Mémorial de l'opération Anthropoid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mémorial de l'opération Anthropoid
Le mémorial est probablement implanté là où se trouvait un virage en épingle, à l'endroit même où eut lieu l'attentat du 27 mai 1942. Depuis, l'ancienne intersection des avenues a été réaménagée avec des rampes d’accès.
Le mémorial est probablement implanté là où se trouvait un virage en épingle, à l'endroit même où eut lieu l'attentat du . Depuis, l'ancienne intersection des avenues a été réaménagée avec des rampes d’accès.
Présentation
En mémoire de Opération Anthropoid
Géographie
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Localité Prague
Coordonnées 50° 07′ 04″ nord, 14° 27′ 58″ est

Géolocalisation sur la carte : Prague

(Voir situation sur carte : Prague)
Mémorial de l'opération Anthropoid

Le mémorial de l'opération Anthropoid est un monument commémorant l'opération Anthropoid, c'est-à-dire l’un des attentats majeurs de la Seconde Guerre mondiale qui a eu lieu à Prague le . Cet attentat visait le « SS-Obergruppenführer[a] und General der Polizei » Reinhard Heydrich[b] et il a conduit une semaine plus tard à la mort de ce dernier. L'attentat a été organisé par les Britanniques et le gouvernement tchécoslovaque alors en exil au Royaume-Uni ; il a été exécuté par trois soldats tchécoslovaques parachutés dans les environs six mois plus tôt.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Partie supérieure du mémorial comportant trois statues, symbolisant les trois parachutistes tchécoslovaques qui ont directement participé à l'attentat.

Le monument est situé à Libeň (en), à Prague, sur les lieux mêmes de l'attentat.

Le monument a été commandé en 2008 et inauguré le , le jour du 67e anniversaire de l’attentat. L'heure de l'inauguration (10 h 35) a aussi été choisie comme étant celle où aurait précisément eu lieu l'attentat.

À toute proximité de ce monument, avant l'édification de celui-ci, des rues avaient déjà été rebaptisées du nom des trois parachutistes tchécoslovaques, directement acteurs de l’attentat :

  • le guetteur, le Tchèque Josef Valčík du groupe Silver A[c] ;
  • celui qui se met face au véhicule de Heydrich et braque son pistolet mitrailleur pour l’arrêter, le Slovaque Jozef Gabčík du groupe Anthropoid[c] ;
  • celui qui, en direction de l'arrière du véhicule, jette la bombe artisanale dont les effets se sont a posteriori révélés meurtriers : le Tchèque Jan Kubiš du groupe Anthropoid[c].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Équivalent en France de général de corps d'armée, mais ici il s'agit d'un grade dans la police.
  2. Heydrich était l’un des plus hauts responsables nazis ; au moment de sa mort, il était à la fois : Les années précédant sa mort, il a joué un rôle majeur dans l'organisation de la Shoah, l'extermination massive des Juifs d’Europe :
    • par la planification et le contrôle de l'activité des Einsatzgruppen de 1940 à 1942 ;
    • lors de la conférence de Wannsee qu'il a présidée le , quelques mois avant l'attentat.
  3. a, b et c Un des noms de code donnés par les Britanniques aux groupes de soldats tchécoslovaques parachutés.

Références[modifier | modifier le code]