Mécanicien de locomotive

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mécanicien de locomotive est la dénomination d'un poste de travail dans les entreprises de transport ferroviaire françaises.

En France, le mécanicien de locomotive est un cheminot dont la fonction est de conduire la locomotive d’un train. Il est généralement posté dans la cabine de la locomotive, mais peut parfois commander la locomotive au moyen d’une télécommande-radio. Il est responsable de la bonne marche de son convoi.

Certaines locomotives, très grandes ou munies de larges foyers nécessitaient deux chauffeurs en alternance pour fournir un feu suffisant ou un foyer tellement large qu'il faisait obstacle au travail des mécaniciens[1]. Une solution, restée rare en Europe, consista à installer le mécanicien dans une cabine plus en avant le long de la chaudière, appelée "Camelback" aux États-Unis.

Il formait avec le chauffeur une équipe qui était titulaire d'une machine et, à eux deux, ils étaient à ce titre responsables de la bonne tenue de leur machine[2],[3].

En Amérique du Nord, il est placé sous les ordres du chef de train.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. J. Vandenberghen, Période Masui et Belpaire, Bruxelles, SNCB, , p. 29-40
  2. « La Traction Vapeur à voie Normale Préservée et le matériel tracté qui lui est contemporain. Échantillons de culture ferroviaire. », sur tvnp.fr (consulté le 24 octobre 2015)
  3. « Quelques métiers du XIXe siècle. », sur sncf.com, (consulté le 24 octobre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]