | modifier le code]

    • essai à doser
    • liqueur de Fehling
    • eau distillée bouillie
    • permanganate de potassium à 0,02 mol/l
    • solution ferrique III
    • acide chlorhydrique concentré (en cas d'hydrolyse de l'essai)

Étapes[modifier | modifier le code]

Il faut tout d'abord déféquer le lait avec les solutions de Carrez 1 et 2

  • dans un erlen :
    • prélever 5 ml de solution à doser (selon ce qui est dosé, faire attention aux dilutions)
    • 40 ml de liqueur de Fehling
    • 10 ml d'eau distillée bouillie
  • porter à ébullition douce pendant 3 minutes exactement
  • refroidir sous l'eau le plus rapidement possible
  • incliner l'erlen pour rassembler le précipité
  • Régler à faible régime voir le détail sur Filtration sous vide
  • transvaser le liquide sur le filtre en entraînant le moins possible de précipité
  • laver le précipité plusieurs fois à l'eau bouillie jusqu'à disparition de la couleur bleue.
  • ne jamais laisser le précipité au contact de l'air (erlen et filtre)
  • préparer la solution de permanganate de potassium dans la burette
  • vider et rincer la fiole à vide
  • dans l'erlen, verser 20 m l de solution ferrique et agiter (dissolution du précipité)
  • verser le contenu sur le filtre pour dissoudre le reste du précipité
  • laver l'erlen avec 5 ml d'eau bouillie, filtrer
  • doser immédiatement la solution ferrique avec le permanganate, la réaction se termine quand la solution passe du vert au rose

Équations de réactions[modifier | modifier le code]

  • oxydation du glucose
    • glucose produits d’oxydation + n e-
  • oxydation du Cu2O par les ions Fe3+
  • Dosage de Fe2+ par une solution de permanganate titrée

Conditions opératoires[modifier | modifier le code]

  • Le précipité n’est jamais en contact avec l’air pour éviter son oxydation.
  • Utiliser de l’eau distillée bouillie pour éviter l’oxydation par l'O2 dissout dans l’eau.
  • Laver abondamment le précipité pour éliminer le tartrate, sinon le virage avec le permanganate ne sera pas visible.

Le temps d’ébullition est d’exactement 3 minutes pour la correspondance avec les tables.

Relation pour le calcul[modifier | modifier le code]

1 mole de MnO4- réagissent avec 5 moles de Fe2+

2 moles de Fe2+ proviennent de 1 mole de Cu2O

1 mole de Cu2O proviennent de 2 moles de Cu2+

donc

Une fois la masse de cuivre connue, il nous faut utiliser les tables de Bertrand, qui donnent la relation entre la concentration de glucose et celle de précipité de cuivre formé.

Précisions[modifier | modifier le code]

Il est possible de doser le saccharose par cette méthode. Il faut alors procéder à une hydrolyse en milieu acide pendant 20 minutes à 70 °C. Il faudra utiliser la table des sucres invertis . Le dosage se fait alors en milieu neutre . Neutraliser l’hydrolysat avec de la soude et de la phénolphtaléine. Le dosage des autres sucres réducteurs est possible à condition de connaître les tables pour pouvoir interpréter les résultats.

Si le surnageant après ébullition est jaune ou coloré, il faut diluer la solution.

Si vous dosez le glucose dans un jus de fruits, il faut déféquer avant le dosage.

Pour des dosages du glucose à faible concentration utilisez plutôt la méthode du dosage du glucose par le DNS.

Table de conversion glucose[modifier | modifier le code]

Table de conversion glucose en mg
glucose en mg cuivre en mg glucose en mg cuivre en mg glucose en mg cuivre en mg
10 20,4 40 77,5 70 129,8
11 22,4 41 79,3 71 131,4
12 24,3 42 81,1 72 133,1
13 26,3 43 82,9 73 134,7
14 28,3 44 84,7 74 136,3
15 30,2 45 86,4 75 137,9
16 32,2 46 88,2 76 139,6
17 34,2 47 90,0 77 141,2
18 36,2 48 91,8 78 142,8
19 38,1 49 93,6 79 144,5
20 40,1 50 95,4 80 146,1
21 42,0 51 97,1 81 147,7
22 43,9 52 98,9 82 149,3
23 45,8 53 100,6 83 150,9
24 47,7 54 102,3 84 152,5
25 49,6 55 104,1 85 154,0
26 51,5 56 105,8 86 155,6
27 53,4 57 107,6 87 157,2
28 55,5 58 109,3 88 158,8
29 57,2 59 111,1 89 160,4
30 59,1 60 112,8 90 162,0
31 60,9 61 114,5 91 163,6
32 62,8 62 116,2 92 165,2
33 64,6 63 117,9 93 166,7
34 66,5 64 119,6 94 168,3
35 68,3 65 121,3 95 169,9
36 70,1 66 123,0 96 171,5
37 72,0 67 124,7 97 173,1
38 73,8 68 126,4 98 174,6
39 75,7 69 128,1 99 176,2
100 177,8

Table de correspondance des sucres invertis[modifier | modifier le code]

Table de correspondance des sucres invertis
sucre en mg cuivre en mg sucre en mg cuivre en mg sucre en mg cuivre en mg
10 20,6 40 77,7 70 129,2
11 22,6 41 79,5 71 130,8
12 24,6 42 81,2 72 132,4
13 26,5 43 83,0 73 134,0
14 28,5 44 84,8 74 135,6
15 30,5 45 86,5 75 137,2
16 32,5 46 88,3 76 138,9
17 34,5 47 90,1 77 140,5
18 36,4 48 91,9 78 142,5
19 38,4 49 93,6 79 143,7
20 40,4 50 95,4 80 145,3
21 42,3 51 97,1 81 146,9
22 44,2 52 98,8 82 148,5
23 46,1 53 100,6 83 150,0
24 48,0 54 102,5 84 151,6
25 49,8 55 104,0 85 153,2
26 51,7 56 105,7 86 154,8
27 53,6 57 107,4 87 156,4
28 55,5 58 109,2 88 157,9
29 57,4 59 110,9 89 159,5
30 59,3 60 112,6 90 161,1
31 61,1 61 114,3 91 162,6
32 63,0 62 115,9 92 164,2
33 64,8 63 117,6 93 165,7
34 66,7 64 119,2 94 167,3
35 68,5 65 120,9 95 168,8
36 70,3 66 122,6 96 170,3
37 72,2 67 124,2 97 171,9
38 74,0 68 125,9 98 173,4
39 75,0 69 127,5 99 175,0
100 176,5

Utilisation des Tables de Bertrand[modifier | modifier le code]

Il n'y a pas de proportionnalité entre les masses de cuivre formé et le glucose (ou les sucres). On ne peut donc pas utiliser le produit en croix, mais néanmoins une Interpolation Linéaire est envisageable. De plus, on trouve rarement une masse de cuivre qui est écrite dans le tableau.

Dans l'exemple suivant, on trouve une masse de cuivre de 22 mg

sucre en mg cuivre en mg
10 A 20,6 D
x B 22,0 E
11 C 22,6 F

mg de glucose


Attention : ne pas oublier de tenir compte des dilutions pour retrouver la concentration en glucose de la solution initiale !

Voir aussi[modifier | modifier le code]