Médaille Émile Picard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La médaille Émile Picard est une distinction en mathématiques décernée par l'Académie des sciences française.

Fondation[modifier | modifier le code]

En 1943, deux ans après la mort du mathématicien Émile Picard, sa veuve décide la création de la Fondation Émile Picard[1]. Celle-ci récompense tous les six ans un mathématicien désigné par l'Académie des sciences. La première médaille est décernée en 1946[1].

Liste des lauréats[modifier | modifier le code]

Année Lauréat Motif d'attribution[2]
1946 Maurice Fréchet « Pour ses travaux sur le calcul des probabilités et la statistique mathématique. »
1953 Paul Lévy « Pour l’ensemble de ses travaux d’analyse et de théorie des probabilités. »
1959 Henri Cartan « Pour l’ensemble de son œuvre mathématique. »
1965 Szolem Mandelbrojt « Pour son œuvre d’analyse moderne. »
1971 Jean-Pierre Serre « Pour l’ensemble de ses travaux mathématiques. »
1977 Alexandre Grothendieck « Pour son œuvre en géométrie algébrique. »
1983 André Néron « Pour son œuvre en géométrie algébrique. »
1989 François Bruhat « Pour ses travaux sur la structure et les représentations des groupes semi-simples réels et ρ –adiques. »
1995 Jean-Pierre Kahane « Pour l’ensemble de son œuvre mathématique. »
2001 Jacques Dixmier « Pour l’ensemble de son œuvre ramassant dans une large synthèse l’analyse des algèbres d’opérateurs de Von Neumann avec la théorie algébrique des algèbres enveloppantes, permettant ainsi l’éclosion actuelle de la théorie des groupes quantiques. »
2007 Louis Boutet de Monvel « Pour les résultats qu’il a obtenus à la fois en théorie des équations aux dérivées partielles, en analyse complexe et en analyse globale sur les variétés. »
2012 Luc Illusie « Pour ses travaux fondamentaux, d'une grande actualité en géométrie algébrique et arithmétique, sur le complexe cotangent, la formule de Picard- Lefschetz, la théorie de Hodge et la géométrie logarithmique. »

Référence[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Émile Picard » – voir au paragraphe « Fondation Émile Picard »
  2. Selon le site officiel de l'Académie des sciences.

« Lauréats de 1946 à 2012 », sur Académie des sciences