Mésoscaphe Auguste Piccard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mésoscaphe PX-8Auguste Piccard
Image illustrative de l'article Mésoscaphe Auguste Piccard
Type Mésoscaphe
Fonction Sous-marin touristique
Histoire
Architecte Jacques Piccard
Fabrication acier
Commandé 10 décembre 1962
Lancement 7 avril 1964
Caractéristiques techniques
Longueur 28 m
Tonnage 160 tonnes
Propulsion Batteries de 620 kWh
Puissance 75 ch
Vitesse 5 nœuds (9,3 km/h)
Profondeur 800 m
Caractéristiques commerciales
Passagers 40
Carrière
Pavillon Pavillon suisse Suisse
Coût 7,3 millions de francs suisses

Le mésoscaphe Auguste Piccard est un sous-marin touristique construit en Suisse par Jacques Piccard pour servir d'attraction lors de l'exposition nationale suisse de 1964. Il fut nommé l’Auguste Piccard en l'honneur du père du constructeur.

Histoire[1][modifier | modifier le code]

Le mésoscaphe
Poste de pilotage
  • 1953 : Auguste Piccard imagine le projet.
  • 1961 : présentation du projet par Jacques Piccard à la direction de l'exposition nationale.
  • 1962 : le 10 décembre, le projet est accepté à l'unanimité, décision de la construction.
  • 1963 : au mois de février, début de la construction par la société Giovanola Frères SA à Monthey / Valais.
  • 1964 : la direction remarquant que Jacques Piccard n'avait pas de diplôme d'ingénieur, elle lui retire la direction du projet.
  • 1964 : le 27 février, le mésoscaphe quitte les ateliers de Giovanola SA.
  • 1964 : le 7 avril, 1re plongée au large de Vidy.
  • 1964 : juillet 1re plongée touristique, 2 mois et demi après le début de l'exposition, 33 000 personnes auront été transportées jusqu'au fond du Léman lors de plus de mille plongées.
  • 1965 : le 17 novembre, l'engin quitte définitivement le lac Léman.
  • 1966 : le 12 avril, départ de Suisse pour la Méditerranée. Arrivée à Marseille le 27 avril.
  • 1969 : revente à une compagnie américaine basée à Vancouver, Horton Maritine, pour 1,7 million de frs suisse. À Vancouver, le mésoscaphe fut transformé :, notamment, augmentation de l'autonomie et remplacement des moteurs électriques par un moteur Diesel.
  • 1984 : le mésoscaphe est mis en cale sèche et transporté aux États-Unis. Il y reste 23 ans, abandonné, à Galveston (Texas).
  • 1986 : un industriel texan rachète le sous-marin pour 15 000 frs suisse.
  • 1998 : le 3 mai, l'association pour le mésoscaphe le rachète pour 35 000 frs suisse.
  • 1999 : une équipe de bénévoles décide de le rapatrier en Suisse pour en faire une attraction. En avril le sous-marin quitte le port de Galveston pour Marseille, arrivée en mai, puis départ pour le Bouveret (Suisse) en juin, en remontant le Rhône jusqu'à Chalon.
  • 2001 : le 27 sept, le mésoscaphe arrive à Morat pour être exposé sur la rive du lac dans le cadre de Expo02 qui eut lieu du 15 mai 2002 au 20 octobre 2002.
  • en 2005, il est transféré au Musée suisse des transports de Lucerne, pour y être restauré.
  • 30 octobre 2014 : après neuf ans de travaux de restauration, le « mésoscaphe PX-8 » Auguste Piccard est exposé au Musée des Transports de Lucerne.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Poids : 160 tonnes
  • Épaisseur de la coque : 38 mm
  • Puissance du moteur : 75 ch
  • Vitesse : 5 nœuds (9,3 km/h)
  • Nombre de places : 40
  • Source d'énergie : électrique. Batteries de 620 kWh
  • Profondeur maximum : 800 m
  • Prix : 7,3 millions de francs suisses
  • Plongées : 112e pendant l'exposition, 33 000 passagers
  • Éclairage : 38 projecteurs placés sous les ballasts, 12 sous la quille et 3 à l'avant
  • Longueur : 28 m
  • Hauteur : 7 m

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Journaux suisses de l'époque

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :