Månegarm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Månegarm
Description de cette image, également commentée ci-après

Månegarm au Rockharz Open Air 2015 à Ballenstedt (Allemagne).

Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la Suède Suède
Genre musical Black metal, folk metal, viking metal
Années actives Depuis 1995
Labels Displeased Records, Black Lodge Records, Regain Records, Napalm Records
Site officiel www.manegarmsweden.com
Composition du groupe
Membres Erik Grawsiö
Markus Andé
Jacob Hallegren
Anciens membres Svenne Rosendal
Mårten Matsson
Jonny Wranning
Gogge
Viktor Hemgren
Janne Liljeqvist
Pierre Wilhelmsson
Jonas Almquist

Månegarm est un groupe de folk metal suédois, originaire de Norrtälje et formé en 1995. La première démo quatre titres, Vargaresa, est enregistrée en à l'Underground Studio. La seconde démo, intitulée Ur Nattvindar, est publiée en . Le nom fait référence aux loups Managarm[1] (Sköll et Hati) qui, au moment du Ragnarök, dévorent la lune et le soleil.

Leur premier album, Nordstjärnans tidsålder, est enregistré aux Sunlight Studios, et sort le 5 juin 1998. Le deuxième album du groupe, Havets vargar, sort en septembre 2000. Le groupe publie plusieurs autres albums par la suite. En 2011, ils signent un nouveau contrat avec Napalm Records, et annoncent un nouvel album, Legions of the North, qui sort en 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts (1995–1996)[modifier | modifier le code]

Månegarm se forme par la réunion de trois amis de Norrtälje, en Suède, en 1995. Après avoir joué dans différents groupes, ils décident de créer leur propre formation. Le groupe débute sous le nom Antikrist, mais change pour Månegarm en décembre 1995[2].

La première démo quatre titres, Vargaresa, est enregistrée en à l'Underground Studio[3]. Sa diffusion reste très restreinte. Durant l'été de la même année se produit un changement dans la composition du groupe, avec la venue d'un nouveau guitariste et d'un nouveau chanteur : Markus Andé et Jonny Wranning, amis d’enfance de Grawsiö. Une seconde démo, Ur Nattvindar, enregistrée aux Sunlight Studios en février 1997, marque le départ de Wranning[3].

Sous Displeased Records (1997–2006)[modifier | modifier le code]

La seconde démo, intitulée Ur Nattvindar, est publiée en . Elle est enregistrée aux Sunlight Studios en février 1997, marque le départ de Wranning[3]. Pour la première fois, le groupe utilise du violon et du chant féminin. Ils se définissent comme des « pionniers » pour l'utilisation de ces éléments-là dans leur musique[4]. Cette démo est plus largement diffusée que la précédente. Quelques mois plus tard, Månegarm signe un contrat avec le label néerlandais Displeased Records.

Leur premier album, Nordstjärnans tidsålder, est enregistré aux Sunlight Studios, et sort le 5 juin 1998. L’enregistrement de leur deuxième album, Havets vargar, commence durant l’été 1999. Mais l’enregistrement est arrêté pendant plusieurs mois à cause de désaccords entre le studio, le label et le chanteur[4]. Hemgren quitte alors le groupe. Le groupe décide de garder la configuration à quatre, Grawsiö se chargeant désormais du chant. L’enregistrement reprend au mois de décembre, au studio Underground et Havets vargar, leur deuxième album, sort en septembre 2000. Leur troisième album Dödsfärd sort en et leur permettra d'accroitre leur popularité. En 2004, après avoir remasterisé ses deux démos en une compilation (Vargaresa – The Beginning), Månegarm retourne en studio pour enregistrer son quatrième album. Vredens Tid sort le . Cet album reçoit de très bonnes critiques de la part de la presse et des fans[4].

Le 28 juin 2006, l'EP Urminnes Hävd – The Forest Session sort et que le groupe qualifie de « spécial ». Cet EP acoustique met en valeur la partie folklorique de leur musique, où ils utilisent pour cela de nombreux instruments traditionnels incluant tambours, djembé, guimbarde, flûte, violons, guitares acoustiques, des chœurs et des voix claires masculines et féminines[4]. Cette même année, ils participent à leur première tournée européenne avec Skyforger et Goddess of Desire.

Vargstenen et Nattväsen (2007–2009)[modifier | modifier le code]

En 2007, et donc à la suite de cette tournée, ils arrêtent leur collaboration avec Displeased Recors et signent avec un nouveau label suédois, Black Lodge Records. Ce dernier leur permet de sortir le 25 mai 2007 leur cinquième album Vargstenen. À sa sortie, leur album rentre pour la première fois dans l'histoire du groupe dans les charts suédois[4].

En , Månegarm joue pour la première fois en Russie au Summer Breeze Open Air, puis participe à la tournée européenne du Heidenfest en compagnie de Primordial, Eluveitie, Equilibrium, Finntroll et Catamenia. En fin d'année, le groupe change de nouveau de label, et signe avec Regain Records. C'est le que sort le nouvel album Nattväsen. À partir de ce moment-là, Jacob Hallegren devient le batteur du groupe, laissant Eric Grawsiö assurer uniquement la partie chant[4].

Legions of the North (2011–2014)[modifier | modifier le code]

Månegarm, en live au Ragnarök-Festival 2011.

En 2011, le groupe participe au Neck Breakers Ball Tour, en compagnie de Kataklysm, Legion of the Damned, Equilibrium et Milking the Goat Machine[5]. Dans la même année, ils connaissent des problèmes avec leur label et décident de quitter celui-ci. Dans la même année, ils signent un nouveau contrat avec Napalm Records, et annoncent un nouvel album courant 2012[6]. En , Månegarm annonce la sortie de son huitième album Legions of the North pour le [7].

Månegarm (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

Le 27 août 2015, le groupe dévoile la sortie de leur neuvième album éponyme pour le 20 novembre, ainsi qu'une liste des titres[8]. Le 17 décembre, le groupe dévoile des dates de tournée, dans un premier temps en Espagne, débutant le 18 février 2016 à Madrid et se terminant le 21 février à Barcelone[9].

Le 11 février 2016, de nouvelles dates sont annoncées : le groupe démarre alors une tournée européenne le 31 mars 2016 à Prague et passant par des villes comme Vienne, Ljubljana, Zürich ou bien Hambourg[10]. Ils sont alors accompagnés des groupes Skyforger et Ereb Altor. Le 27 avril 2016, Månegarm annonce être entrés en préproduction pour leur prochain album[11]. Le 29 juillet, le groupe réédite l'album Nattväsen, avec une nouvelle pochette d'album peinte par Kris Verwimp[12], artiste belge ayant notamment travaillé avec SuidAkrA.

Le 22 novembre 2016, sur leur page Facebook, le groupe annonce que leur guitariste et cofondateur du groupe Jonas Rune Almquist quitte le groupe pour des raisons de santé[13].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Erik Jurken Grawsiö - chant (depuis 1995), batterie (1995–2010), basse (depuis 2010)
  • Markus Andé - guitare (depuis 1996)
  • Jacob Hallegren - batterie (depuis 2011)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Svenne Duva Rosendal - chant (1995–1996)
  • Mårten Karbylundssvingen Matsson - guitare (1995–1996), chant (1996)
  • Johnny Wranning - chant (1996-1997)
  • Viktor Hemgren - chant (1997–1999)
  • Pierre Skägget Wilhelmsson - basse (1995–2010)
  • Janne Liljeqvist - violon, violoncelle, flûte (1998-2012)
  • Jonas Rune Almquist - guitare (1995-2016)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Démos[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées :1.
  2. « Månegarm - Encyclopaedia Metallum: The Metal Archives », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 27 août 2015).
  3. a, b et c (en) « Månegarm », sur MusicMight/Rockdetector (consulté le 2 décembre 2016).
  4. a, b, c, d, e et f « MǺNEGARM | Official Website - www.manegarmsweden.com: MEMBERS », sur manegarmsweden.com (consulté le 27 août 2015).
  5. (en) « Neckbreakers Ball 2011 Tour Dates and Bands », sur SMN News, (consulté le 2 décembre 2016).
  6. (en) « Månegarm Signs With Napalm Records, New LP Expected in 2012 », sur Metal Underground (consulté le 2 décembre 2016).
  7. (it) « MÅNEGARM – Legions Of The North », sur metalitalia.com, (consulté le 2 décembre 2016).
  8. (en) « Self-Titled New Album Detailed By Manegarm », sur Metal Underground (consulté le 2 décembre 2016).
  9. « Månegarm - Journal | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 23 septembre 2016)
  10. « Månegarm - Journal | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 23 septembre 2016)
  11. « Månegarm - Journal | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 23 septembre 2016)
  12. « Månegarm - Journal | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 23 septembre 2016)
  13. « Månegarm - As some of you might have noticed we have... | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 11 décembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :