Mâchoires pharyngiennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mâchoires pharyngiennes de la murène.

Les mâchoires pharyngiennes, ou mâchoires pharyngeales, sont une structure dentaire annexe située dans le pharynx de certains animaux, distinctes des mâchoires principales de la bouche.

Description[modifier | modifier le code]

Plus de 30 000 espèces de poissons possèdent une deuxième rangée de dents, mais la plupart n'ont qu'une mobilité très limitée[1][réf. insuffisante]. C'est le cas par exemple des poissons de la famille des Cichlidae. Une étude concernant les Cichlidae du lac Victoria a montré que cela pourrait avoir été un désavantage dans la compétition avec d'autres espèces[2][réf. insuffisante].

Deux chercheurs américains ont observé grâce à des caméras ultra-rapides[3] que certaines murènes utilisent leur mâchoire pharyngienne mobile pour mordre et entraîner la nourriture vers l'œsophage[4],[5] ; L'observation a été publiée dans la revue Nature[6]. Il s'agit d'une différence majeure par rapport à nombre d'autres espèces chez qui cette mâchoire a un rôle uniquement masticatoire voire vestigiale.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Cette particularité anatomique a été popularisée par la série de films Alien dans laquelle des créatures extraterrestres, appelées Xénomorphes, possèdent une structure analogue[7][réf. insuffisante].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]