Lyn Lemaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lyn Lemaire
Image illustrative de l'article Lyn Lemaire
Contexte général
Sport Triathlon
Biographie
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (66 ans)
Lieu de naissance Santa Monica (États-Unis)

Lyn Lemaire est le diminutif usuel de Eleanor Lynette Lemaire née le à Santa Monica aux États-Unis, triathlète et cycliste américaine. Première femme à participer et à terminer le triathlon Ironman d'Hawaï en 1979. Elle est également championne des États-unis de course contre-la-montre en cyclisme sur route en 1976 et 1977.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Lyn Lemaire est née à Santa Monica, en Californie, et étudie à l'Université de Los Angeles, où elle est reçue dans l’association estudiantine Phi Beta Kappa dans la section biochimie en 1974[1]. Elle participe à quatre reprises aux championnats nationaux universitaire. Elle s'adonne au cyclotourisme et fait le tour de l'Angleterre et de l'Europe du Nord pendant ses vacances d'été[1].

Cyclisme[modifier | modifier le code]

Après avoir terminé deuxième en 1975 lors du championnat des États-Unis de contre la montre, Lyn Lemaire remporte ce championnat en 1976 en établissant un nouveau record en h 0 min 6 s 07. Elle conserve son titre l'année suivante et termine deuxième en 1978. En 1976 elle participe aux championnats nationaux de piste national à Northbrook, elle termine troisième au 3 000 m poursuite individuelle, en battant Susan Gurney . Dans la même compétition deux ans plus tard, elle est de nouveau troisième. Dans les championnats nationaux de courses sur route, elle se classe 7e en 1975 et 10e en 1977 (38,24 km)[2].

Triathlon[modifier | modifier le code]

Lyn Lemaire connait son plus grand succès en 1979 en triathlon en participant à la deuxième édition de l'Ironman d'Hawaï qui devient en 1990 le championnat du monde d'Ironman. L'édition 1979 se déroule pendant la saison orageuse à Honolulu et les conditions météorologiques imposent le report de la course d'une journée. Le jour de la course les conditions restent assez mauvaises. Quinze des vingt-huit participants inscrits seulement prennent le départ. Parmi eux, Lyn Lemaire qui est la seule femme de la course. Au cours de la compétition, pendant la partie vélo, elle se maintient à la seconde position, pour terminer en cinquième position, à seulement dix minutes du vainqueur Tom Warren, avec un temps de 12 h 55 min 38 s. Elle est la première femme triathlète au monde à terminer et remporter une compétition Ironman. À ce titre, elle est la troisième féminine, après Julie Moss et Paula Newby-Fraser introduite dans le Hall of Fame de l’Ironman en 2003.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

En 1984, après le rachat par Norman Raben du magazine Ultra Sport dédié aux sports d’endurance[3], elle devient rédactrice en chef de la revue.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le tableau présente les résultats les plus significatifs (podium) obtenus sur le circuit national et international de triathlon et de cyclisme depuis 1975[4],[5].

Palmarès triathlon et cyclisme
Année Compétition Pays Position Temps
1979 Ironman d'Hawaï 1979 Drapeau des États-Unis États-Unis Gold medal icon.svg 12 h 55 min 38 s
Cyclisme
1978 Championnat des États-Unis CLM Drapeau des États-Unis États-Unis Silver medal icon.svg h 8 min 18 s
1977 Championnat des États-Unis CLM Drapeau des États-Unis États-Unis Gold medal icon.svg h 1 min 42 s
1976 Championnat des États-Unis CLM Drapeau des États-Unis États-Unis Gold medal icon.svg h 0 min 6 s
1975 Championnat des États-Unis CLM Drapeau des États-Unis États-Unis Silver medal icon.svg h 3 min 1 s

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « The Fifth Best 'Iron Man' Is a Woman, Versatile Lyn Lemaire », sur http://www.people.com, (consulté le 14 février 2015).
  2. (en) « US National Track Champions 1972-1981 », sur http://www.cvccbike.com (consulté le 15 février 2015).
  3. (en) « Norman Raben to Buy Ultrasport Magazine », sur https://www.nytimes.com (consulté le 14 février 2015).
  4. « Résultats PDF Hawai », sur www.ironman.ch (consulté le 15 février 2015).
  5. « US National Time Trial Champions 1975-1981 », sur www.cvccbike.com (consulté le 15 février 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]