Mérona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mérona
Le château de Mérona et son parc
Le château de Mérona et son parc
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Lons-le-Saunier
Canton Moirans-en-Montagne
Intercommunalité Communauté de communes de la région d'Orgelet
Maire
Mandat
Bernard de Mérona
2014-2020
Code postal 39270
Code commune 39324
Démographie
Population
municipale
11 hab. (2014)
Densité 3,7 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 33′ 22″ nord, 5° 38′ 10″ est
Altitude Min. 548 m – Max. 702 m
Superficie 2,97 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Franche-Comté
City locator 14.svg
Mérona

Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté

Voir sur la carte topographique de Franche-Comté
City locator 14.svg
Mérona

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mérona

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mérona

Mérona est une commune française située dans le département du Jura en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Mérona est située à 18 km de Lons-le-Saunier, 70 km de Dole, 5 km d'Orgelet.

Mérona est un des plus petits villages du Jura et compte 11 habitants à l'année actuellement. Il est constitué de 4 maisons, une ferme et un château et domine la petite vallée de Plaisia, riante et à la fois sauvage. Situé sur un col, le village est également entouré par la forêt (la Grand'Combe).

Le château de Mérona comporte un parc à l'anglaise et une allée de gros tilleuls et garde des traces de l'ancien château fort détruit.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Marnézia Rose des vents
Dompierre-sur-Mont N Largillay-Marsonnay
O    Mérona    E
S
Orgelet Plaisia

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château existant se situe sur l'emplacement de l'ancien château fort détruit par Louis XI. Mais Mérona n'a pas toujours été un château. En effet, sans doute après sa destruction par Louis XI, qui détruisit une partie d'Orgelet également, une grande propriété fut construite. Ce n'est qu'à la fin du XIXe siècle que Paul de Mérona fit construire de nombreuses tours, dans un style Renaissance et agrandit la demeure.

L'actuel château a conservé malgré le temps, quelques parties de l'ancien château fort (le pigeonnier, une tour, des pierres…).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 septembre 2012[1] Xavier de Mérona[2] DVD  
octobre 2012 en cours Bernard de Mérona DVD Retraité Fonction publique

Mérona est, lors du premier tour de l’élection présidentielle de 2017, une des 56 communes françaises à ne donner aucune voix à Marine Le Pen[3] ; au deuxième tour, la candidate du Front national ne recueille aucune voix non plus[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 11 habitants, en augmentation de 0 % par rapport à 2009 (Jura : -0,23 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
75 72 59 74 66 57 58 47 46
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
47 55 41 47 47 43 49 41 40
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
38 30 30 31 27 31 26 21 18
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014
13 10 7 5 3 8 11 11 11
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château de Mérona a servi de décor pour la résidence de Vergy dans le téléfilm Le Rouge et le Noir, de Jean-Daniel Verhaeghe (1998), et précédemment dans la version anglaise tournée pour le compte de la BBC.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]