Mélaminé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Panneau de bois mélaminé.

Un mélaminé ou plus précisément un panneau surfacé mélaminé (PSM) est un panneau dérivé du bois fabriqué par application directe de papiers imprégnés de résine aminoplaste sur au moins une des faces du panneau support. L'adhérence et la réticulation ont lieu à chaud et sous pression sans l'utilisation de colle[1].

Le mélaminé ne doit pas être confondu avec le stratifié qui, lui, est obtenu en collant une feuille de maximum 0,2 mm d'épaisseur à la colle contact sur un panneau dérivé du bois. Le mélaminé est généralement plus fragile que le stratifié.

Panneaux supports[modifier | modifier le code]

Le mélaminé utilise généralement comme support un panneau MDF (Medium Density Fibreboard) ou un panneau de particules communément appelé « aggloméré » ou « agglo », mais des solutions sur panneau sandwich existent pour l'agencement intérieur. La même technique est déclinée sur des plaques de plâtre pour la réalisation de cloisons amovibles.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Il se travaille et se plaque sur chant avec des chants thermocollants mélaminés, PVC, polypropylène ou placage bois. Il a une bonne résistance à la flexion, à condition toutefois que l'on respecte certaines règles de mise en œuvre. La détermination des propriétés des mélaminés peut être réalisée en suivant la norme EN 14323[2]

Les mélaminés sont proposés en différents aspects et finitions : mat, brillant, satiné, givré, « soft », structuré bois.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Ce matériau est utilisé pour la réalisation des caissons de cuisine, pour l'intérieur de placards (tablettes de rangement dans une garde-robe), les tablettes de fenêtres ou encore les meubles en kit.

Références[modifier | modifier le code]