Lynn Compton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Compton.

Lynn Compton
Lynn Compton
Lynn Compton

Naissance
Los Angeles (Californie)
Décès (à 90 ans)
Burlington (Washington)
Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Allégeance Emblem of the United States Department of the Army.svg US Army
Seal of the Los Angeles Police Department.png LAPD
Seal of the United States Department of the Air Force.svg US Air Force Reserve
Arme Infanterie
Grade US-O5 insignia.svg Lieutenant-colonel
Années de service 1943-1945
Conflits Seconde Guerre mondiale
Distinctions Silver Star
Bronze Star
Croix de guerre 39-45

Lynn Compton dit Buck Compton (31 décembre 1921 à Los Angeles - 25 février 2012 à Burlington) est un officier de l'US Army et un vétéran de la Seconde Guerre mondiale. Durant ce conflit, il est affecté à la Easy Company du 506e régiment d'infanterie parachutée de la 101e division aéroportée avec laquelle il combat en France et en Belgique.

Après la guerre, il s'oriente d'abord vers une carrière policière en intégrant le Los Angeles Police Department puis judiciaire en devenant District Attorney du comté de Los Angeles. Parallèlement il garde une activité militaire en faisant partie de la réserve de l'US Air Force. Après sa retraite en 1990, il participe à des manifestations et des réunions liées à l'histoire de la Easy Company.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant-guerre[modifier | modifier le code]

Buck Compton naît à Los Angeles en Californie le 31 décembre 1921. Il effectue ses études supérieures à l'université de Californie et s'y distingue particulièrement dans le domaine sportif. Excellent joueur de baseball au poste de receveur, il a plusieurs fois été appelé pour faire partie des sélections Pacific-12 Conference et All-America[1]. Coéquipier de Jackie Robinson dans l'équipe des Bruins, il a été inscrit au Hall of Fame de l'université. S'essayant également au football, il participe à la finale du Rose Bowl le 1er janvier 1943 contre les Bulldogs de la Géorgie[1].

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Parallèlement à ses études, Compton participe au Reserve Officers Training Corps où il est formé par John K. Singlaub[1]. Il s'engage dans l'armée en décembre 1943 et est envoyé en Angleterre où il est affecté à la Easy Company du 506e régiment d'infanterie parachutée peu de temps avant l'opération Overlord[2]. Parachuté en Normandie avec la 101e division aéroportée, il participe sous les ordres de Dick Winters à l'assaut contre le manoir de Brécourt ce qui lui vaut d'être décoré de la Silver Star[3]. En septembre 1944, il saute sur les Pays-Bas dans le cadre de l'opération Market Garden. Lors des combats de la Easy Company à Nuenen, il est touché par une balle qui lui transperce la fesse et part en convalescence[4]. Il retrouve la compagnie en décembre alors que débute la bataille des Ardennes. Au milieu de l'hiver rigoureux, Buck Compton, troublé par les graves blessures de ses amis Bill Guarnere et Joe Toye et gravement handicapé par un sévère pied de tranchée, doit être évacué[4]. Après plusieurs mois de soins et de convalescence, Buck Compton part en Autriche où la Easy Company attend paisiblement la démobilisation qui intervient en novembre 1945[2].

Après-guerre[modifier | modifier le code]

De retour aux États-Unis, Buck compton refuse une offre pour jouer en ligue mineure de baseball et s'oriente vers une carrière judiciaire[1]. Obtenant un diplôme de droit à la Loyola Law School de Los Angeles, il intègre le service de police de la ville et exerce comme inspecteur dans la division des cambriolages[1]. Dans le même temps, il devient réserviste de l'US Air Force où, fort de son diplôme en droit, il sert dans l'AFOSI puis dans le Judge Advocate General's Corps[1]. En 1951, il quitte le LAPD pour entrer au bureau du District Attorney dont il devient l'adjoint. Au cours de son mandat, c'est lui qui est chargé d'inculper Sirhan Sirhan pour le meurtre de Robert Kennedy en 1968[1],[5]. Après avoir pris sa retraite de la réserve de l'armée en 1970 puis du bureau de l'Attorney en 1990, Buck Compton se retire dans l'état de Washington. Il écrit ses mémoires et continue de voir régulièrement ses camarades de la Easy Company. Il rencontre Stephen Ambrose pour la rédaction du livre Band of Brothers puis participe à la minisérie tirée de ce dernier. En décembre 2011, son 90e anniversaire est fêté en présence d'acteurs de la série dont Neal McDonough qui joue son rôle avec lequel il se lie d'amitié[6]. Victime d'une crise cardiaque en janvier, Buck Compton meurt le 25 février 2012 à Burlington[7].

Décorations[modifier | modifier le code]

Combat Infantry Badge.svg
Arrowhead
Bronze star
Bronze star
Bronze star
Cp2j.jpg
Bronze oak leaf cluster
Combat Infantryman Badge
Silver Star Bronze Star Purple Heart
American Defense Service Medal American Campaign Medal European-African-Middle Eastern Campaign Medal
Avec une pointe de flèche et trois Service star
World War II Victory Medal Army of Occupation Medal Croix de guerre 1939-1945
Avec palme
Médaille de la France libérée
Parachutist Badge
Avec deux étoiles
Presidential Unit Citation
Avec une feuille de chêne

Hommages[modifier | modifier le code]

Lynn Compton est représenté dans la série Band of Brothers où il est interprété par Neal McDonough.

Publications[modifier | modifier le code]

  • (en) Call of Duty : My Life Before, During and After the Band of Brothers, Berkley Hardcover, (ISBN 9780425219706).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g (en) Buck Compton, Call of Duty : My Life Before, During and After the Band of Brothers, Berkley Hardcover, (ISBN 9780425219706)
  2. a et b (en) Richard D. Winters, Cole C. Kingseed, Beyond Band of Brothers, St Martin's Press, (ISBN 0-425-20813-3)
  3. (en-US) « Easy Company in France: After D-Day - The History Reader », The History Reader,‎ (lire en ligne)
  4. a et b Stephen Ambrose, Band of Brothers, Simon & Schuster, (ISBN 978-0743224543)
  5. (en) Philip H. Melanson, Anthony Summers, John H. Davis, The Robert F. Kennedy Assassination: New Revelations on the Conspiracy and Cover-Up, SP Books, (ISBN 9781561713240)
  6. Skagit Valley Herald, « Lynn "Buck" Compton's 90th Birthday Celebration », (consulté le 12 octobre 2017)
  7. (en-US) Bruce Weber, « Buck Compton, Decorated Veteran, Dies at 90 », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Stephen Ambrose, Band of brothers : E Company, 506th Regiment, 101st Airborne : From Normandy to Hitler's Eagle's Nest, Simon & Schuster, (ISBN 978-0743224543).
  • (en) Richard D. Winters, Cole C. Kingseed, Beyond Band of brothers : The war memories of Major Dock Winters, St Martin's Press, (ISBN 0-425-20813-3).
  • (en) Larry Alexander, Biggest brothers : The Life of Major Dick Winters, the Man Who Led the Band of Brothers, New Amer Library, (ISBN 9780451218391).
  • (en) Marcus Brotherton, We who are alive and remain : Untold Stories from the Band of Brothers, Berkley Pub Group, (ISBN 9780425227633).
  • (en) Lynn Compton, Call of Duty : My Life Before, During and After the Band of Brothers, Berkley Hardcover, (ISBN 9780425219706).
  • (en) Bill Guarnere, Babe Effron, Brothers in battle : Best of friends, Berkley Hardcover, (ISBN 9780425217283).
  • (en) Donald Malarkey, Bob Welch, Easy Company Soldier : The Legendary Battles of a Sergeant from World War II's "Band of Brothers", St Martin's Press, (ISBN 978-0-312-37849-3).
  • (en) Marcus Brotherton, Shifty's War : The Authorized Biography of Sergeant Darrell "Shifty" Powers, the Legendary Sharpshooter from the Band of Brothers, Berkley, (ISBN 9780425240977).
  • (en) Donald Burgett, The Road to Arnhem : A Screaming Eagle in Holland, Presidio Press, (ISBN 0-89141-682-X).
  • (en) David Kenyon Webster, Stephen Ambrose, Parachute Infantry : An American Paratrooper's Memoir of D-Day and the Fall of the Third Reich, Louisiana State University Press, 1994 (publication posthume) (ISBN 0-8071-1901-6).
  • (en) Richard E. Killblane and Jake McNiece, Filthy Thirteen : From the Dustbowl to Hitler's Eagle’s Nest - The True Story of the 101st Airborne's Most Legendary Squad of Combat Paratroopers, Casemate Publishers, (ISBN 978-1-935149-81-1).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]