Mélitée de la gentiane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Melitaea varia

La Mélitée de la gentiane ou Mélitée alpine (Melitaea varia) est une espèce de lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Nymphalinae et au genre Melitaea.

Description[modifier | modifier le code]

La Mélitée de la gentiane est une petite Mélitée au dessus orange discrètement ornementé de nervures et lignes marron formant des damiers et avec une bordure marron et une frange blanche entrecoupée. Une partie basale est marron, souvent suffusée de vert foncé chez les femelles.

Le revers des antérieures est orange orné de quelques marques marron, celui des postérieures est à bandes de damiers blanc crème et jaunes avec une bande discale blanche et les lunules marginales blanc crème.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Elle hiverne au stade de chenille, en groupe.

La Mélitée de la gentiane vole une seule génération entre fin juin et fin août suivant l'altitude[1].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont des Gentiana (Gentiana verna, Gentiana acaulis) et Plantago alpina[1].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

La Mélitée de la gentiane est présente dans deux massifs montagneux européens, les Alpes et les Apennins, sur quatre pays : la France, la Suisse, l'Autriche et l'Italie[2],[1].

En France métropolitaine, elle est ou a été présente dans huit départements des Alpes : Haute-Savoie, Savoie, Isère, Drôme, Hautes-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence, Var et Alpes-Maritimes[3].

Biotope[modifier | modifier le code]

C'est un papillon des pentes fleuries abritées à pelouses rases des prairies alpines.

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce Melitaea varia a été décrite par l'entomologiste allemand L. Rudolf Meyer-Dür en 1851[4].

Synonyme[modifier | modifier le code]

  • Mellicta varia (Meyer-Dür, 1851)

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

  • La Mélitée de la gentiane ou Mélitée alpine en français
  • En anglais, Grisons Fritillary[2],[5].

La Mélitée de la gentiane et l'Homme[modifier | modifier le code]

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, (ISBN 978-2-603-01649-7)
  2. a et b funet
  3. Lépi'Net
  4. Melitaea varia Meyer-Dür, 1851 Schmett.-Schweiz.: 133
  5. Référence Fauna Europaea : Melitaea varia (en)
  6. INPN protection

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes taxinomiques[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, (ISBN 978-2-603-01649-7).