Mémorial aux homosexuels persécutés pendant la période nazie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le mémorial aux homosexuels persécutés pendant la période nazie (en allemand : Denkmal für die im Nationalsozialismus verfolgten Homosexuellen) est un monument de Berlin inauguré le 27 mai 2008 en hommage aux personnes LGBT persécutées ou tuées par les nazis[1].

Conception du mémorial[modifier | modifier le code]

Le mémorial a été conçu par les artistes danois Michael Elmgreen et norvégien Ingar Dragset.

Le cube est fabriqué en béton. Sur la face avant se trouve une fenêtre, à travers laquelle le public peut voir un court métrage où deux hommes puis deux femmes s'embrassent. Ce mémorial est le troisième du genre en Allemagne après le Frankfurter Engel (1994) à Francfort et le Kölner Rosa Winkel (en) (1995) à Cologne.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Berlin inaugure un monument en mémoire des homosexuels persécutés par le nazisme », sur lepost.huffingtonpost.fr, (consulté le 21 juillet 2016).

Article connexe[modifier | modifier le code]