Métallophyte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Calaminaire

Une métallophyte (métal, et φῠτό : plante) ou une calaminaire (terme provenant de la calamine) désigne une plante qui pousse sur un sol riche en métaux. Ces plantes sont des bioindicateurs de la présence d'un gîte métallifère. Elles sont également parfois utilisées en phytoremédiation, pour lutter contre la pollution des sols par les métaux lourds.

En Wallonie, seulement sept plantes vasculaires, un lichen et un bryophyte sont qualifiés de métallophytes[1].

Exemples[modifier | modifier le code]

  • La renouée du Japon, la renouée des iles Sachalines et leur hybride se développent sur les sols métallifères de leurs régions respectives. Introduites en Europe comme fourragères au Moyen-âge et comme ornementales au XVIIIè siècle, elles poussent sur les sols pollués en métaux lourds et en aluminium[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Philippe Bizoux, « Biologie de la conservation d’une métallophyte endémique : Viola calaminaria : Thèse de doctorat », Gembloux, Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux, , p. 15
  2. Gérard Ducerf, 2005, L'encyclopédie des plantes bio-indicatrices alimentaires et médicinales : Guide de diagnostic des sols Volume 1, Editions Promonature, ISBN 9782951925816

Articles connexes[modifier | modifier le code]