Lys (département)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lys (homonymie).
Département de la Lys
Departement Leie (nl)

17951814

Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de la région indiquant sa division en départements

Informations générales
Statut Ancien département français de la Première République et du Premier Empire
Chef-lieu Bruges
Histoire et événements
Annexion des Pays-Bas autrichiens et création du département
Traité de Paris : suppression du département
Préfets
(1er) 1800-1803 Justin de Viry
(Der) 1811-1814 Jean François Soult

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La Lys est un ancien département français dont le chef-lieu était Bruges.

Le département fut créé le sur des territoires des Pays-Bas autrichiens conquis par la France. Le territoire de l'ancien département de la Lys est situé en Belgique et correspond au territoire de la province de Flandre-Occidentale (West-Vlaanderen) dans la Région flamande.

Le numéro du département était le 91.

Liste des préfets[modifier | modifier le code]

Liste des préfets napoléoniens (Drapeau de l'Empire français Consulat et Premier Empire)
Période Identité Fonction précédente Observation
1803 Joseph Marie François Justin de Viry Ministre plénipotentiaire auprès des États généraux des Provinces-Unies
Ambassadeur du royaume de Piémont-Sardaigne à Madrid
Maire de Viry (Haute-Savoie)
Membre de Sénat conservateur
Chambellan de l’Empereur
1810 François Bernard Chauvelin Ambassadeur à Londres
Membre du Tribunat
conseiller d'État (1811)
Intendant général de la Catalogne
Député (1817) puis Conseiller général de la Côte-d'Or
1811 Pierre Amédée Vincent Joseph Marie Arborio-Biamino Préfet de la Stura décès en fonction
1814 Jean François Soult Consul de France à Charleston Frère du Maréchal Soult

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles Oudiette, Dictionnaire géographique et topographique des treize départemens qui composaient les Pays-Bas autrichiens, Pays de Liège et de Stavelot, […], part.1 : Description des neuf départements de la ci-devant Belgique, Paris : impr. Cramer, an XII [1]