Médaille Zener

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prix Zener
Nom original Zener Prize; Zener Gold Medal
Prix remis Prix Zener
Description Prix récompensant une contribution majeure en science des matériaux et physique
Organisateur Le Comité du Prix Zener
Pays Prix International
Date de création 1965
Dernier récipiendaire Leszek B. Magalas (2017)

Drapeau de la Pologne Pologne

Le Prix Zener est une distinction internationale attribuée en reconnaissance d’avancées scientifiques dans les domaines de la science des matériaux et de la physique avec un accent particulier sur les applications dans le domaines de la spectroscopie mécanique et du frottement intérieur. Connu précédemment comme Prix ICIFUAS (1965-1989), ce prix a été instauré en l’honneur du pionnier de l’anélasticité[1], Clarence Zener († 2 Juillet, 1993).

Le Prix Zener est décerné par le Comité Zener sous l’égide du Président de la Conférence Internationale sur le frottement intérieur et la spectroscopie mécanique (ICIFMS)[2],[3], précédemment Conférence internationale sur le frottement intérieur et atténuation ultrasonore dans les solides, ICIFUAS (1956-2002). Le Prix Zener peut être décerné en reconnaissance d’une découverte majeure individuelle ou pour une contribution substantielle à ce domaine durant toute la carrière. Le Prix Zener a été attribué jusqu’à 2017 à 23 personnes. Chaque lauréat reçoit la Médaille d’or Zener ainsi qu’un diplôme. Chaque médaille d’or Zener est frappée en or 20 carats et porte l’effigie du profil droit de Clarence Zener au recto.

Le Prix Zener et la Médaille d’or Zener sont également connus en tant que la Médaille d’or du Zener en français.


Liste des lauréats du Prix Zener[modifier | modifier le code]

No Année Lauréats Pays Affiliation
1 1965* Werner Köster[4] 1896–1989 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Kaiser Wilhelm Institute for Metal Research at Berlin, (Das Kaiser Wilhelm-Institut für Metallforschung, Berlin);

Max Planck Institute for Metals Research,* Stuttgart
(Max Planck Institute for Metals Research renamed on March 18, 2011, the Max Planck Institute for Intelligent Systems, Stuttgart.)[5],[6]

2 1969 Warren Perry Mason[7],[8] 1900–1986 Drapeau des États-Unis États-Unis Laboratoires Bell, Murray Hill (New Jersey)
3 1985* Clarence Melvin Zener[9],[10],[11],[12],[13],[14],[15],[16] 1905–1993 Drapeau des États-Unis États-Unis Université de Chicago, Chicago (1945-1951);

Westinghouse Electric Corporation, Pittsburgh (1951-1965);
Université A&M du Texas, College Station (1966-1968);
Université Carnegie-Mellon,* Pittsburgh (1968-1993)

4 1989 Ting-sui Kê[17],[18],[19],[20] 1913–2000 Drapeau de la République populaire de Chine Chine Académie chinoise des sciences, Institute of Solid State Physics (ISSP)[21], Hefei
5 1989* Arthur Stanley Nowick[22],[23],[24] 1923–2010 Drapeau des États-Unis États-Unis Université Yale, New Haven (1951-1957);

IBM Thomas J. Watson Research Center, Yorktown Heights, New York (1957-1966);
Université Columbia* (1966-2001), New York;
Université de Californie à Irvine, Irvine, California (2001-2010)

6 1993 Piero Giorgio Bordoni[25],[26],[27] 1915–2009 Drapeau de l'Italie Italie Université de Rome « La Sapienza », Rome
7 1993 Kurt Lücke[28],[29] 1921–2001 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Université technique de Rhénanie-Westphalie à Aix-la-Chapelle, Aix-la-Chapelle
8 1993* Alfred Seeger[30],[31],[32] 1927–2015 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Max Planck Institute for Metals Research* (Max Planck Institute for Intelligent Systems), Stuttgart, Université de Stuttgart, Stuttgart
9 1993 Charles Allen Wert[33] 1919–2003 Drapeau des États-Unis États-Unis Université de l'Illinois à Urbana-Champaign, Urbana (Illinois)
10 1996 Andrew Vincent Granato[34],[35],[36],[37] 1926–2015 Drapeau des États-Unis États-Unis Université de l'Illinois à Urbana-Champaign, Urbana (Illinois)
11 1999 Gunther Schoeck[38] 1928–2015 Drapeau de l'Autriche Autriche Université de Vienne, Vienne
12 2002 Willy Benoit[39] (1938) Drapeau de la Suisse Suisse École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), Lausanne
13 2002 Masahiro Koiwa[39] (1938) Drapeau du Japon Japon Université de Kyoto, Kyoto
14 2005 Rosario Cantelli[40] (1940) Drapeau de l'Italie Italie Université de Rome « La Sapienza », Rome
15 2005* Manfred Weller[41] 1940–2017 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Max Planck Institute for Metals Research* (Max Planck Institute for Intelligent Systems), Stuttgart
16 2008 Daniel Newson Beshers[42] (1928) Drapeau des États-Unis États-Unis Université Columbia, New York
17 2008 Gaetano Cannelli (1936) Drapeau de l'Italie Italie Université de Calabre, Rende
18 2008 Gilbert Fantozzi[43] (1942) Drapeau de la France France Institut National des Sciences Appliquées de Lyon (INSA Lyon), Lyon-Villeurbanne
19 2011 Gérard Gremaud[44],[45] (1949) Drapeau de la Suisse Suisse École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), Lausanne
20 2011 Fabio Massimo Mazzolai (1934) Drapeau de l'Italie Italie Université de Pérouse, Pérouse
21 2014 Qing-Ping Kong[46] (1930) Drapeau de la République populaire de Chine Chine Académie chinoise des sciences, Institute of Solid State Physics (ISSP)[21], Hefei
22 2014 Robert Schaller[47],[48] (1948) Drapeau de la Suisse Suisse École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), Lausanne
23 2017 Leszek Bogumił Magalas[49],[50] (1954) Drapeau de la Pologne Pologne AGH Université des Sciences et Technologies[51], Cracovie
(AGH University of Science and Technology)

La première colonne comporte l’année de l’obtention du Prix Zener par le lauréat de ce prix. L’année marquée d’un astérisque (*) signifie que la personne a reçu ce prix lorsqu’elle travaillait à l’université/institut marqué de cet astérisque.
Le nombre des lauréats : 23 prix ; 19 lauréats de la Médaille d’Or Zener. L’âge moyen des lauréats du Prix Zener au moment de l’obtention du prix est de 70 ans.

Liste des lauréats du Prix Zener par université[modifier | modifier le code]

C'est une liste des lauréats du Prix Zener d'après l'organisme d'affiliation:

No du Prix Affiliation Pays
3 École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), Lausanne Drapeau de la Suisse Suisse
3 Max Planck Institute for Metals Research, Stuttgart Drapeau de l'Allemagne Allemagne
2 Académie chinoise des sciences, Institute of Solid State Physics (ISSP), Hefei, Anhui Drapeau de la République populaire de Chine Chine
2 Université Columbia (Columbia University in the City of New York), New York Drapeau des États-Unis États-Unis
2 Université de l'Illinois à Urbana-Champaign, Urbana (Illinois), Illinois Drapeau des États-Unis États-Unis
2 Université de Rome « La Sapienza », Rome Drapeau de l'Italie Italie
1 AGH Université des Sciences et Technologies, Cracovie Drapeau de la Pologne Pologne
1 Institut national des sciences appliquées de Lyon (INSA Lyon), Lyon-Villeurbanne Drapeau de la France France
1 Laboratoires Bell, Murray Hill, New Jersey Drapeau des États-Unis États-Unis
1 Université Carnegie-Mellon, Pittsburgh, Pennsylvanie Drapeau des États-Unis États-Unis
1 Université de Calabre, Rende Drapeau de l'Italie Italie
1 Université de Kyoto, Kyoto Drapeau du Japon Japon
1 Université de Pérouse, Pérouse Drapeau de l'Italie Italie
1 Université de Vienne, Vienne (Autriche) Drapeau de l'Autriche Autriche
1 Université technique de Rhénanie-Westphalie à Aix-la-Chapelle (RWTH Aachen), Aix-la-Chapelle Drapeau de l'Allemagne Allemagne

La liste des lauréats du Prix Zener par affiliation universitaire indique les attaches universitaires des gagnants individuels du Prix Zener depuis 1965. Les universités et les instituts de recherche sont énumérés en ordre décroissant selon le nombre des lauréats.

Liste des lauréats du Prix Zener d'après les pays[modifier | modifier le code]

Pays No du Prix Lauréats
Drapeau des États-Unis États-Unis 6 W.P. Mason, C.M. Zener, A.S. Nowick, C.A. Wert, A.V. Granato, D.N. Beshers
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 4 W. Köster, K. Lücke, A. Seeger, M. Weller
Drapeau de l'Italie Italie 4 P.G. Bordoni, R. Cantelli, G. Cannelli, F.M. Mazzolai
Drapeau de la Suisse Suisse 3 W. Benoit, G. Gremaud, R. Schaller
Drapeau de la République populaire de Chine Chine 2 T.S. Kê, Q.P. Kong
Drapeau de l'Autriche Autriche 1 G. Schoeck
Drapeau de la France France 1 G. Fantozzi
Drapeau du Japon Japon 1 M. Koiwa
Drapeau de la Pologne Pologne 1 L.B. Magalas

Les pays sont énumérés en ordre décroissant selon le nombre des lauréats.

Liste alphabétique des lauréats[modifier | modifier le code]

  • Benoit W. (2002), Beshers D.N. (2008), Bordoni P.G. (1993)
  • Cannelli G. (2008), Cantelli R. (2005)
  • Fantozzi G. (2008)
  • Granato A.V. (1996), Gremaud G. (2011)
  • Kê T.S. (1989), Koiwa M. (2002), Kong Q.P. (2014), Köster W. (1965)
  • Lücke K. (1993)
  • Magalas L.B. (2017), Mason W.P. (1969), Mazzolai F.M. (2011)
  • Nowick A.S. (1989)
  • Schaller R. (2014), Schoeck G. (1999), Seeger A. (1993)
  • Weller M. (2005), Wert C.A. (1993)
  • Zener C.M. (1985).


Lien externe[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Zener C. M. "Elasticity and anelasticity of metals" (1948). University of Chicago Press, Chicago.
  2. (en) Magalas L.B., « Mechanical spectroscopy, internal friction and ultrasonic attenuation: Collection of works. », Materials Science and Engineering: A. 521-522, , p. 405-415
  3. Magalas L.B., « Mechanical spectroscopy, internal friction and ultrasonic attenuation: Collection of works. », Materials Science and Engineering: A. 521-522,‎ , p. 405-415 (DOI 10.1016/j.msea.2008.10.074)
  4. de: Werner Köster
  5. en: Max Planck Institute for Intelligent Systems
  6. (en) « Max Planck Institute for Intelligent Systems » (consulté le 24 avril 2017)
  7. (en) « Warren Perry Mason. Collection of books », sur National Library of Australia (consulté le 29 décembre 2017)
  8. (en) « Warren Perry Mason », sur Acoustical Society of America (consulté le 24 avril 2016)
  9. (en) Maguire M., « Clarence Zener: A Rare, Strange Genius. Carnegie-Mellon Magazine, no hiver », , p. 18-19
  10. Seitz F., « On the occasion of the 80th birthday celebration for Clarence Zener: Saturday, November 12, 1985. Journal of Applied Physics, 60 », , p. 1865-1867
  11. (en) Saxon W., « Clarence M. Zener, 87, Physicist And Professor at Carnegie Mellon. The New York Times, July 6, B6 », (consulté le 11 décembre 2017)
  12. Wert C., « Remembrances of Clarence Zener. Journal of Alloys and Compounds, 211-212 », (DOI 10.1016/0925-8388(94)90435-9), p. 1–3
  13. Wert C., « Clarence Zener. Physics Today, 47 », (consulté le 11 décembre 2017), p. 117–118
  14. (en) « List of Bingham Medalists », sur The Society of Rheology (consulté le 22 février 2018)
  15. (en) « Von Hippel Award Recipients », sur Materials Research Society (consulté le 23 février 2018)
  16. (en) « Zener Diode - Invention History and Story Behind the Development », sur Circuits Today, (consulté le 17 décembre 2017)
  17. Ting-sui Kê – Wikipedia
  18. (en) « Professor Ting-sui Kê: Founder of the Institute of Solid State Physics in Hefei, China », sur Institute of Solid State Physics (consulté le 27 mars 2018)
  19. Zhu Z., « Remembrance of Professor Kê. Materials Science and Engineering A, 370 », (DOI 10.1016/j.msea.2003.08.066), p. 6-8
  20. (en) Magalas L.B., « On the interaction of dislocations with interstitial atoms in BCC metals using mechanical spectroscopy: the cold work (CW) peak, the Snoek-Köster (SK) peak, and the Snoek-Kê-Köster (SKK) peak Dedicated to the memory of Professor Ting-Sui Kê. Acta Metallurgica Sinica (English Letters), 39 », (consulté le 14 avril 2014), p. 1145–1152
  21. a et b Institute of Solid State Physics (ISSP) – Wikipedia
  22. Arthur Stanley Nowick – Wikipedia
  23. Nowick J.S., Nowick S.M., « In memoriam: Arthur Stanley Nowick. MRS Bulletin, 35 », (DOI 10.1557/mrs2010.520), p. 736-737
  24. Beshers D.N., « Arthur Stanley Nowick, an Intellectual Appreciation. Solid State Phenomena, 184 », (DOI 10.4028/www.scientific.net/SSP.184.7), p. 7–13
  25. Piero Giorgio Bordoni – Wikipedia
  26. Mazzolai F.M., « A Tribute to Piero Giorgio Bordoni. Solid State Phenomena, 184 », (DOI 10.4028/www.scientific.net/SSP.184.3), p. 3-6
  27. (it) « P.G. Bordoni: Selected works », sur Internet Culturale Cataloghi e Collezioni Digitali delle Biblioteche Italiane (consulté le 14 mars 2018)
  28. (en) « Nobel Prize nomination database » (consulté le 14 avril 2014)
  29. Granato A.V., « Some memories of Kurt Lücke, Materials Science and Engineering A, 370 », (DOI 10.1016/j.msea.2003.07.007), p. 2–5
  30. Alfred Seeger – Wikipedia
  31. Kronmüller H., Knowles K.M., « Obituary Prof. Dr. Dr.h.c. Alfred Seeger: 31 August 1927–18 October 2015. Philosophical Magazine, 96 », (DOI 10.1080/14786435.2016.1154765), p. 1020-1021
  32. Eßmann U., Frank W., Kronmüller H., Maier K., Mehrer H., Mughrabi H., Trebin H.-R., Urban K., « Obituary: Alfred Seeger (31 August 1927–18 October 2015). Physica Status Solidi B, 253 », , p. 416-418
  33. Granato A.V., « Charles Allen Wert (1919-2003). Materials Science and Engineering A, 442 », (DOI 10.1016/j.msea.2006.06.083), p. 3–4
  34. Andrew Vincent Granato – Wikipedia
  35. (en) « University of Illinois: A Report of Honors, Awards, Offices and other Outstanding Achievements of Faculty and Staff Members, 1996: Andrew Vincent Granato. », sur University of Illinois; Inside Illinois 9/19/96, UIUC News Bureau (consulté le 4 mars 2018)
  36. (en) « Andrew V. Granato: Obituary », sur Legacy.com (consulté le 16 mars 2018)
  37. Magalas L.B., « Andrew Granato: A Memorial Tribute », sur ResearchGate (consulté le 14 avril 2014)
  38. (de) « Gunther Schoeck » (consulté le 11 octobre 2016)
  39. a et b (es) « Los Zener Medal Awards premian a los físicos Willy Benoit y Masahiro Koiwa por su labor en el campo de la Fricción Interna », sur dialogo.ugr.es (consulté le 12 novembre 2006)
  40. (it) « Sapienza – Università di Roma. Dipartimento di Fisica. Prizes » (consulté le 11 novembre 2017)
  41. (en) « Werner-Köester-Preis » (consulté le 29 octobre 2017)
  42. (en) « Beshers Wins Zener Medal Award », sur apam.columbia.edu (consulté le 16 avril 2014)
  43. (en) « Stuijts Award. », sur ECerS, (consulté en 2017-12-28 2017)
  44. (en) « EPFL researcher wins the Zener Medal: Gérard Gremaud » (consulté le 17 mars 2017)
  45. (en) Gremaud G., « Lattice theory of everything » (consulté le 17 mars 2017)
  46. (en) Magalas L.B., « Professor Qing-Ping Kong: Zener Medalist », sur ResearchGate (consulté le 17 mai 2016)
  47. (en) « Robert Schaller wins the 2014 Zener Medal »
  48. Mari D., « Professor Robert Schaller: Zener Medalist » (consulté le 17 mai 2016)
  49. Mechanische Spektroskopie – Wikipedia
  50. (en) « Leszek Magalas first Pole to have been awarded the Zener Gold Medal » (consulté le 14 décembre 2017)
  51. (en) « AGH University of Science and Technology », sur Main page AGH: www.agh.edu.pl/en/ (consulté le 14 décembre 2017)