Métalepse (narratologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Métalepse.
Portrait de Julio Cortázar, auteur, dans la nouvelle Continuité des parcs, de l'un des cas les plus commentés de métalepse.

Une métalepse, pour la narratologie, est un procédé par lequel un ou des éléments d'un récit franchissent le seuil qui le sépare d'un autre qu'il contient ou qui le contient. Nommée selon la métalepse rhétorique par Gérard Genette dans son ouvrage Figures III, paru en 1972, elle constitue une infraction au pacte fictionnel habituel.

L'un des cas les plus cités de métalepse est celui que l'on rencontre dans Continuité des parcs, une nouvelle de l'écrivain argentin Julio Cortázar. Dans cette nouvelle, un personnage lit dans un livre l'histoire d'une femme adultère dont l'amant s'en va tuer le mari, lequel se révèle être, nous le découvrons à la fin de la nouvelle, le personnage qui justement lit le livre. Ici, le récit enchâssé surgit sans prévenir, violant la frontière entre diégèse et métadiégèse, dans le récit qui l'enchâsse.

Plusieurs années après avoir nommé le procédé, Genette a proposé dans son ouvrage Métalepse, paru en 2004, de nommer « antimétalepse » ce cas particulier de métalepse qui consiste à faire remonter dans un récit-cadre un élément d'un récit interne. Le mouvement inverse, qui voit l'introduction de la diégèse dans la métadiégèse, par exemple l'entrée d'un narrateur extradiégétique en tant que personnage agissant dans une histoire qu'il n'était censé que raconter, conserverait le nom général de « métalepse ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • John Pier (dir.), La métalepse, aujourd'hui : Colloque international, Institut Goethe, Paris, Centre de recherches sur les arts et le langage (EHESS-CNRS), Département de Littérature Comparée de l'Université de Paris III et le Groupe de Recherche en Narratologie de l'Université de Hambourg, 29 et 30 novembre 2002 (présentation en ligne)
  • Dorrit Cohn, « Métalepse et mise en abyme », Vox Poetica,‎ (lire en ligne)
  • Gérard Genette, Métalepse : De la figure à la fiction, Seuil, coll. « Poétique », (ISBN 978-2020601306)
  • John Pier, Jean-Marie Schaeffer, « La métalepse, aujourdhui », Vox Poetica,‎ (lire en ligne)
  • Michèle Bokobza Kahan, « Métalepse et image de soi de l’auteur dans le récit de fiction », Argumentation et Analyse du Discours, no 3,‎ (lire en ligne)