Mélanie Thomin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mélanie Thomin
Illustration.
Fonctions
Députée française
En fonction depuis le
(7 mois et 12 jours)
Élection 19 juin 2022
Circonscription 6e du Finistère
Législature XVIe (Cinquième République)
Groupe politique SOC
Prédécesseur Richard Ferrand
Biographie
Date de naissance (38 ans)
Lieu de naissance Landerneau (France)
Nationalité Française
Parti politique PS (depuis 2005)
Diplômé de Université de Bretagne-Occidentale
Profession Enseignante en lycée

Mélanie Thomin, née le à Landerneau (Finistère), est une femme politique française.

Membre du Parti socialiste, elle est élue députée de la 6e circonscription du Finistère sous l'étiquette de la Nupes en 2022.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mélanie Thomin est enseignante en français dans plusieurs lycées privés du Finistère comme Diwan (langue bretonne)[1] ou Le Likès à Quimper (enseignement catholique)[2]. Son père était employé de la fonction publique territoriale et sa mère employée de mairie[3].

Débuts en politique[modifier | modifier le code]

Mélanie Thomin commence à se rapprocher du Parti socialiste en 2003 et intègre son mouvement de jeunesse, le MJS en 2005[2]. Elle rejoint l'UNEF alors étudiante à université de Brest, et préside l'UNEF-Brest lors du mouvement contre le contrat première embauche en 2006[4].

Elle participe aux élections municipales de 2014 à Quimper sur la liste du maire socialiste Bernard Poignant. Elle n'est pas élue au conseil municipal au lendemain des élections, mais intègre finalement celui-ci au à la suite de la démission d'un autre élu. Elle est candidate lors des élections municipales de 2020 à Hanvec, et est élue au sein de la majorité municipale, puis par ce biais au sein de la communauté d'agglomération du pays de Landerneau-Daoulas[2].

Elle est candidate en 2015 aux élections régionales en Bretagne en 2015 dans le Finistère sur la liste dirigée localement par le candidat socialiste Marc Coatanéa, mais est la première non-élue de la liste[2]. Elle est de nouveau candidate lors des élections régionales suivantes en 2021, mais échoue de nouveau à être élue[5].

Elle fait partie de la campagne électorale de Richard Ferrand lors des élections législatives de 2012[1], et soutient la candidature de Benoît Hamon pour l'élection présidentielle de 2017[2].

Élection à l'Assemblée nationale[modifier | modifier le code]

Mélanie Thomin se présente aux élections législatives françaises de 2022 contre Richard Ferrand, dans la sixième circonscription du Finistère. Elle bat le président de l'Assemblée nationale au second tour en obtenant 50,85 % des voix[6],[7].

Présentée comme « une novice socialiste » par Le Monde[8], elle entre à l'Assemblée nationale après 20 ans de militantisme au sein de ce parti[9].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections législatives[modifier | modifier le code]

Année Parti Circonscription 1er tour 2d tour Issue
Voix % Rang Voix % Rang
2022[10] PS 6e du Finistère 15 345 31,16 2d 23 948 50,85 1re Élue

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Pierre Lepelletier, « Résultats législatives 2022: Mélanie Thomin, la socialiste qui a terrassé Richard Ferrand », sur Le Figaro, (consulté le ).
  2. a b c d et e « Mélanie Thomin, une jeune élue passionnée », sur Le Télégramme, (consulté le ).
  3. « Qui est Mélanie Thomin, la nouvelle députée NUPES élue à Carhaix-Châteaulin face à Richard Ferrand », sur France 3 Bretagne
  4. « L'Unef rejette les propositions du Premier ministre », sur Le Télégramme, (consulté le ).
  5. Erwan Chartier-Le Floch, « Mélanie Thomin, candidate pour le PS sur la 6e circonscription du Finistère ? », sur Le Poher, (consulté le ).
  6. « A quoi va ressembler la nouvelle Assemblée nationale ? Explorez l’hémicycle et la liste des députés élus », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. Tamouna Dadiani, « Législatives 2022 : Richard Ferrand battu en Centre-Finistère, Mélanie Thomin élue députée », sur ouest-france.fr,
  8. Benjamin Keltz, « Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale, battu par une novice socialiste dans le Finistère au second tour des législatives 2022 », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. Elodie Auffray, « Mélanie Thomin, tombeuse et «antithèse» de Richard Ferrand », sur Libération (consulté le )
  10. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]