Mésentente parentale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

En psychologie, la mésentente parentale est définie comme étant le manque d'accord entre les parents qui perturbe profondément l'enfant, le plonge dans le désarroi et l'insécurité, retentit sur sa conduite et son travail scolaire.

On a constaté que 75 % des élèves ayant des difficultés[réf. nécessaire] sont issus d'un milieu familial non homogène, dissocié, ou bien dans lequel les parents ne s'entendent pas.

Les causes de la dysharmonie parentale échappant généralement à l'enfant, celui-ci peut être amené à se tourmenter et même à s'en sentir responsable[réf. souhaitée] ; il réagit soit en s'opposant, soit en se repliant sur lui-même, mais jamais d'une façon adaptée[réf. nécessaire].

Dans une telle ambiance il éprouve les relations humaines comme conflictuelles et, en vertu des mécanismes de l'apprentissage, a tendance à reproduire ses propres attitudes à l'extérieur de sa famille.

On considère que 70 % des cas d'inadaptation sociale[réf. nécessaire] sont provoqués par la mésentente parentale ou la discussion familiale.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire de psychologie, 1965, p. 179