Médiation familiale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La médiation familiale est un service juridique qui permet aux conjoints de régler les conséquences d'une séparation sans aller devant le tribunal[1].

Droit par État[modifier | modifier le code]

Droit français[modifier | modifier le code]

La médiation familiale a été définie par le Conseil national consultatif des Familles en 2002 : « La médiation familiale est un processus de construction ou de reconstruction du lien familial axé sur l’autonomie et la responsabilité des personnes concernées par des situations de rupture ou de séparation dans lequel un tiers impartial, indépendant, qualifié et sans pouvoir de décision – le médiateur familial – favorise, à travers l’organisation d’entretiens confidentiels, leur communication, la gestion de leur conflit dans le domaine familial. Elle est un processus du latin « pro cedere » (aller en avant) ».

Droit québécois[modifier | modifier le code]

En droit québécois, le Ministère de la justice offre un service de médiation familiale[2]. Il permet à des couples de bénéficier gratuitement d'un certain nombre d'heures en médiation familiale[3]. Celui qui a reçu une formation de médiateur du ministère a le titre de médiateur accrédité[4].

Médiation familiale internationale[modifier | modifier le code]

Une médiation est nommée médiation internationale lorsque des binationaux sont concernés.

Références[modifier | modifier le code]