Méryl Marchetti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marchetti.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
L'admissibilité de cet article est à vérifier (décembre 2015).
Motif : Des doutes sur l'admissibilité. Pas de source secondaire apparemment...
Vous êtes invité à le compléter pour expliciter son admissibilité, en y apportant des sources secondaires de qualité, ainsi qu'à discuter de son admissibilité. Si rien n'est fait, cet article sera proposé à la suppression un an au plus tard après la mise en place de ce bandeau.
Conseils utiles à la personne qui appose le bandeau
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (avril 2013).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

Méryl Marchetti
Defaut 2.svg
Informations générales
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (33 ans)
Nationalité
Activité

Méryl Marchetti (né le ) est un écrivain et poète français.

Dès 1999, Méryl Marchetti fonde à Pau le groupe « La Travarde » où il critique la forme recueil et invente d’autres modes d’organisation des corpus de poèmes tels que le jeu-de-cuves ou les cercles polypoétiques. Pour lui le recueil exerce l’esprit de synthèse de son lecteur, alors que le jeu-de-cuves suggère un débat intérieur[réf. nécessaire][1] [2]. À travers le Groupe français d'éducation nouvelle et le festival d’Uzeste il rejoint très vite la Ligne Imaginot. Il pratique par ailleurs l'improvisation poétique, particulièrement avec des musiciens issus du free jazz, et anime de nombreux ateliers dans ce domaine.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]