Métagame

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Metagame (ou métagame, parfois traduit en « méta-jeu »), Hypergame[1], ou encore le jeu dans le jeu, est une approche dans le cadre d'un jeu qui transcende ou opère des règles prescrites et résultent de la seule expérience des joueurs qui émerge en dépit de ce que les développeurs avaient prévu.

En game design il fait référence à l'ensemble des règles non-explicitées pour atteindre le but du jeu ; par exemple les stratégies gagnantes/perdantes ou pratiques sociales à adopter/éviter entre joueurs. Un des aspects du métier de concepteur de jeux est de définir une partie du métajeu, mais il en existe toujours une partie indépendante de leur volonté, qui varie généralement au cours du temps et qui mène parfois à l'apparition de gameplay émergents.

Il fait également parfois référence à un sous-jeu dans un jeu où des règles sont créées ou modifiées arbitrairement en dehors des mécaniques de jeu.

Dans les jeux[modifier | modifier le code]

  • Aux échecs, si un joueur fait usage d'une tactique visant à faire mat en quelques coups, et que son adversaire s'en rend compte et fait obstacle à cette tactique, on pourrait qualifier le jeu de ce dernier de metagame (son expérience lui ayant permis d'analyser, déconstruire et enfin contrer l'initiative de son adversaire).
  • Dans les MMORPG, on appelle metagame l'ensemble de toutes les combinaisons (équipements/techniques/équipes de personnages…) qui ne sont pas prescrites par la règle du jeu et qui résultent donc d'observations empiriques des joueurs. Ainsi, le metagame d'une classe de personnage peut varier en fonction du metagame des autres classes, notamment en cas de rééquilibrage. Il en est de même pour les TCG de type Magic : the Gathering ou Yu-Gi-Oh! : on parle de metagame pour désigner à la fois la composition du deck d'un joueur et les stratégies auxquelles il a recours, qui résultent notamment de son expérience du jeu adverse. Dans Pokémon, le metagame va regrouper les Pokémon par utilisation des joueurs et par leur fréquence d'utilisation, on parle aussi de metagame pour désigner toutes les combinaisons d'attaques, de statistiques et d'objets attribués au Pokémon.
  • Dans un RTS comme StarCraft, le terme de metagame est employé de diverses manières. Lorsqu'on parle du « metagame actuel », on fait référence à l'ensemble des stratégies couramment employées au moment où on s'exprime. Ces stratégies ne représentent qu'un sous-ensemble de toutes les stratégies possibles, et l'état du metagame évolue selon des facteurs aussi variés que les effets de mode, des patchs, etc. En parlant d'une partie spécifique, « metagame » est parfois utilisé comme un synonyme de « brain », c'est-à-dire l'art de feinter son adversaire en lui révélant de fausses informations. C'est souvent quand un jeu de ping-pong entre deux adversaires particulièrement versés dans le brain s'installe qu'on parlera de metagame.
  • Dans les jeux de rôle sur table, on appelle metagame les actions qu'entreprennent les joueurs en tenant compte de paramètres que le personnage qu'ils jouent n'est pas censé connaître. Ce metagame est souvent considéré comme de la triche. Par exemple, si un joueur cherche à connaître les goûts du meneur de jeu pour prévoir ses décisions.
  • Dans les MOBA, ce sont les joueurs qui vont modifier le Metagame en fonction du pourcentage d’utilisation par partie de divers personnages ou objets selon leurs forces (résultant de l’équilibrage) mais aussi de leurs popularité et autres.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicholas S. Kovach, Alan S. Gibson et Gary B. Lamont, « Hypergame Theory: A Model for Conflict, Misperception, and Deception », Game Theory, vol. 2015,‎ , p. 1–20 (ISSN 2356-6930 et 2314-6559, DOI 10.1155/2015/570639, lire en ligne, consulté le )