Márton Gyöngyösi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Márton Gyöngyösi
Illustration.
Márton Gyöngyösi en 2016.
Fonctions
Député européen
En fonction depuis le
(1 an, 10 mois et 10 jours)
Élection 26 mai 2019
Législature 9e
Groupe politique NI
Député à l'Assemblée nationale

(9 ans, 1 mois et 11 jours)
Élection 11-25 avril 2010
Réélection 6 avril 2014
8 avril 2018
Législature 6e, 7e et 8e
Biographie
Date de naissance (43 ans)
Lieu de naissance Kecskemét (Hongrie)
Nationalité Hongroise
Parti politique Jobbik
Diplômé de Trinity College
Profession Économiste

Márton Gyöngyösi, né le à Kecskemét, est une personnalité politique hongroise, vice - président exécutif de Jobbik, député européen depuis 2019. Il a été élu membre du Parlement Européen (MPE) aux élections européennes de 2019 et comme résultat, il a démissionné de son siège au parlement hongrois.[1]

De 2010 à 2019, il est député à l'Assemblée nationale de Hongrie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Du fait des activités de son père dans le commerce international, il passe son enfance en Égypte, en Irak, en Afghanistan et en Inde, puis fait des études d'économie et de politique au Trinity College de Dublin et à Nuremberg. Revenu en Hongrie en 2004, il entre au Jobbik en 2006.

En décembre 2004, il revient en Hongrie et travaillait comme conseiller fiscal au bureau de KPMG de Budapest. Entre 2007 et 2010, il est expert chez Ernst & Young.

Il parle anglais, allemand et russe[2] .

Il se fait connaître pour son antisémitisme à plusieurs reprises, et notamment en , lorsqu'il provoque des manifestations de protestation contre ses paroles au Parlement hongrois, à propos du soutien selon lui insuffisant apporté par la Hongrie aux Palestiniens : « Il serait temps, à propos de ce conflit, d'enquêter là-dessus : les gens qui vivent ici, et surtout au Parlement et au gouvernement hongrois, combien y en a-t-il d'origine juive qui sont un risque pour la sécurité nationale de la Hongrie ? »[3].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Gyöngyösi a participé aux activités du Jobbik depuis 2006. Il devient conseiller de Gábor Vona, président du parti. Aux élections de 2010, il est candidat et devient député du parlement monocaméral.

Entre 2003 et 2010, il a régulièrement publié des articles sur la vie politique dans le quotidien Magyar Nemzet et il a également écrit des publications sur l' économie dans le quotidien Napi Gazdaság[4].

En 2019, il était candidat principal de Jobbik sur la liste européenne du parti. Jobbik a obtenu 6,34 % des votes aux élections européennes[5], un résultat en forte chute après les 14,67% en 2014[6].Malgré ce revers, le parti a obtenu un mandat au Parlement Européen, celui de Márton Gyöngyösi[7].

Márton Gyöngyösi devient membre de la Commission AFET et de la délégation de l' ACP-UE. Il est également substitut dans la Commission INTA, sous - commission des droits de l’homme et dans la delegation de l’UE vers les États- Unis[8].

Politique internationale[modifier | modifier le code]

Il réclame en 2012 une rupture des relations diplomatiques entre la Hongrie et Israël, et appelle à établir une liste des députés et des membres juifs du Parlement, ceux-ci représentant « un risque pour la sécurité nationale de la Hongrie »[9].

Relations interparlementaires[modifier | modifier le code]

Le 26 mars 2007, le Parlement hongrois a créé la groupe d’amitié interparlementaire Hongrie- Azerbaïdjan don’t Márton Gyöngyösi était le président pendant qu’il était député au parlement hongrois.

Notes et références[modifier | modifier le code]