Aller au contenu

Mémoires d'un touriste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mémoires d'un touriste
Auteur Stendhal
Pays France
Genre Récit de voyage
Lieu de parution Paris
Date de parution

Mémoires d'un touriste est un recueil de récits de voyages de Stendhal publié à Paris en 1838 en deux tomes.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le récit emprunte une forme romanesque. La biographie du narrateur, innomé, constitue le chapitre introductif. Le jeune homme travaille à la douane, puis s'enrichit dans le commerce du fer, qui lui donne l'occasion de son voyage, censé se passer en 1837.

Le mot nouveau de « touriste » figurant dans le texte, importé de l'Anglais, fait de Stendhal « le premier touriste de la littérature française »[1].

Dans le premier tome, Stendhal narre son voyage en Bretagne et en Normandie.

Dans le second tome, Stendhal décrit un long périple qui commence au début du mois de de Vannes - puis Paris, le pont du Gard, Grenoble, Chambéry, Suisse (Genève), Avignon, Marseille puis en bateau jusqu'à Gênes en Italie puis retour à Toulon, Nîmes, Montpellier - et se termine à Bordeaux à la fin du mois de septembre de la même année.

Le livre est moins un guide de voyage que la description des états d'âme du voyageur et de ses souvenirs.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sylvain Venayre, « Mémoires d’un touriste : Stendhal, voyageur et historien ? », Recherches & Travaux, no 90,‎ (ISSN 0151-1874, DOI 10.4000/recherchestravaux.890, lire en ligne, consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :