Mésoscaphe Auguste Piccard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un bateau ou un navire image illustrant la Suisse
Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire et la Suisse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mésoscaphe PX-8Auguste Piccard
Image illustrative de l'article Mésoscaphe Auguste Piccard

Type Mésoscaphe
Fonction Sous-marin touristique
Histoire
Architecte Jacques Piccard
Fabrication acier
Commandé 10 décembre 1962
Lancement 7 avril 1964
Caractéristiques techniques
Longueur 28 m
Tonnage 160 tonnes
Propulsion Batteries de 620 kWh
Puissance 75 ch
Vitesse 5 nœuds (9,3 km/h)
Profondeur 800 m
Caractéristiques commerciales
Passagers 40
Carrière
Pavillon Pavillon suisse Suisse
Coût 7,3 millions de francs suisses

Le mésoscaphe Auguste Piccard est un sous-marin touristique construit en Suisse par Jacques Piccard pour servir d'attraction lors de l'exposition nationale suisse de 1964. Il fut nommé l’Auguste Piccard en l'honneur du père du constructeur.

Histoire[1][modifier | modifier le code]

Le mésoscaphe
Poste de pilotage
  • 1953 : Auguste Piccard imagine le projet.
  • 1961 : présentation du projet par Jacques Piccard à la direction de l'exposition nationale.
  • 1962 : le 10 décembre, le projet est accepté à l'unanimité, décision de la construction.
  • 1963 : au mois de février, début de la construction par la société Giovanola Frères SA à Monthey / Valais.
  • 1964 : la direction remarquant que Jacques Piccard n'avait pas de diplôme d'ingénieur, elle lui retire la direction du projet.
  • 1964 : le 27 février, le mésoscaphe quitte les ateliers de Giovanola SA.
  • 1964 : le 7 avril, 1re plongée au large de Vidy.
  • 1964 : juillet 1re plongée touristique, 2 mois et demi après le début de l'exposition, 33 000 personnes auront été transportées jusqu'au fond du lac Léman lors de plus de mille plongées.
  • 1965 : le 17 novembre, l'engin quitte définitivement le lac Léman.
  • 1966 : le 12 avril, départ de Suisse pour la Méditerranée. Arrivée à Marseille le 27 avril.
  • 1969 : revente à une compagnie américaine basée à Vancouver, Horton Maritine, pour 1,7 million de frs suisse. À Vancouver, le mésoscaphe fut transformé :, notamment, augmentation de l'autonomie et remplacement des moteurs électriques par un moteur Diesel.
  • 1984 : le mésoscaphe est mis en cale sèche et transporté aux États-Unis. Il y reste 23 ans, abandonné, à Galveston (Texas).
  • 1986 : un industriel texan rachète le sous-marin pour 15 000 frs suisse.
  • 1998 : le 3 mai, l'association pour le mésoscaphe le rachète pour 35 000 frs suisse.
  • 1999 : une équipe de bénévoles décide de le rapatrier en Suisse pour en faire une attraction. En avril le sous-marin quitte le port de Galveston pour Marseille, arrivée en mai, puis départ pour le Bouveret (Suisse) en juin, en remontant le Rhône jusqu'à Châlon.
  • 2001 : le 27 sept, le mésoscaphe arrive à Morat pour être exposé sur la rive du lac dans le cadre de Expo02 qui eut lieu du 15 mai 2002 au 20 octobre 2002.
  • en 2005, il est transféré au Musée suisse des transports de Lucerne, pour y être restauré.
  • 30 octobre 2014 : après neuf ans de travaux de restauration, le « mésoscaphe PX-8 » Auguste Piccard est exposé au Musée des Transports de Lucerne.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Poids : 160 tonnes
  • Épaisseur de la coque : 38 mm
  • Puissance du moteur : 75 ch
  • Vitesse : 5 nœuds (9,3 km/h)
  • Nombre de places : 40
  • Source d'énergie : électrique. Batteries de 620 kWh
  • Profondeur maximum : 800 m
  • Prix : 7,3 millions de francs suisses
  • Plongées : 112e pendant l'exposition, 33 000 passagers
  • Éclairage : 38 projecteurs placés sous les ballasts, 12 sous la quille et 3 à l'avant
  • Longueur : 28 m
  • Hauteur : 7 m

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Journaux suisses de l'époque

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :