Météo à la carte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Météo à la carte
Image illustrative de l'article Météo à la carte
Titre original Météo à la carte
Genre Magazine
Réalisation Nicolas Ferraro, Ben Cap, Didier Fraisse, Laurent Chevallier
Présentation Laurent Romejko
Marine Vignes
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 5
Production
Durée 45 minutes environ.
Format d’image 16/9
Format audio Stéréo
Diffusion
Diffusion France 3
Lieu de première diffusion Drapeau de la France France
Date de première diffusion
Public conseillé Tout public
Site web https://www.france.tv/france-3/meteo-a-la-carte/

Météo à la carte est une émission de télévision consacrée à la météorologie. Elle est diffusée en direct sur France 3 à 12h55 depuis le [1] et présentée par Laurent Romejko et Marine Vignes. Lors d'absences, Marine est remplacée par Audrey Tinthoin et Laurent est remplacé par Laurent Guillaume.

Principe[modifier | modifier le code]

L'émission a pour thème la météo: tout ce qui est influencé par le climat y est décrit.

La première partie de l'émission est essentiellement composée de reportages, avec dans un premier temps : des recettes de cuisine associées à la saison. Dans un second temps : des reportages en région à la rencontre des habitants, des villages, des curiosités, avec toujours en toile de fond le climat et l'influence météorologique.

En deuxième partie d'émission vers 13h35, c'est le journal du temps qui prend le relais : un bulletin complet de la météo de la France métropolitaine, des DOM, des TOM ainsi que du monde est diffusé. C'est Laurent Romejko qui anime cette séquence météorologique avec son professionnalisme reconnu.

Au début de cette séquence météo, Marine Vignes présente les photos du ciel que les téléspectateurs ont pris le soin d'envoyer via les téléphones portables et les réseaux sociaux, le matin même. Deux photographies représentatives du ciel sont sélectionnées et commentées par les animateurs. De même, une vidéo envoyée par un internaute (toujours en lien avec le ciel du jour) est diffusée, faisant la transition entre cette séquence interactive et les prévisions. On retrouve régulièrement des figures emblématiques et fidèles à l'émission : Michel de Wattignies, Sylvain de Gaillac, Pascal de Port-Sainte-Foy ou encore Ugo de Laval...

Le bulletin météo est le plus long et le plus détaillé de toutes les chaines de télévision, avec environ 10 minutes de prévisions. Par ailleurs, ce bulletin est également le seul à proposer des prévisions jusqu'à 9 jours. À noter que c'est Météo-France qui reste le fournisseur officiel pour ce programme.

Audiences[modifier | modifier le code]

Météo à la carte est suivie chaque jour par environ 700 000 téléspectateurs avec une part de marché oscillant entre 5 et 7 % sur l'ensemble du public.

Le "Météo à la carte", a réuni 919.000 téléspectateurs et 5,9 % de part de marché.

Le , "Météo à la carte" a attiré 995.000 téléspectateurs, soit 6.4% du public.

Le , "Météo à la carte" a attiré 890.000 téléspectateurs, soit 6.7% du public.

Le , "Météo à la carte" a attiré 1 000 000 de téléspectateurs en moyenne, soit 5.9% du public.

Le , "Météo à la carte" a attiré 1 024 000 téléspectateurs, soit 6.8% du public. Record en téléspectateurs depuis la création de l'émission.

Le , "Météo à la carte" a attiré 652.000 téléspectateurs, soit 7.1% du public.

Le , "Météo à la carte" a attiré 850.000 téléspectateurs et 6,9 % de part de marché.

Le , "Météo à la carte" a attiré 942.000 téléspectateurs et 7,5 % de part de marché. C'est un record historique en part de marché depuis la création de l'émission.

À noter que le mois de mai 2015 constitue un mois historique pour le magazine avec 6 % de part d'audience en moyenne et 800 000 téléspectateurs. Entre sa création en septembre 2012 et aujourd’hui, Météo à la carte affiche une progression de 140% en part de marché.

Le , "Météo à la carte", a réuni 887 000 téléspectateurs et 7,1 % de part de marché. Il s'agit du record pour la saison 4.

D'ailleurs comme pour les années précédentes, on peut noter que c'est la période des fêtes de fin d'année qui fédère le plus. Les téléspectateurs étant plus nombreux à cette époque devant leur téléviseur et appréciant les reportages liés à Noël.

Le , 907 000 personnes ont suivi Laurent Romejko et Marine Vignes. Record en téléspectateurs pour la saison.

Du au l'émission a été suivie par 710 000 téléspectateurs qui ont regardé les reportages et données météorologiques, soit 6,2 % d'audience.

Le , 815 000 téléspectateurs ont apprécié le magazine, soit 7.3% de part de marché.

Avec cette performance, Météo à la carte effectue sa meilleure rentrée depuis sa création et progresse de 0.8 point par rapport à l’an dernier sur la même période d’analyse.

Lors d'intempérie touchant la France (neige, tempêtes, orages violents...), l'émission enregistre logiquement de bons scores. On le remarque avec les chiffres de novembre 2014 coïncidant avec les très nombreux épisodes cévenols touchant le sud de la France.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) jeanmarcmorandini.com, « France 3: Laurent Romerjko et Marine Vignes lancent dès septembre "Météo à la carte" », sur jeanmarcmorandini.com,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]